vendredi 21 août 2009

FABLES 8 : LES MILLE ET UNE NUITS (ET JOURS)


FABLES 7 : ARABIAN NIGHTS (AND DAYS)

FABLES 8 : LES MILLE ET UNE NUITS (ET JOURS) )

Alors que j'étais franchement enthousiaste avec les tomes précédents au point d'y mettre le porte-monnaie sur les deux derniers (dont celui-ci) tellement il me tardait de retrouver les Fables, ce tome 8 m'a quelque peu calmée... (tant mieux pour le porte-monnaie remarquez)

Ce tome s'ouvre sur quelques épisodes concernant les périples de Jack (du haricot magique) à Hollywood, rien de très intéressant vraiment, son histoire n'apportant rien de particulier à cette série, quant à la partie qui suit, celle dont j'attendais énormément, à savoir l'arrivée de la délégation des Fables des contes arabes à Fableville, j'ai trouvé ça pas mal mais pas aussi palpitant que j'espérais (je deviens peut-être exigente aussi!), et assez sombre et glauque en plus.

Le petit plus et le côté original de cet épisode cela dit, c'est le parallèle cocasse que Bill Willingham établit entre notre réalité et celle des Fables dans les rapports entre l'Occident et le Moyen-Orient, répliquant ici les relations diplomatiques tendues, avec la menace terroriste entre autres. A ce propos, j'ai bien aimé la vision du génie de la lampe comme arme destructive et donc interdite de séjour à Fableville, par contre dans cet effet miroir, il y avait un parti pris qui m'a un peu dérangée, un point de vue très américain... à moins que tout cela n'était ironique...

Je réalise que Bigby me manque et qu'il me tarde de le retrouver et qu'on rentre à nouveau dans le vif du sujet. L'apparition des Fables arabes, sans conteste originale, ouvre certes de nouvelles perspectives et nourrit l'imagination quant à l'évolution possible de cette histoire, l'Adversaire étant l'ennemi commun de toutes les Fables de quelque région qu'ils viennent et les alliances étant nécessaires entre eux, mais avec tout ça, on retarde l'évolution des histoires en cours et on s'éloigne quand même des intrigues de départ à mon sens, et j'ai pour le coup vraiment beaucoup moins accroché à ce tome.

Le tome 8 français comprenant deux épisodes de moins que son tome correspondant en VO (soit le 7), je vais devoir attendre la parution du tome 9 en France ou me trouver le tome 7 en VO pour lire les deux derniers épisodes et enchaîner sur la VO...

2 commentaires:

  1. j'ai trouvé la troisième personne qui aide à ce que Fables soit dans le Top de Yaneck ^^ Je vais faire un tour de ton blog pour voir si tu as apprécié les premiers tomes de la série. Le tome 9 est sorti en mars ou en avril... il m'a laissé un triste gout de série qui s'essoufle. J'espère que la suite me fera mentir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, si tu es fan de Fables, je dis Tope-là!^^ Je ne m'en lasse pas malgré quelques bémols parfois au gré des épisodes. Je viens de finir le tome 9 mais à l'inverse de toi, il fait partie de mes tomes préférés (mon plus gros bémol est dédié au tome 8). J'étais surtout ravie de retrouver Big Wolf aussi je pense! Je publierai mon billet dans quelques jours (quand je l'aurai enfin rédigé!).
      Mais je vois que ça faisait quasi un an que j'avais fait une coupure avec cette série (attente de la suite oblige), d'où mon enthousiasme aussi de retrouver tout cet univers peut-être, alors qu'avant je les enchaînais quasiment, aussi c'est bien possible que j'ai commencé à fatiguer arrivée au tome 8.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^