dimanche 6 janvier 2008

MILLÉNIUM - TOMES 2 ET 3



MILLÉNIUM

2. LA FILLE QUI RÊVAIT D'UN BIDON D'ESSENCE ET D'UNE ALLUMETTE

3. LA REINE DANS LE PALAIS DES COURANTS D'AIR

traduits du suédois par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain


Et voilà... finie la trilogie Millénium - snif. Après une lecture aussi prenante et palpitante, j'ai de nouveau du mal à me replonger dans un livre...
J'ai regroupé les tomes 2 et 3 en un commentaire car ils forment en quelque sorte un tout, le tome 3 étant la suite directe du tome 2.
Le tome 1 est une sorte de mise en bouche, de parenthèse, d'introduction aux personnages, mais l'intrigue est tellement déconnectée de ce qui va s'ensuivre que je comprends maintenant pourquoi j'ai ressenti une pointe de déception à la fin du tome 1, comme quelque chose de légèrement bâclé, comme si ce qui se passait n'était pas si important, car effectivement, les choses sérieuses débutent véritablement avec le tome 2, et une fois qu'on l'a ouvert, difficile de s'en détacher, et ce jusqu'à la fin du tome 3.
Impossible de m'étendre sur ce qui se passe dans ces deux derniers tomes au risque de trop en dire, et si je peux me permettre, ne lisez pas les 4è pages de couv' de ces tomes, l'éditeur révèle bien trop d'événements dans le cours de l'histoire.
En tout cas, un bon roman palpitant, prenant, captivant comme cela faisait longtemps que je n'en avais pas eu un entre les mains. Je n'irai pas jusqu'au génial ! ou excellent ! mais quand je repense à cette trilogie, je me sens comme nostalgique et j'en redemande !
L'auteur a eu un éclair de génie en créant là un personnage hors du commun, Lisbeth Salander, dont la personnalité et l'histoire sont d'une originalité indéniable, c'est ce qui fait entre autres la force de ce roman, mais ce qui est particulièrement intéressant également, c'est toutes les intrigues journalistiques, éditoriales, financières et politiques qui gravitent autour de ce récit et que l'auteur éclaire de sa plume vive et acérée - on le sent assez proche de Mikael Blomkvist, le journaliste dans cette trilogie, dans ses critiques sur les travers de la société suédoise.

2 commentaires:

  1. ah, me voilà rassurée, à la lecture de ton billet sur le premier tome, je te trouvais déçue, mais là tu es aussi accrochée que nous l'avons tous été...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui difficile de ne pas être accrochée, surtout une fois le deuxième tome abordé ! (là, on se retrouve littéralement entraîné :)) J'aimerais bien trouver des commentaires de gens vraiment déçus d'ailleurs pour voir ce que ça donne !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^