vendredi 3 avril 2020

LE VIEIL HOMME ET SON CHAT - TOMES 1 À 3


LE VIEIL HOMME ET SON CHAT - Tomes 1 à 3

Avant, je me précipitais sur tout ce qui concernait de près ou de loin les chats. C'était une thématique irrésistible. Dès qu'il y avait un chat dans le titre, il me le fallait ! J'aime toujours mais je suis plus sélective, difficile, je pense en avoir trop lu à une époque, et c'est toujours un peu la même chose - le chat maître, le maître esclave. Non pas que ça me lasse car j'adore vraiment ces bêtes et ça m'amuse toujours de les voir en situation, avec leurs maîtres en particulier, mais ça manque un peu de renouvellement, il faut le dire.

Et puis en tombant sur ces albums, j'ai eu une irrésistible attraction. Peut-être le titre et ce qu'il évoquait de paisible, de zen - un état d'esprit que j'avais envie de partager. En le feuilletant, je ne le voyais pas comme une urgence mais j'avais bien envie de le lire quand même un jour.

NEKOMAKI


LE VIEIL HOMME ET SON CHAT - TOMES 1 À 3

mardi 31 mars 2020

FINGERSMITH


FINGERSMITH

( DU BOUT DES DOIGTS )

Avant "Mademoiselle", l'adaptation cinématographique de ce roman par le Coréen Park Chan-wook, je ne connaissais son auteure, Sarah Waters, que de nom, et encore, elle n'était qu'une vague réminiscence au milieu d'une longue liste d'auteurs britanniques qui se confondaient dans mon esprit en nom et en genre littéraire. Ce film m'a tellement bluffée par ses rebondissements (un en particulier) qui m'ont saisie de stupeur et par l'audace de ses thématiques sulfureuses, que j'ai immédiatement été curieuse du roman. Il me fallait le lire pour découvrir quelle était la part de la romancière et quelle était celle du réalisateur. J'étais d'autant plus émoustillée que je me suis vite rendu compte que Sarah Waters avait de nombreux fans enthousiastes depuis des années.

Sarah WATERS


FINGERSMITH

mercredi 25 mars 2020

GO WITH ME


GO WITH ME

( VIENS AVEC MOI )

Repéré chez Jérôme, il y avait quelque chose là-dedans qui me parlait sans que je puisse bien mettre le doigt dessus. Ce n'était pas le titre, qui m'évoquait, au pire de la romance de gare, au mieux un thriller d'aéroport, et entre les deux, une production mussolienne, c'était plutôt l'idée d'un roman très efficace et enthousiasmant "sans avoir à diluer sur 600 pages une intrigue qui tiendrait en 200, ni imaginer une histoire alambiquée avec trois mille personnages et des rebondissements toutes les deux secondes. [...] Castle Freeman Jr [l'auteur] a compris tout ça. Il déroule les événements sur une seule journée et va droit au but. On commence au petit matin avec Lillian cherchant de l'aide, on termine le soir avec Lillian ayant réglé son problème. Simple, direct, sans fioriture."

Castle FREEMAN Jr


GO WITH ME