dimanche 3 mai 2015

En mai, fais ce qu'il te plaît, et en juin, keep calm and read English Literature ! :-)


Voilà, c'est officiel ! Je participe cette année au "Mois anglais" organisé par Cryssilda, Lou et Titine. Non, ce n'est pas un challenge, juste l'occasion pour moi de caser quelques classiques (enfin, à vue de nez, UN classique, mouahaha) de la littérature anglaise dont je retarde toujours la lecture pour cause d'autres tentations. Il faut dire que des études consacrées en partie aux romans anglais ont déjà bien consolidé mes bases, mais comme pour la littérature française, il reste encore bien des pépites (j'espère) à découvrir, et je m'en réjouis d'avance !

Qu'on se rassure (si toutefois on s'inquiétait), enfin, c'est surtout moi que je rassure, le mois de juin ici ne sera pas consacré qu'à des lectures anglaises, mais sur les quatre ou cinq livres dont je publierai des billets, au moins deux seront 100% pur English.

Au programme :
- Mécomptes de fées, un Pratchett que je lis actuellement en hommage à l'auteur, et qui intégrera, ô coïncidence, la journée "billets en hommage à Pratchett" du 10 juin.
- Le puits de la solitude de Radclyffe Hall, découvert via une collègue particulièrement enthousiaste pendant sa lecture. Je n'en avais jamais entendu parler (ô stupeur !), mais ce roman avait fait scandale à sa parution en 1928, pour son sujet, l'homosexualité féminine. C'était assez pour m'intriguer et lui octroyer le statut PAL direct. Il intégrera la journée thématique "écrivaines anglaises du 20è siècle" du 18 juin.

Je me tâte pour Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome (ouioui, incroyable mais je ne l'ai toujours pas lu et il croupit dans ma PAL depuis tellement longtemps qu'il serait temps de m'y mettre), Rebecca de Daphne du Maurier (sisi, c'est possible, toujours pas lu non plus celui-là), et un William M. Thackeray, probablement La Foire aux Vanités, mais sur un mois, j'ai des gros doutes...
En début d'année, j'avais pour *touss touss* ambition de tous les lire d'ici "touss touss touss* la fin de l'année. D'ici la fin de l'année, oui, tout est possible !^^

Bref, si vous êtes partants pour une LC (sans que cela vous engage à participer au mois anglais), surtout du Puits de la solitude, n'hésitez pas à vous manifester ! À bon entendeur !^^

EDIT Ci-dessous les imprévus de mon mois anglais :
- The Miniaturist de Jessie Burton
- Far From the Madding Crowd de Thomas Hardy
- The Children Act de Ian McEwan


12 commentaires:

  1. Mouhaha! Figure toi que le Hall était (est encore?) à la bibli de ma petite ville. Je te tiens au courant.Le thème ne m'emballait pas, mais quand même, un tel sujet à cette époque...
    Mais j'avais plutôt prévu du Trollope pavéesque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça, un tel sujet à cette époque, moi ça m'intrigue. Trollope ? Tiens, lui non plus, toujours pas lu ! Haha, figure-toi que j'ai demandé sur le groupe FB du Mois anglais si on pouvait faire un mois anglais de deux mois.^^ Parce que bon, là je viens de déterrer plein de titres de ma vieille PAL, et je me sens particulièrement motivée là !

      Supprimer
  2. Merci pour ton billet et j'espère que tu prendras plaisir à partir en Angleterre avec nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucun doute là-dessus.:-) Là je viens d'entamer "Trois hommes dans un bateau" finalement, et je me régale ! C'est trop bien parti !^^

      Supprimer
  3. J'en serai aussi et je prévois de sortir deux classiques: un du Maurier mais pas Rebecca que j'ai lu il y a des années, et un DIckens. Pour les autres on verra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah s'il y a récidive du Maurier, c'est plutôt bon signe ! Dickens, trop classique pour moi. Enfin, j'entends par là, c'est celui dont j'aurais sans doute lu le plus de romans parmi les classiques anglais, alors autant m'aventurer vers d'autres auteurs.;-)
      Bon Mois anglais alors !:-)

      Supprimer
  4. Ce matin j'ai feuilleté le Hall et si je ne l'avais pas encore lu, il y a une raison, le style n'a pas l'air de m'emballer; Dois-je lire quelques dizaines de pages pour lui laisser sa chance? Hum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends le risque d'être déçue. Le thème, dans le contexte de l'époque, m'intrigue assez pour que je m'y risque. Je ne pense pas pouvoir participer à un "mardi c'est permis" avec cette lecture, alors je ne m'inquiète pas trop.;-) Par ailleurs, la collègue qui le lisait était vraiment enthousiaste par rapport à l'écriture de l'auteure. Je ne sais pas si c'est au niveau stylistique, mais en tout cas dans le rendu de ce qu'éprouvent les personnages, a priori c'est saisissant. Affaire à suivre !
      Alleeez Keisha, LC LC LC !! ^^

      Supprimer
    2. Argh je suis quand même tentée (mais la bête fait bien 400 pages pitit pitit)
      Ravie que tu lises ces trois hommes dans un bateau!!!! Il me semble l'avoir lu en français et en VO!!! (avant blog)

      Supprimer
    3. Quoiii tu frémirais devant 400 pages, toi qui te lances facilement dans des 1000 pages plus d'une fois par an ? Allez Keisha, LC LC CL !!!^^
      J'arrive à la fin des "Trois hommes dans un bateau". Savoureux ! Je me souviens que mon frère l'avait dans la collection "bibliothèque verte" quand on était petits, mais il ne me tentait pas à l'époque. Je suis ravie de le découvrir enfin, ce fameux récit ! Je vais enfin pouvoir enchaîner avec "Sans parler du chien" de Connie Willis !

      Supprimer
  5. Tu me donnes envie de relire du Du maurier, j'avais tant aimé quand j'étais ado... Je verrais si je peux le caler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait sympa si on pouvait se caler Rebecca, en effet ! Bon, je doute juste pouvoir le faire d'ici juin...

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...