dimanche 8 mars 2020

L'OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE DE NOS SENTIMENTS


L'OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE DE NOS SENTIMENTS

Un Zidrou qu'il me tardait de lire, déjà parce que Zidrou, et puis ce titre, qui sonne à la fois comme une caresse et une claque, était assez irrésistible.
Une belle histoire d'amour entre deux seniors ? Bon certes, ils n'ont pas 80 ans mais à leur âge, ils ne comptent déjà plus trop aux yeux de la société. Voilà une thématique surprenante et audacieuse, assez peu explorée d'ailleurs, et qui mérite donc qu'on s'y attarde un peu. Peut-on encore éprouver des sentiments, de l'amour, du désir, passé un certain âge ? Non pas dans le cas d'un couple de longue date mais dans celui de deux personnes, chacune avec son vécu, ses préoccupations et surtout sa solitude, qui se seraient (enfin) rencontrées au hasard de la vie ?
Les nombreux avis enthousiastes que j'ai pu glaner ici et là ont achevé de me convaincre de découvrir ce qu'il en était.

Au final, j'ai trouvé que c'était effectivement une jolie histoire mais un peu convenue, facile, dès lors que nos deux protagonistes, Ulysse, 59 ans, et Méditerranée, 62 ans, se rencontrent. Tout se passe trop bien, leur histoire est romanesque et idyllique à ne pas en être très crédible. La première partie avant leur rencontre m'a davantage touchée. Zidrou est si délicieusement délicat dans sa façon de parler de la vieillesse des corps et de l'esprit, avec cette sensibilité qui lui est si naturelle. Il y a d'ailleurs, d'une manière générale, une vraie beauté poétique dans le texte, tout le long.
En revanche, cette fin m'a paru un peu too much, limite glauque (attention SPOILER Méditerranée enceinte, ce couple qui attend un enfant...). L'événement de trop, qui n'apporte rien d'intéressant à l'intrigue, et qui fausse même un peu tout le réalisme (déjà fragile) de l'histoire.

L'extrait de la quatrième de couv :
"Le corps se résigne plus vite que l'âme. Le temps le ride, l'injurie, l'humilie. Il fait avec, le corps, beau joueur. L'esprit, lui, est mauvais perdant. Il ne conçoit que par à-coups, par révélations douloureuses, par effrois successifs."

Les auteurs:
Zidrou (scénario)
Aimée de Jongh (dessin et couleurs)

20 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas Zidrou mais apparemment il vaut mieux ne pas commencer par celui-là. C'est vrai qu'en ce moment, les héroïnes badass sont plus à la mode que les vieux couples...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils font moins rêver sûrement.;) En tout cas, Zidrou a pas mal d'albums à son actif. Si tu veux le découvrir, le choix est vaste, il m'en reste moi-même toute une flopée à découvrir.

      Supprimer
  2. J'ai lu le spoiler : quoi? Franchement... je me demande si cette lecture ne me ferait pas grincer des dents. Il a quel âge, le Zidrou?
    ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Né en 1962, ce qui nous amène à bientôt 58 ans (55-56 au moment d'écrire l'album).:) Oui, t'as vu, cet événement laisse perplexe, hein ?

      Supprimer
  3. Si la fin est à ce point décevante, ça gâche tout (je ne suis pas arrivée à lire le spoiler ..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, c'est comme manger un bon plat, un bon dessert et finir sur une note amère, ou trop salée, une faute de goût dans tous les cas. C'est un peu ce qui reste en bouche...

      Supprimer
  4. Ah oui cette fin m'a laissée perplexe moi aussi, c'est le gros point noir de cette BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais lu plusieurs avis qui parlaient de cette fin déconcertante, sans la nommer. Je comprends maintenant...

      Supprimer
  5. Cette fin divise oui, je pense que Zidrou a voulu pousser l'histoire au bout... et moi je lui pardonne tout ! (oui, je sais... :-D )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je continuerai à le lire, hein^^, mais nous ne sommes pas du tout en phase sur cette fin.:)

      Supprimer
  6. je n'ai pas lu le spoil, car il me semble bien l'avoir vu à ma bibli, peut-être le lirai-je sur place. je ne connais pas par contre Zidrou que vous avez l'air de beaucoup aimer. Tu me conseillerais quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne lis jaaaamais les spoils quand ils sont masqués, même quand je ne suis pas sûre de lire le livre un jour ! Je ne sais pas pourquoi les gens essaient de les lire, haha !
      Sinon, il me reste encore énormément d'albums de Zidrou à découvrir, mais parmi ceux que j'ai lus, j'ai eu un gros coup de coeur pour Bouffon et j'ai vraiment apprécié son recueil de nouvelles (en BD donc), La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis. Moi qui apprécie assez rarement les nouvelles en général, c'est beaucoup dire.:)

      Supprimer
  7. Ben moi j'ai bien aimé la fin too much ! Après c'est vrai que l'ensemble est plutôt convenu et que ce n'est clairement pas le meilleur scénario de zidrou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah il est jusqu'auboutiste, et il a le mérite de l'assumer, mais non, non, quoi ! Après tous les avis sont dans la nature.;)

      Supprimer
  8. Mouais... Ton billet m'incite plus à passer qu'à m'attarder... Donc je file !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage, j'aurais été très curieuse de ta réaction sur cette fin.;)

      Supprimer
  9. tous les Zidrou ne sont pas bons, ça m'arrache le coeur de le dire mais il y a parfois du relâchement. Merci de l'avoir lu pour moi, celui-là:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai pas lus assez pour l'affirmer mais j'ai déjà remarqué sa propension à verser dans les bons sentiments qui peuvent parfois (légèrement) gâcher une intrigue, même si ça reste délicatement dosé. Et des fois, comme ici, il y a la goutte de trop...

      Supprimer
  10. De Zidrou j'avais lu La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis, un peu bons sentiments mais bon, on en a besoin!
    Là je viens de Goodreads et constate que comme moi tu as mis 3 étoiles à cette BD L'obsolescence programmée des sentiments. Des trucs bien, des trouvailles jolies, des réparties sympa, aussi des passages qui m'interpellent, mais la fin c'était franchement de trop En fouinant sur internet j'ai vu que ce n'était pas impossible, mais ouais bon. On va dire qu'on est dans le hors piste, là, le sujet de départ suffisait. Ou alors faut un tome 2 pour voir comment ça se passe. ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu t'es laissée tenter finalement alors que tu connaissais la fin ?^^ Oui, même en lisant l'album et en replaçant cette fin dans le contexte de l'histoire, ça reste too much. Comme tu dis, le sujet de départ suffisait. Je n'ose imaginer un tome 2.^^ J'avais lu aussi La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis et j'en garde un très bon souvenir. C'était mon premier Zidrou d'ailleurs. Du bon Zidrou.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^