dimanche 15 août 2004

LA BATAILLE DU PETIT TRIANON


LA BATAILLE DU PETIT TRIANON

traduit du brésilien par Alice Raillard

Une fable satirique, une histoire de résistance et d'espérance qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale alors que le Brésil plie sous la dictature de l'Estado Novo. Le cadre principal de cette fable est l'Académie brésilienne des lettres (faite sur le modèle de l'Académie française) où les intellectuels brésiliens complotent et s'activent contre l'obscurantisme incarné par l'un des nouveaux candidats à l'Immortalité, un militaire nazi, suite au décès d'un poète académicien. Intrigues, manoeuvres, politique, souvenirs et amour à l'Académie !...
 
Bon, j'ai dû passer à côté de quelque chose car je ne partage pas l'enthousiasme général sur Amado.
Ici, ce qui m'a un peu ennuyée, c'est l'univers des poètes et leurs amourettes (et les Brésiliens ont le sang chaud visiblement, moi qui pensais que c'était un cliché 😀). J'y suis hermétique, à un point effrayant, mais c'est comme ça, je n'y peux rien, et du coup ce sentiment d'ennui a pris un peu le dessus sur tout le reste, càd les enjeux de la campagne électorale, etc... C'est vrai qu'on se paume aussi avec ces histoires entremêlées, ces flashbacks sur la vie de un tel, les noms, je ne savais plus qui était qui, dona Maria João, dona Maria Manuela, etc...

Cela dit, rien à reprocher à Amado, c'est juste que ce n'est pas vraiment mon genre, ou alors c'est celui-là en particulier qui n'est pas fait pour moi. J'ai quand même envie d'en essayer un autre pour voir.

L'auteur
Jorge Amado (1912-2001) est sans conteste le plus grand maître de la littérature brésilienne. Parmi ses romans, traduits, dans une quarantaine de langues, on trouve notamment Tieta d'Agreste, Les deux morts de Quinquin-La-Flotte, Cacao ou bien encore Tereza Batista.

2 commentaires:

  1. Il faut essayer un autre roman de lui. Pourquoi pas Tiesta d'Agreste ou le retour de la fille prodigue mais la aussi tu vas encore trouver du "sang chaud". J'ai vécu au Brésil et c'est vrai qu'on devient ...facilement amoureux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que celui-là n'était pas forcément une bonne pioche. Quoiqu'il me semblait qu'on me l'avait recommandé ! Cela dit je n'ai pas tout à fait tourné la page sur cet auteur car il semble être particulièrement apprécié et j'avais vu d'autres titres susceptibles de m'intéresser !
      J'irai voir de plus près ce qui ce dit sur les tiens, merci !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^