jeudi 31 octobre 2019

MY DOG STUPID


MY DOG STUPID

( MON CHIEN STUPIDE )

En anglais, il n'existe pas d'édition à part de Mon chien Stupide. Pour le lire en VO, il faut obligatoirement se procurer West of Rome, un recueil composé de deux romans courts, Mon chien Stupide et L'Orgie (ce dernier étant également publié séparément en français). Je me suis contentée du premier pour l'instant car c'était vraiment mon objectif de départ mais je n'aime tellement pas l'impression de n'avoir lu que la moitié d'un livre qu'il n'est pas impossible que je lise le deuxième un jour.

Je garde un souvenir tellement fort de Demande à la poussière du même auteur, un vrai coup de coeur, quasi une révélation, et j'avais tellement d'attente avec Mon chien Stupide qui recueille tellement d'enthousiasme, que je m'attendais à être totalement conquise moi aussi.
Ce ne fut pas vraiment le cas même si je l'ai lu sans déplaisir, même si j'ai retrouvé la plume savoureuse de John Fante, même s'il est tout à fait égal à lui-même. Rien à reprocher. J'ai même souri à plusieurs reprises et admiré certaines tournures de phrases, ainsi que le style narratif. Je m'attendais à autre chose au niveau de l'intrigue, je pense (je n'avais pas lu la quatrième de couv, faisant totalement confiance à l'auteur). 
Et de fait, je suis probablement restée un peu en marge de ce récit. Je l'ai lu avec l'oeil du spectateur qui ne s'est pas vraiment laissé prendre au jeu. Je voyais le contexte, l'image, le propos, mais ça me prenait pas vraiment. Je voyais quelque chose de trop apathique dans tout ça (la famille, les enfants, le chien) qui traînait en longueur sans vraiment plus de surprises que ça au fur et à mesure de l'évolution de l'histoire alors que j'attendais peut-être que ça décolle à un moment. Tout était très juste et réaliste, ceci dit. Encore une fois, rien à reprocher dans le style, le ton.

Un roman à replacer sans doute dans son contexte, les années 60, avec cette atmosphère un peu vintage, et qui dresse le portrait d'une famille américaine quelque peu désenchantée - le père, les enfants, la mère, le chien amorphe - tout se laisse aller...
Certains passages valent le détour, c'est en réalité féroce et drôle, un peu délirant, et tragiquement triste (ou tristement tragique) à la fois. Du John Fante quoi, mais pour moi, pas à la hauteur de Demande à la poussière...

À noter que ça faisait un bail que je voulais lire ce roman. C'est l'annonce, en début d'année, de son adaptation au cinéma par Yvan Attal qui m'a décidée à enfin sauter le pas (j'aime l'idée d'avoir lu un livre avant sa sortie sur les écrans) (d'ailleurs, je me suis totalement ratée à ce sujet avec La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Dino Buzzati, un autre livre de ma vieille PAL...).
Le film est sorti hier. Je n'irai pas le voir mais je reste très curieuse de sa réception. Je viens d'aller voir les premiers échos d'ailleurs et ils ne sont pas mauvais.

24 commentaires:

  1. A propos de livres avec plusieurs romans dedans, moi j'ai le Truman Capote, avec quatre novelettes dedans, mais je n'ai l u que la première, celle de la LC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, la LC... Ooops oops oops...^^ Quand ce sont des romans courts, ça se comprend qu'on les compile, parce que sinon je trouve que ça fait cher la novelette... Ou alors, il faut adopter la formule des Librios à 2 €...

      Supprimer
  2. J'ai adoré la fameuse invasion par les ours ! Quant à Fante, il faudra que je le relise, je l'ai lu jeune mais je n'en garde pas beaucoup de souvenirs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah me voilà encore plus motivée par l'invasion par les ours ! Je vais essayer de le caser pour décembre mais à mon avis, l'animé aura disparu des salles...

