jeudi 27 août 2009

TWILIGHT


TWILIGHT

FASCINATION )

Tome 1 de la saga du même nom

A force de voir cette saga partout et de constater un engouement qui m'avait semblé général autour de ce phénomène éditorial, il était certain que j'allais succomber tôt ou tard à la curiosité de découvrir le contenu de cette série pour enfin comprendre son succès.

Un petit coup de panne de lecture, un moment de faiblesse, un besoin de lire du divertissant, du prenant, une lecture facile mais sympathique, si possible palpitante, et Stephenie Meyer en a profité pour s'insinuer de façon quasi obsessionnelle dans mon esprit. C'est que les lecteurs (lectrices surtout) que je vois avec ses livres entre les mains ont l'air quand même bien absorbé par ce qui s'y passe ! Ça se trouve, c'est véritablement passionnant !

Surgit alors dans ma tête l'affiche du film adapté de ce roman qui me rappelle furieusement Roméo et Juliette, je pressens plus de mélo que de fantastique, et je le repose illico sur le comptoir de la librairie.
Je ne résiste pas longtemps, ma curiosité a raison de ma réticence, et je me dis que ce roman sera peut-être une aussi belle révélation que la saga des vampires d'Anne Rice... après tout...

Je finis donc par me plonger dedans...

... hé bien, les vampires d'Anne Rice ont fait des petits mais sérieusement, ils ne leur arrivent pas à la hauteur !
Rien de crédible dans cet univers, ce que propose Stephenie Meyer en terme de théorie sur les vampires m'a semblé par ailleurs très pauvre, rien de véritablement innovant, ni de convaincant dans son imaginaire, alors que j'avais été véritablement secouée par l'imagination d'Anne Rice autour des vampires...

... ensuite, comme je le craignais, trop de romance invraisemblable bourrée de clichés qui semblent être le reflet des fantasmes de romantisme niaiseux de l'auteur.

Tous les clichés sont là, de l'ado maladroite qui n'a pas confiance en elle, au beau gosse trop beau gosse que même il regarde personne mais forcément elle il la regarde - mais bon, ça ne coupdecoeurise pas tout de suite non plus hein, à ce niveau, Stephenie Meyer maîtrise l'art des situations et des dialogues très convenus des histoires d'amour naissantes.
C'est mignon en même temps, je dois dire d'ailleurs que je me suis beaucoup amusée de tout cela, mi-moqueuse, mi-attendrie, ça ravive quelques souvenirs lointains dans l'adolescence tout ça.
Par contre, des vampires et des humains qui sortent ensemble? Pfff ouais c'est ça, ouais !
En plus, désolée mais c'est IMPOSSIBLE pour un humain de rêver d'être dans les bras glacés d'un vampire ou de quiconque, ce qu'on recherche en tant qu'humain, c'est la chaleur de l'autre!!!! Donc même pas qu'on peut s'identifier à ces fantasmes !!

Tout est trop beau dans leur histoire en plus, même si l'auteur veut faire croire qu'elle est parsemée d'embûches du fait de la nature de leur relation, il n'y a pas de réelles difficultés ou d'épreuves à surmonter, et s'il y en a c'est contourné vite fait, résolu avec une facilité déconcertante. Le pompon pour moi c'est la famille vampire qui accueille Bella les bras ouverts, il n'y a que la soeur qui lui lance quelques regards foudroyants mais rien de très inquiétant (même pas qu'elle essaie de la mordre une fois !).

Cela dit, je m'y attendais tellement à tout ça (je parle surtout de la romance invraisemblable) et c'était tellement convenu qu'en réalité j'ai pris un grand plaisir à lire une confirmation de ce à quoi je m'attendais (c'est assez débile je sais).
Ça se laisse lire en plus, malgré tout, même si le style n'est pas spécifiquement transcendant, l'intrigue se déroule avec un rythme assez soutenu qui fait qu'on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer.

Par contre, ce petit tour d'horizon sur la saga Twilight m'a suffit, je sais maintenant de quoi il retourne, je n'ai pas regretté cette lecture qui m'a bien divertie même si elle n'était pas à la hauteur de mes espérances côté imaginaire sur les vampires et que j'y ai trouvé à redire.

Je m'arrête donc là pour cette série, ne ressentant pas le besoin de connaître la suite.

