samedi 31 mai 2008

SHENZHEN


SHENZHEN

Résumé:
"Envoyé pour trois mois à Shenzhen, en Chine, pour superviser un studio de dessin animé, le Canadien Guy Delisle raconte par le menu les rapports parfois incongrus, souvent drôles, toujours enrichissants qu'il entretint tout au long de son séjour avec ses collègues et amis, malgré la barrière de la langue et avec un style unique, incisif et observateur.
On retrouve déjà dans ces pages le Delisle au trait sûr et incroyablement expressif de Aline et les autres, le dessin nuancé et souple au service d'un journal sans complaisance où le narrateur expose ses découvertes, ses doutes et ses incompréhensions avec beaucoup de tendresse. Un guide de voyage atypique en somme, qui donne furieusement envie de lire le prochain."


Alors là, lui, obligé!, je vais me faire tous ses livres!!! Auteur coup de coeur !!!, le premier je crois depuis le début de l'année qui m'emballe autant, et c'est au rayon BD!!!

J'adhère totalement à son style, au ton quelque peu désabusé qui anime ses récits, son humour naturel et spontané, sa façon d'être qui se reflète à travers ses BD, aux voyages et immersions culturelles dans lesquels il nous plonge à travers ses expériences, j'adore, j'adore, j'adore!!!

Je l'ai découvert totalement par hasard chez une amie qui avait Chroniques birmanes que j'ai entamé (malheureusement pas eu le temps de finir), et rien qu'à la lecture des premières pages, j'étais pliée en deux. Non, sérieusement, il a un humour dévastateur, mais le plus drôle c'est qu'on dirait qu'il ne le fait pas exprès, il est hilarant malgré lui. Enfin pour lui faire justice, je dirais plutôt qu'il pratique l'auto-dérision à la perfection et ça c'est particulièrement appréciable. Il a une façon de raconter les choses en plus qui fait qu'on reste scotché à sa plume.

Le pire c'est qu'il ne se passe pas forcément grand chose d'extraordinaire, ce sont des rencontres, des réflexions, des anecdotes, parfois des riens, la monotonie du quotidien, mais franchement qu'est-ce que c'est drôle! Et intéressant, et instructif, parce qu'à chaque fois, ça se passe loin là-bas, dans un autre pays, et qu'à chaque fois il nous livre son ressenti d'étranger qui s'exprime souvent sous forme de choc culturel.

Shenzhen en est un exemple flagrant. L'auteur se retrouve en Chine donc pour superviser un studio de dessins animés, et entre ses rencontres avec ses collègues et la population locale, les images qu'il nous livre de son quotidien alors qu'il doit s'adapter à sa nouvelle vie, ses (més)aventures dans ce pays dont il ne maîtrise pas la langue, son regard sur cette culture dans laquelle il n'est pas toujours très à l'aise, sa vision de ce pays, ses enchantements et désenchantements, on se ré-gale!!!!

J'aimerais bien terminer Chroniques birmanes maintenant et lire aussi Pyongyang.
De toute façon, je veux toutes les lire ses BD à Guy Delisle !


L'auteur :
"Guy Delisle est un auteur de bande dessinée québécois, né le 19 janvier 1966 à Québec (Canada). Après des études d'animation au Sheridan College de Oakville, il travaille dans différents studios à travers le monde, Canada, Allemagne, France, Chine, Corée du Nord… Ses expériences de superviseur d'animation en Asie fourniront ainsi matière à deux albums autobiographiques, Shenzhen en 2001, Pyongyang en 2003. Paru en 2007, Chroniques Birmanes relate un séjour d'une année qu'il effectue à Rangoon où il suit son épouse, expatriée de Médecins Sans Frontières."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^