jeudi 19 novembre 2020

DÉTECTIVE KAHN


DÉTECTIVE KAHN

Un de mes petits craquages post-(premier) confinement...

Sorte de Calvin & Hobbes à la coréenne mais en plus absurde et décalé, ce manhwa au trait minimaliste, naïf et enfantin, rehaussé de touches de couleurs joyeuses, m'a séduite tout de suite quand je suis tombée dessus au détour d'une librairie.

Kahn et son chat Nibalius "s'occupent des affaires que les adultes n'arrivent pas à résoudre", de la simple histoire de vol de billes au grand complot planétaire. Souvent missionnés par l'Inspecteur Kong, ils devront déjouer les plans de vilains criminels en tout genre, parfois avec l'aide du Docteur Song. Bien sûr, il ne faut pas qu'ils traînent trop et surtout, il faut qu'ils soient rentrés pour le goûter, la maman de Kahn veillant.

Je me suis bien amusée de ces petites enquêtes rondement menées dont les épisodes sont relativement courts et qui se déroulent un peu sur le principe de certains jeux de logique que j'aime bien, ces énigmes un peu tordues en y regardant de près mais dont les solutions ne sont pas si tirées par les cheveux que ça. Et bien sûr, le tout étant assez décalé, caricatural et parodique, parfois jusqu'au grotesque, j'ai particulièrement adhéré au concept de ce manhwa. J'ai adoré l'épisode du "meurtre au cerisier" qui m'a tiré des larmes de rire tellement c'était abusé !

Un manhwa très sympathique, avec parfois de très très bonnes trouvailles, qui peut s'avérer déroutant par moment et absurdement drôlissime tout le long.

DRIIIIING ! Voilà une des façons dont débute une journée au bureau du Détective Kahn.^^

L'auteur
Min-seok Ha est un auteur de bande dessinée coréen que l'on peut également découvrir à travers cette interview menée par Yoon-sun Park, la traductrice de Détective Kahn, pour les éditions Misma.

12 commentaires:

  1. Faut que je voie ça dans l'ensemble, pas juste une page, pour être sensible. Et j'aime calvi n et hobbes, évidemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gaffe ! C'est en le feuilletant que j'ai été totalement ferrée et que deux minutes plus tard, je me suis retrouvée aux caisses avec.^^
      Aah Calvin & Hobbes, j'avais toute la collection en VO à une époque. Possible que ce soit encore dans mes vieux cartons de livres d'ailleurs. Il faudrait que je les déballe un jour.^^

      Supprimer
  2. Moi aussi, il faut que je feuillette avant mais pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça se comprend très bien. C'est ce que j'ai fait avant de céder à la tentation.;) C'est ce que je fais toujours d'ailleurs.^^

      Supprimer
  3. Je ne lis toujours pas de bandes dessinées...
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne désespère pas d'en voir une sur ton blog un jour.;) Bonne fin de semaine.

      Supprimer
  4. Je ne connais déjà pas Calvin & Hobbes ! Bon pas trop tentée, et ma bib n'a pas trop ce genre d'ouvrage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci, je ne te l'aurais pas mis entre les mains, je ne pense pas que tu y trouverais ton compte en effet. En revanche, Calvin & Hobbes...;)

      Supprimer
  5. Je viens juste de trouver un billet sur des adaptations de contes, et comme je sais que tu en es friande
    http://sansconnivence.blogspot.com/2020/11/les-habits-neufs-de-lempereur-par.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh tu me connais bien.^^ En effet, c'est tout à fait le genre de livres dont je raffole ! Merci pour le lien, j'ai noté le nom de l'illustrateur, Steven Guarnaccia.

      Supprimer
  6. Le dessin a vraiment l'air très "amateur". Un sacré OVNI !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si je me mettais à dessiner des BD, ça pourrait presque y ressembler.^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^