32 commentaires:

  1. Ton billet ressemble (et encore à un stade d'écoeurement pire) aux billets sur harlequin. "Niais, convenu, invraisemblable", etc...
    Mais au moins avec les harlequin on rigole un bon coup d'après ce que j'en lis sur les blogs.
    Alors, toujours pas convaincue? (je sais je suis lourde parfois ^_^)
    Et je te signale que je suis le petit village gaulois qui résite à Stéphanie Meyer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah les Harlequin il y en a quelques-uns qui ont souffert quand même! Et je pense que je risquerais de faire partie de ceux-là - rien que les titres et les couvertures me rebutent! J'en avais lu un il y a plusieurs années quand j'étais ado et j'en ai encore un souvenir tel que ça ne me dit pas du tout d'en relire, même pour le fun. Pourtant à la même époque j'ai lu beaucoup de Sweet Dreams, une collection harlequinesque pour ado, et franchement j'aimais bien!
      Harlequin, c'est vraiment spécial quand même. Je n'irai d'ailleurs pas jusqu'à assimiler Twilight à cette collection, mais perso je pense que tu ne rates rien à résister à cette saga (quoique... faut toujours essayer pour savoir! )

      Supprimer
  2. Cette série ne m'attire pas franchement mais comme toi j'hésite à la lire juste pour voir de quoi il en retourne. Peut-être, si je trouve le 1er en seconde main...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu toutes les lectures prenantes qui t'attendent, a priori à un moment tu auras besoin de souffler, à ce moment là un petit Twilight pourrait faire l'affaire.;)

      Supprimer
  3. J'ai bien aimé les Twilight même si je ne pense pas qu'ils resteront dans l'histoire.
    Ce qui m'a gêné c'est qu'il n'y avait pas de trace de mythologie, folklore... choses que l'on retrouve dans pas mal de livres à succès depuis quelques années.
    Ceci dit je suis tombée dans comme tout le monde^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile d'y résister, on est forcément curieux du phénomène même si on est sceptique!:)
      Complètement d'accord avec toi sur l'absence de folklore et de mythologie, quoiqu'elle en touche un mot quand même, mais comme pour tout ce qui aurait pu rendre cette série intéressante, elle passe vite fait (pour s'attarder sur la beauté d'Edward), et c'est dommage (enfin, pas pour tout le monde ).
      Non mais c'est intéressant en tout cas de voir ce qui plaît aux nouvelles générations. Vu le succès qu'elle a, l'auteur aurait eu tort de se gêner pour me déplaire!:)

      Supprimer
    2. Surtout que si comme le phénomène Harry Potter, il pousse des gens qui ne sont pas de grands lecteurs à lire, il n'y a aucun mal!
      C'est pas souvent qu'on entend des lycéens parler d'un livre avec tant d'engouement dans un tramway!

      Supprimer
    3. Ah non c'est sûr, aucun mal.
      En fait, ce qui me surprend le plus, c'est que le phénomène ait enthousiasmé un public au-delà du public jeunesse, c'est pour ça que je pensais que ça allait me parler, de la même façon que j'ai beaucoup apprécié Harry Potter (et pour le coup, sans être Fan, je tire mon chapeau à l'auteur qui a une imagination et un talent incontestable de conteur!).
      Enfin, en même temps ce n'est pas exactement le même type de catégorie jeunesse que les Harry Potter & co.:)

      Supprimer
    4. Je suis d'accord.
      Ce n'est pas le même niveau non plus!
      Je pense que l'on peut comparer l'enthousiasme mais pas la qualité.

      Supprimer
    5. Clairement!
      Et puis c'est un public plus spécifique aussi, pas totalement jeunesse genre 8 à 12 ans, plus féminin aussi, bizarrement plus restreint donc, mais comme c'est le public le plus sensible à la lecture et aux histoires sentimentales, finalement ça marche...

