lundi 21 novembre 2016

THE SHADOW HERO


THE SHADOW HERO

La Tortue verte, vous connaissez ? Hé bien moi non plus. Non non, rien à voir avec les Tortues Ninja. C'était un super-héros de comics américain créé par un dessinateur chinois, Chu Hing, dans les années 1940. Bon, en réalité, pas grand monde ne se souvient de lui parmi les experts en super-héros de l'époque.
Parce qu'il subsiste un mystère autour de sa genèse et aussi parce que bon, un dessinateur chinois en plein âge d'or du comic qui créé lui aussi un super-héros, chinois qui plus est, c'est assez surprenant pour qu'on s'y arrête deux secondes, Gene Luen Yang, auteur sino-américain (et un de mes auteurs chouchou côté BD depuis l'excellent American Born Chinese), ainsi que Sonny Liew (jamais lu mais j'étais très curieuse du travail d'un dessinateur malaisien), se sont penchés sur ce super-héros pour le ressusciter dans cet album. Et le résultat est une véritable réussite que j'élève au rang de coup de coeur. Oui, rien moins que ça !

L'histoire est captivante dès le début, mêlant folklore chinois et folklore américain, déjà ça détonne. Et puis ensuite, hé bien, il y a tous les bons ingrédients qui font le sel et le piment d'une histoire de super-héros dont on découvre la naissance. Mettez dans une marmite Hank, un fils d'immigrés chinois de 19 ans, une mère qui, après avoir rencontré un vrai super-héros à l'américaine, rêve d'un avenir de super-héros pour son fils, un costume de super-héros maison confectionné par ses soins, pas de super-pouvoirs ni de motivation particulière du côté du fils, l'assassinat du père par la pègre de Chinatown, un esprit chinois incarné par une tortue qui, pour survivre dans ce monde, doit absolument s'associer à un homme en lui accordant un voeu (Hank devient alors LA Tortue verte et lutte contre la pègre de Chinatown), une très belle femme avec suggestion de romance possible avec le héros, mais c'est la fille du parrain de la pègre, touillez le tout en y assaisonnant une bonne dose d'humour, d'émotions, de rebondissements, et vous obtenez ce super comic !

J'ai tout adoré ! L'histoire, riche, captivante, plein d'idées et d'imagination, les personnages, hauts en couleur (rien que la mère est un sacré personnage), le duo tortue/héros, excellent, l'intrigue, bien trouvée et développée, aboutie, et l'humour est au rendez-vous, ce qui ne gâche rien.
C'est un joli conte au final, qui n'a rien de douillet mais qui a été très confortable et dont je rêve d'une suite. J'ai adoré la façon dont les auteurs ont imaginé la genèse de ce super-héros, la Tortue Verte. Ils ont véritablement relevé ce défi peu évident de rendre un "hommage hilarant au genre super-héroïque".

J'ai adoré aussi le petit dossier sur l'auteur de la vraie Tortue verte en fin d'album, avec en bonus, une des aventures de la Tortue verte originale dans un magazine d'époque. Excellent de clichés et de dialogues et répliques pourris, avec des dessins et un scénario qui évoquent vraiment les comics de l'époque. Mais surtout, ce petit dossier m'a rendu cet auteur inconnu sympathique, intéressant et surtout très très intrigant.

Les auteurs
Gene Luen Yang, né en 1973, est un auteur de bandes dessinées américain d'origine chinoise.
Sonny Liew, né en 1974 en Malaisie, enseigne le dessin à Singapour et est régulièrement publié aux États-Unis.

6 commentaires:

  1. Avec tout ce bel enthousiasme, la mention coup de cœur, la touche asiatique (mes favoris), de l'humour, une histoire captivante et riche, c'est tentant!
    C'est une vraie découverte pour moi, je n'ai jamais entendu parler.
    Bon lundi à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tombée dessus par hasard à la bib' sans en avoir entendu parler auparavant, mais je connaissais un des auteurs déjà, une valeur sûre en ce qui me concerne.:-) Je ne garantis pas que cet album plaise à tout le monde. Il faut peut-être déjà aimer le genre comics, super-héros et compagnie. Mais c'est vrai que sans avoir particulièrement d'affinités avec tout ça, je pense qu'on peut être conquis par la touche asiatique (si on y est déjà sensible en plus).:-)
      Bon début de semaine !

      Supprimer
  2. Tu le défends bien, OK, mais bah, comme ça m'étonnerait qu'il se matérialise à la bibli...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que ça m'étonnerait aussi.;-) Je trouve ça déjà insensé de l'avoir trouvé par chez moi.:-)

      Supprimer
  3. Rhoooo, on sent le gros coup de cœur, ça ce note obligatoirement, pas moyen de faire autrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça te plaira (si tu mets la main dessus). Il ne me semble pas avoir repéré de comics genre super-héros & co par chez toi. Je serais en tout cas très curieuse de ton avis.:-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...