jeudi 1 août 2013

LA BLOGOSPHÈRE


LA BLOGOSPHÈRE

Encore une de ces BD poche de Bastien Vivès dont je suis assez friande ! Après Le jeu vidéo et La famille, voici La blogosphère, 4è tome de cette série. Titre qui n'a pas manqué attiser mon intérêt doublement puisque la blogosphère, depuis que je blogue, est une terminologie qui me fait beaucoup sourire !

Qu'on se détrompe tout de suite cela dit, quand Bastien Vivès parle de la blogosphère, il ne parle pas de la blogosphère littéraire, mais des blogs BD, un tout autre univers, un tout autre concept, une toute autre problématique, ou occasionnellement, des "blogs de fille" (une séquence excellente, en passant, à pleurer de rire !).

Il étend par ailleurs la notion à celle de toutes ces technologies du web, les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, etc, qui font maintenant partie de notre paysage quotidien et dont on peut difficilement se passer pour communiquer de nos jours, geek ou non.

J'ai d'ailleurs adoré un des épisodes où un responsable marketing parle de tous ces moyens de communication, persuadé de maîtriser son sujet, et qui s'emmêle les pinceaux avec les smileys, les twits etc...

"-Donc je sais de quoi je parle... De plus, là où le blog est un outil formidable, c'est qu'on peut naviguer de blog en blog grâce aux smileys, et ensuite...
- Mais pas du tout ! Les smileys n'ont rien à voir avec la navigation.
- Et donc grâce à ces smileys, notre blog peut être plus ou moins référencé dans des moteurs de recherche tels que Google et Tumblr.
- Absolument pas, Tumblr n'a jamais été un moteur de...
- Sil vous plaît, Carole, est-ce que je peux finir ?
- Je veux bien, mais tout ce que vous dites est faux. J'utilise Twitter, Tumbler... Et ça n'a rien à voir.
- Très bien, ça reste votre point de vue, qui est intéressant."

ou l'entretien professionnelle de la jeune geekette:
"- Et donc dans "maîtrise de logiciels", vous avez marqué "Twitter et Facebook".
- Oui
- C'est pas vraiment des logiciels.
- Oui, je sais, mais je suis très active sur ces réseaux."

Bref, encore une très bonne BD pour moi, sur une thématique dans l'air du temps, égayée par un cynisme vraiment prononcé chez l'auteur, et des délires parfois incongrus. Il sait mettre le doigt là où ça fait mal en soulignant les travers de nos contemporains, et dresse un portrait inquiétant de nos sociétés avec un humour moqueur, piquant et audacieux. 
Des inégalités sur l'ensemble, tous les épisodes ne suscitent pas le même intérêt, mais il y a vraiment de très bons clichés sur l'univers de la blogosphère, avec des surprises, comme l'apparition de Darth Vador (excellent de n'importe quoi !!).

10 commentaires:

  1. Tout à fait dans mon esprit du moment tiens, je viens d'ouvrir un profil Google+ sans vraiment savoir si c'est un + !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Késako Google+ ?^^ Le pendant de Facebook chez Google, non ? J'ai déjà du mal avec Twitter, je m'arrête là côté réseautage social.^^

      Supprimer
  2. Pas encore vu à la bibli, mais ils ont La famille, deux volumes (et c'est mon gentil bibliothécaire qui s'occupe de la BD...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tiens, le fameux !;) C'est bien, il a du goût !^^
      Dans cette série BD poche de Vivès, il me manque le tome 3 (L'amour), et les deux derniers volumes (La guerre, et la bande dessinée).
      Le seul bémol, c'est que ça se lit trop vite, bien trop vite. Un tome s'engloutit en à peine 20mn...

      Supprimer
  3. Je n'ai pas encore testé ces BD de Vivès, tu me tentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre s'ils soient du goût de tout le monde, j'ai cru voir des avis déçus ici et là, et puis il faut aussi accrocher au graphisme et au coup de crayon de Vivès, mais moi vraiment j'adhère totalement !:)

      Supprimer
  4. Ah ça, j'ai bien envie, même si je n'ai pas aimé Polina du même auteur. Ce sera l'occasion d'une deuxième tentative comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette série de BD poche est d'un tout autre esprit que Polina, on y découvre vraiment une autre facette de l'auteur - l'humour, le cynisme, la dérision. Tout le monde n'adhère pas au vu des avis que j'ai pu lire ici et là, je préfère te prévenir. Ça se lit très vite cela dit.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^