      Supprimer
  3. J'ai adoré ce livre que j'ai lu il y bien longtemps. En revanche je sais que je dois lire Demande à la poussière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je le relise, tiens. Ma lecture remonte un peu et je sais que j'avais adoré mais je ne m'en souviens plus bien dans les détails.

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais lu l'auteur, et l'adaptation ciné me l'a rappelée. Je ne sais pas si j'irai voir le film, j'aime mieux avoir lu avant comme toi. En attendant, je note plutôt " Demande à la poussière ".
    ( sinon, l'adaptation du roman de Buzzati est très réussie :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf ! J'hésite à aller voir l'adaptation quand même du coup, avant qu'elle ne disparaisse des salles. Et si tu n'as encore jamais lu Fante, oui, commence plutôt par Demande à la poussière.

      Supprimer
  5. C'est le premier titre que j'ai lu de cet auteur, et je crois que j'ai bien fait, car je ne suis en effet pas sûre que je l'aurais autant apprécié si je l'avais lu après Demande à la poussière ou encore Le vin de jeunesse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah ! Je note Le vin de jeunesse ! Ça m'ennuie de rester sur une note de (légère) déception avec Fante. J'aurais commencé par Mon chien Stupide, pas dit que j'aurais poursuivi mon exploration de ses oeuvres avec le même sentiment d'urgence.

      Supprimer
  6. Inconnu encore et je vois que tu as été un peu déçue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu car j'avais placé de grands espoirs dans ce livre, il est vrai. Peut-être que si je l'avais découvert comme ça, sans attentes particulières, j'aurais mieux apprécié.

      Supprimer
  7. je ne l'ai toujours pas lu celui-là et comme j'ai aimé autant que toi Demande à la poussière, tu freines mes ardeurs… Le film a en effet l'air pas mal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente-le quand même, ça se trouve tu sauras apprécier mieux que moi. Très curieuse de ton avis si tu te lances en tout cas.

      Supprimer
  8. Bonsoir A_girl, je n'ai encore rien lu de cet écrivain. Je ne commencerai pas par celui-ci et je ne suis pas sûre d'aller voir le film. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, ah zut, je comptais un peu sur ton avis de cinéphile !

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu Fante. De tout ce que j'ai entendu ou lu à son sujet, j'ai le sentiment qu'il n'est pas fait pour moi. J'ai vu la bande annonce de Mon chien Stupide qui est plutôt séduisante, mais je ne pense pas que ça m'incitera ni à aller voir le film, ni à lire le roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je recommande vraiment Demande à la poussière mais je ne saurais te garantir que tu seras séduit par l'univers de Fante. J'aurais tendance à penser que oui mais je pourrais me tromper. Il n'y a qu'une chose à faire pour qu'on ait le fin mot de l'histoire : il faut que tu lises Demande à la poussière, ainsi on sera fixés.:)

      Supprimer
  10. Je n'ai encore jamais lu John Fante, je commencerai surement par Demande à la poussière. Par contre, j'ai vu l'adaptation de Yvan Attal et je l'ai beaucoup aimée sans connaitre le roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette adaptation a l'air assez réussi des échos que j'en ai eus mais en effet, je recommanderais plutôt de lire Demande à la poussière pour découvrir la plume et l'univers de John Fante.

      Supprimer
  11. J'ai donc vu le film (adoré), sans avoir jamais lu l'auteur. Il semble que ce soit une lacune qu'il faille réparé un de ces 4... D'ailleurs, il faut vraiment que je me mette un peu aux grands noms de la littérature américaine, c'est ma curiosité qui me l'intime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a quelques auteurs dans ce domaine qui valent vraiment le détour. J'ai hâte de te lire au fil de tes découvertes !

      Supprimer
  12. C'est du bon Fante mais du Fante léger, loin de Demande à la poussière ou de Bandini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça ! Il y avait comme un goût de trop peu, de pas assez fantesque.;)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^