samedi 8 novembre 2008

LE VISITEUR DU SUD - TOME 1


LE VISITEUR DU SUD - TOME 1

          Le journal de Monsieur Oh en Corée du Nord

Des témoignages extérieurs sur la Corée du Nord, il y en a peu, et pour cause, à la sortie du pays, chaque document est scrupuleusement étudié par les autorités locales afin que rien de compromettant ne puisse sortir du territoire. Les photos sont en pleine ligne de mire, et heureusement que Oh Yeong Jin a quelque talent en dessin, sinon cette BD n'aurait jamais vu le jour...

Le contexte, présenté par l'éditeur
"Oh Yeong Jin, technicien sud-coréen du bâtiment est envoyé en Corée du Nord pour installer des canalisations. Sur le chantier, le manque de moyens et l’organisation rigide de la vie quotidienne compliquent le travail. Dans les discussions, les questions politiques émergent parfois, mais rien ne doit remettre en cause l’idéologie d’état. Les échanges entre les Coréens du Nord et leur « visiteur du Sud » empruntent des chemins tortueux, et en deviennent comiques. Pourtant, malgré les différences culturelles et sociales entre nord-coréens et sud-coréens, le séjour de M. Oh laisse entrevoir bien des points communs.
Dans un style proche du dessin de presse (on pense à Reiser ou à Pfeiffer), Oh Yeong Jin nous offre un récit documentaire et autobiographique plein d’humour…"

J'avais déjà beaucoup aimé PyongYang de Guy Delisle, très révélateur des réalités sociales et culturelles de la Corée du Nord.
Ce qui rend ce témoignage-ci encore plus intéressant, c'est qu'il se vit à travers le regard d'un sud-coréen qui, de ce fait, est autrement impliqué dans sa vision de la Corée du Nord, pays dont l'histoire est indéniablement lié à celle de son pays. Beaucoup d'émotions sous-tendent donc ce récit, en témoignent son excitation et celle de ses compatriotes à l'idée de découvrir la Corée du Nord. Il va rapidement déchanter une fois sur place, le gouffre social et culturel entre les deux Corées étant trop important, mais l'espoir dans un futur qui verrait ces deux pays réunis reste très présent.
Le graphisme est minimaliste mais véhicule l'essentiel avec ce qu'il faut d'humour pour qu'on puisse sourire d'une réalité plutôt dramatique.

Étienne Davodeau en préface souligne bien des incongruités du système répressif nord-coréen et de ses conséquences, comme "l'existence du noble métier d'accompagnateur-de-chauffeur-de-véhicule-officiel-veillant-à-ce-que-celui-ci-n'écoute-pas-de-station-de-radio-non-autorisée-en-conduisant", ou le fait qu'"un réchaud métallique puisse être suspecté par de soupçonneux douaniers d'être aussi une antenne satellite".

Oh Yeong Jin en illustre bien d'autres qui prêtent souvent à sourire, voire rire.
Je n'en ai relevé qu'un qui me semble résumer la situation et l'atmosphère ambiant, alors que notre auteur est complètement pété dans un bar et fait l'imbécile avec une serveuse nord-coréenne.

"Pour dessoûler, pas besoin de soupe piquante, grâce à la phrase suivante: "Vous êtes ici en  République Populaire Démocratique de Corée."
(et là il dessoûle totalement, avec un sursaut digne des meilleurs dessins de manga - cheveux hérissés, bouche en Aaargh, z-yeux exorbités... excellent !)

J'ai bien aimé aussi la conception de cette BD: l'auteur illustre son expérience quotidienne à travers diverses anecdotes relatées de façon très simpliste mais qui donnent un bon aperçu de la réalité, puis un article plus approfondi sur chaque point qu'il vient d'illustrer vient les expliciter de façon très factuelle et journalistique, ce qui fait de cette BD le parfait guide - ou du moins un guide très complet - pour comprendre le système économique et politico-social de la Corée du Nord, son histoire, et ses liens avec la Corée du Sud et le reste du monde.

BD très agréable à lire et très instructive - les faits sont assez simplement exposés pour qu'on saisisse bien la réalité nord-coréenne, c'est un témoignage très personnel à visée informative qui me semble sincère, l'auteur ne se donne pas forcément le beau rôle dans l'histoire, et, pour ne rien gâcher, il agrémente son récit d'un humour tour à tour cynique et bon enfant.

Tome 2 à paraître en France - il va sans dire que je tiens à me le procurer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^