samedi 30 août 2008

KABOUL DISCO - TOME 1


KABOUL DISCO - TOME 1

COMMENT JE NE ME SUIS PAS FAIT KIDNAPPER EN AFGHANISTAN 


Bonnes pioches côté BD ces derniers jours (pourvu que ça dure!!) et découverte d'un nouvel auteur coup de coeur avec Kaboul Disco!

Une BD repérée totalement par hasard à la bib' et dont le titre et la couverture m'ont tout de suite attirée. C'est que dès qu'il s'agit de carnets de voyage ou de récits situés en terre méconnue, en BD, je fonce!  Ces ouvrages sont toujours une bonne occasion de découvrir un pays et une culture étrangère dont il n'existe pas foison de témoignages... et ce que j'aime dans la BD, c'est qu'elle rend très accessible certaines réalités de ces pays par une approche souvent humoristique tout en restant très instructive.
Je pense notamment aux Persepolis, aux BD de Guy Delisle...

Kaboul Disco donc... titre prometteur, quoique étrange...
Rapide coup d'oeil à la 4è de couv' pour m'assurer du contenu de l'histoire.

4è de couv':
"En 2005, Nicolas Wild, dessinateur de bande dessinée sans domicile fixe, trouve enfin un boulot dans ses cordes. Seulement c'est un peu loin : à Kaboul, dans un Afghanistan tout juste sorti de la guerre. Le voilà donc transporté dans une capitale en crise, chargé pour ses débuts de dessiner une adaptation BD de ta constitution afghane. Il devient dès lors, et pour plusieurs années, un observateur privilégié de la reconstruction hésitante et fragile du pays. Un regard ironique et pertinent sur les réalités de l'Afghanistan, pays au cœur de l'actualité."

Du vécu donc! Ça m'a l'air tout bon! J'embarque! Je m'installe! Je me plonge dedans! Et je me régale!
Nicolas Wild a un humour désopilant et irrésistible qui m'a fait hurler de rire (grands éclats de rire dans le métro, c'est pour dire...), ça faisait longtemps que je n'avais pas ri comme ça à quasi chaque page, humour décapant qu'il applique à ses dessins et à ses textes. Je n'ai pas pu lire la BD d'une traite comme ça m'arrive quand je suis vraiment embarquée dans une histoire, faute de temps ici, mais quel plaisir à chaque fois de me replonger dans l'histoire et avec quelle excitation je retrouvais la dernière page lue pour embrayer sur la suivante!

L'auteur illustre à merveille une aventure humaine riche en rencontres, découvertes et anecdotes sur son séjour en Afghanistan. S'attachant davantage à relater son expérience d'expat' là-bas, aux conditions de vie et de travail de ses collègues, à ses doutes par rapport au bien-fondé de certains de leurs projets, il n'en apporte pas moins un témoignage riche et instructif sur ce pays, son climat social et politique tendu, et sa culture.

J'ai adoré le bonus de fin d'ouvrage qui ancre son histoire dans la réalité et donne une autre dimension à cette oeuvre.

Sa BD rappelle celles de Guy Delisle et Le photographe, tout en étant bien différente.

L'univers de Nicolas Wild est plein de dérision, ses personnages sont extra, ses réflexions sont à mourir de rire, c'est un auteur qui semble s'être bien éclaté en créant sa BD et qui ne semble pas du tout se prendre au sérieux.

Petit exemple de son petit côté facétieux sur son blog : http://nicolaswild.blog.lemonde.fr/
Une page de son ancien blog où il fait l'auto-promo de sa BD (à voir! Ca vaut le détour et ça donne une bonne idée de l'humour de l'auteur) :http://pangolin.20six.fr/pangolin/art/29553963

Un tome 2 à paraître prochainement, peut-être suivi d'un tome 3!!! Yeah!

Des extraits et plus aux éditions La Boîte à bulles!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^