      Supprimer
  4. Ha ! Ha ! J'en étais sûre !
    Je n'avais pas envie de lire ce livre mais là, tu m'en as définitivement dissuadée ! :D
    Merci beaucoup. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne voudrais pas contribuer spécifiquement à saboter le succès de Stephenie Meyer mais bon, il faut bien quelques Schtroumpfs grognons dans le lot!:D

      Supprimer
  5. Je les ai lus à leur sortie, ily a quelques années, et j'ai adoooooré! Et ce, tout en voyant les défauts; la preuve, je suis pratiquement d'accord avec presque tout ce que tu dis... presque! Parce que bon, Edward, il m'a quand même fait quelque chose!!! ;)) Le film m'a comme fait redescendre sur terre, par contre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai cru comprendre que Edward y était pour beaucoup dans le succès de cette série, et sur certains points, je comprends, il est fascinant et tout, mais bon, ça reste qu'il est quand même froid au toucher, et ça, ça calme tout de suite.:)
      Pas vu le film, juste les extraits de la bande-annonce mais ça m'a suffit aussi!

      Supprimer
  6. Je n'étais déjà pas fan des histoires de vampires. Si en plus, comme tu le dis, l'exercice littéraire est décevant, je ne vois aucun intérêt à tenter cette saga. Je fais de sacrées économies d'un seul coup !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je suis persuadée que ce ne serait pas ta tasse de thé. Voilà une saga qui ne menacera pas ton Objectif PAL!;)

      Supprimer
  7. Cette série ne m'attire pas du tout car elle contient tout ce que tu décris et comme toi ça ne peut que me rebuter. J'aime les histoires de vampires même si j'en ai lu assez peu. Mais une love story avec un vampire! ça n'est pas très crédible comme tu l'as souligné. Le genre bit-lit, très peu pour pour moi en somme.
    Enfin, si ça permet aux jeunes de lire plus souvent tant mieux, on ne va pas se plaindre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Tu es la deuxième personne qui me parle de bit-lit! Donc du coup maintenant je situe un peu mieux ce que c'est. J'ignorais que ce genre littéraire avait une appellation spécifique.

      Non, on ne va pas se plaindre - tout comme la chick-lit, si cette catégorie de livres a son public, tant mieux en somme, le tout c'est de savoir si ça nous correspond ou non.

      Supprimer
    2. Bah je ne suis pas très calée sur la question mais la bit-lit étant de la littérature qui mord (littéralement), elle est axée sur le fantastique avec de la romance (dans ce que j'ai compris). Le public visé est féminin, donc je pense que Twilight a sa place dans cette catégorie ^^

      Supprimer
    3. Oooh je situe ce genre encore plus clairement là! Merci pour ces explications!
      J'ignorais vraiment qu'il y avait une mouvance bit-lit, c'est fou comme on baptise vite ces nouvelles tendances (qui d'ailleurs??) et qu'elles prolifèrent rapidement!
      Et j'ai découvert récemment le terme transfiction!

      Supprimer
  8. J'ai quant à moi bien accroché à cette série que j'ai dévorée en 10 jours début juillet. Bien sûr que c'est kitch et gnangnan à souhait, que c'est bourré de clichés d'ados en mal d'amour, que c'est parfaitement pas crédible et que le monde et les personnages de l'auteur ne sont pas assez construits, mais... j'ai tout de même été tenue en haleine au long des 4 tomes et je ne regrette pas ma lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore! C'est ça qui est intéressant dans ce phénomène, c'est qu'il marche diablement (vampiriquement?) bien malgré tous ces points que tu listes, et par dessus le marché, la plupart des lectrices qui ont accroché sont tout à fait conscientes des faiblesses de cette série et il n'y a pas vraiment de points forts ou qualités mis en avant, mais il y a quelque chose qui les font aller jusqu'au bout malgré tout. Ca m'épate! L'éditeur de Stephenie Meyer a eu du nez sur ce coup-là!

      Supprimer
  9. C'est une espèce de biliothèque rose moderne, les vrais vampires préfèrent le rouge (moi aussi, mais pas le même !).

    Pourquoi ne pas lire le Dracula de Bram Stocker, en attendant la suite prévue pour bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal vu. Quant à Dracula de Bram Stoker - une suite est prévue??? - pas lu mais vu l'adaptation de Francis Ford Coppola. Je dois dire que ça m'a suffit bien que j'imagine que j'y perds à ne pas lire le roman. Je ne suis pas spécifiquement fan des vampires il faut dire, quoique la meilleure approche à ce jour qui m'ait vraiment comblée, c'est Je suis une légende de Richard Matheson.

