vendredi 6 août 2010

DIEU EN PERSONNE


DIEU EN PERSONNE
  
Repérée il y a près d'un an sur le blog de la Librairie Critic, j'ai enfin pu mettre la main sur cette BD tant attendue au détour d'une bib', et je ne vais pas être très originale en disant que, comme la plupart de ses lecteurs, j'ai été très très agréablement surprise par son contenu et franchement conquise!

Idée originale au départ mais qui pourrait faire craindre le pire : Dieu en personne débarque sur Terre! Voilà qui aurait pu donner lieu à un règlement de compte, ou à une tentative d'endoctrinement quelconque, mais du tout. On ne sait pas bien pourquoi Dieu se retrouve parmi nous car il ne revendique rien de particulier ni n'annonce aucune mission spéciale, mais très vite, il est appréhendé par les autorités pour être mis en examen puis passé en jugement.

Le procès pendant lequel Dieu est jugé par les hommes se présente du coup davantage comme un prétexte pour dépeindre notre société et ses petits travers dans son fonctionnement, et j'ai trouvé ça particulièrement jubilatoire.
Rien n'échappe au regard critique et amusé de l'auteur sur les rouages de notre société, de la façon dont Dieu est psychanalysé, en passant par un groupe de communication qui s'occupe de coacher Dieu et promouvoir son image à travers des opérations de marketing (jusqu'à créer Godland (excellent ça!)), au système judiciaire, à l'influence de cet événement sur le milieu artistique, aux médias, et plein d'autres domaines encore. J'ai adoré l'intervention de l'ordinateur H-1 censé poser LA question. Désopilant ce moment! Sans compter les jeux de mots et la dérision qui sous-tend ce récit, qui font de cette lecture un régal!
Et ce qui m'a vraiment éclatée, c'est que toute cette excitation tellement vaine et typiquement humaine, ces prises de tête faussement érudites, ait fini par endormir Dieu, l'objet de tout ce branle-bas de combat.

La réaction des hommes ainsi que les conséquences de cet événement sur leurs vies ont vraiment bien été imaginées et étudiées par l'auteur. Il y a une vraie réflexion qui découle de ce récit, malgré l'absurde de situation, j'ai trouvé ça extrêmement bien vu et pensé!

Vraiment rien à redire sur cette BD, jusqu'aux dessins en noir et blanc, sobres et épurés, et le côté reportage du récit, tout participe à sa réussite!

Un extrait pour donner une idée du ton:


Une interview de l'auteur, Marc-Antoine Mathieu au sujet de ce livre.

8 commentaires:

  1. Ca m'a l'air très très bien. Il faut vraiment que je me remette aux BDs. Allez bonne résolution 2011 (et en plus j'ai le temps de l'oublier d'ici janvier;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne manquerai pas de te le rappeler alors!;) Enfin, entre nous, c'est quand même plus facile, agréable, moins lourd, de tenir une résolution BD qu'une résolution G&P...^^

      Supprimer
  2. Avec des dessins sobres et épurés, je ne devrais pas trop avoir de mal à lire cette BD. Et franchement, ton billet me branche complet ! Reste plus qu'à espéré que cette BD soit à ma Bib' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une des belles surprises de l'année dernière, couronnée du Grand Prix de la Critique 2010. C'est une BD intelligente sans être prise de tête, et il y a l'humour en prime. Franchement si tu le trouves à la bib', fonce!

      Supprimer
  3. moi aussi j'ai adoré cette BD, même si je pense etre passée à coté de pas mal de références... me concernant : c'est à relire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le relirais bien moi aussi! Rien que pour le plaisir, et puis il y a vraiment matière à réflexion!

      Supprimer
  4. Tiens, c'est marrant : je viens juste de l'emprunter à la bibliothèque !
    De l'auteur, j'ai déjà lu et aimé "Les sous-sols du révolu", BD réalisée dans le cadre du projet carte blanche donnée par le Musée du Louvre à des auteurs de BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette autre BD, je note! C'est drôle d'ailleurs car je n'ai même pas cherché à voir ce qu'il avait écrit d'autres alors que d'habitude, c'est la première chose que je fais quand j'ai vraiment apprécié un auteur! Mais Dieu en personne est tellement culte maintenant que j'ai l'impression d'avoir lu l'essentiel de cet auteur...

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^