      Supprimer
  10. J'ai vu que tu cherchais de la SF à lire pour faire disparaitre Twilight qui t'a déçu. Je comptais donc te proposer des Fleurs pour Algernon (mais j'ai vu que tu l'as déjà lu) donc d'autres suggestions de ma part : Philip José Farmer et son cycle du fleuve de l'éternité. Dans un style plus fantasy, il y a la saga des princes d'ambres de Zélazny. En space opera, il y a Le cycle de la Fondation d'Asimov et pas mal de romans de Jack Vance (entre autre le cycle de Tschaï)

    Voilou pour mes quelques suggestions, en espérant que ça t'aidera et que ça te plaira plus que Twilight^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mr Zombi pour toutes ces suggestions! Effectivement, des Fleurs pour Algernon était un bon choix, je le relirai bien d'ailleurs, sinon j'ai Asimov dans ma LAL mais je n'arrive pas à me lancer car j'ai moyen aimé ses Robots, Jack Vance semble être une référence mais je ne sais pas trop si c'est trop mon genre côté SF (à étudier) - pareil pour Zelazny, quant à Philip José Farmer, mmh, là tu viens d'évéiller ma curiosité car son nom me dit quelque chose mais j'en ai moins entendu parler. J'ai l'impression qu'il pourrait me plaire!

      Bon, de toute façon, ça me plaira forcément plus que Twilight!:)

      Supprimer
    2. Visiblement Asimov plait moins aux femmes (tu es pas la première que je vois qui a été déçue ^^') pour Vance en effet c'est une référence, moi je trouve que ça passe tout seul (mais après c'est une question de point de vue^^)

      Sinon Philip José Farmer réinterprète souvent des personnages historiques ou romanesques,par exemple dans le cycle du fleuve on retrouve plein de personnages connus genre Cyrano de Bergerac, Jean sans terre, Goering...etc. c'est très sympa à lire^^

      Supprimer
    3. C'est ce côté réinterprétation des personnages qui pourrait bien me plaire chez Philip José Farmer. Je vais probablement l'intégrer au défi SF 2010.
      Quant à Asimov, je vais lui donner une chance (un jour) à sa série Fondation mais c'est vrai que j'ai franchement du mal à me motiver.

      Supprimer
    4. Si vraiment ça t'emballe pas plus que ça pour Asimov, vaut ptet mieux pas que tu te forces hein (ou alors lis un de ses recueils de nouvelles pour voir si vraiment tu as du mal avec lui ou pas^^)

      Pour Farmer, c'est vrai que c'est ce qui rend ses romans vachement intéressants et ça marche à merveille, le fait de retrouver des personnages qu'on connait, mais pas forcément tels qu'on les connait c'est génial^^

      Supprimer
    5. Oui mais chez moi la curiosité l'emporte toujours , et Fondation fait partie de ma LAL depuis près de 10 ans, et encore récemment, un ami m'a incitée à le lire, alors je pense qu'il y passera. Je suis moyennement "nouvelles" par contre alors je vais éviter histoire de ne pas me démotiver davantage.:) D'ailleurs il me semble que ses Robots se présentaient un peu comme des nouvelles (la lecture remonte alors je n'en ai plus grand souvenir), c'est peut-être ça aussi qui a joué en sa défaveur.:)

      Ah oui, très pressée de découvrir ce Farmer maintenant! J'adore ce genre de procédé!

      Supprimer
  11. Hé coucou je me suis fais Twilight 1 et 2 en film sur un week-end alors tu vois j'ai cedé aussi à ma façon mais quand je zieute le bouquin je me dis c'est pas possible ! C'est déjà long à se mettre en place dans le film alors j'imagine...cela dit j'ai bien aimé quand même^^... j'irais sûrement voir le 3 au ciné qui doit sortir en juin (parce que quand même hum je veux SAVOIR LA SUITE !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello! Aaah c'est une recette qui marche bien hein, son succès n'est pas une illusion bien que j'ai toujours du mal à saisir! J'avoue avoir failli céder à la tentation (Tentation!) d'aller voir le 2 au ciné vu que j'avais lu le premier tome et qu'en film, ce genre d'histoires passe assez facilement, mais j'ai résisté et ouf, ça m'a passé!:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^