dimanche 11 avril 2010

PORTEURS D'ÂMES


PORTEURS D'ÂMES

Un signe qui ne trompe pas, c'est le livre dont vous tournez les pages sans même vous en rendre compte, que vous sortez fébrilement dans les transports en commun ou en attendant quelqu'un, et que vous vous étonnez d'avoir terminé en une semaine à peine alors que vous mettiez trois jours à lire une demi-page d'un manga quelques jours auparavant.

C'est bien sûr le cas de ce roman de Pierre Bordage (sinon je ne le présenterais pas comme ça aussi faut dire), que j'ai dévoré comme ça faisait longtemps que je n'avais pas dévoré un livre. Pourtant je n'ai pas l'impression d'avoir lu le livre du siècle mais c'est le rythme des intrigues, la façon dont l'auteur les développait, qui a été particulièrement efficace avec moi, et tant mieux, c'est vraiment le genre de lecture dont j'avais besoin en ce moment pour me remettre sur les rails de la lecture.

Trois histoires qui se déroulent en parallèle, celle de Léonie, clandestine et sans papiers à Paris, celle de Cyrian, étudiant aspirant à faire partie des Titans, confrérie secrète côtoyée par l'Elite et qui a développé une technologie révolutionnaire, celle d'un flic en fin de carrière, désillusionné et bougon (comme on les aime), dont la vie va être bouleversée par la découverte d'une série de cadavres dans la Marne.
Chacune poursuit son cours indépendamment des autres et s'achève en plein suspense à chaque fin de chapitre (l'horreur!), et forcément on se demande ce qui les relie les unes aux autres. La lumière se fait assez rapidement (vu qu'on lit vite comme je disais plus haut), et le thème qui les lie, s'il ne m'a pas anéanti par son originalité, est fort bien traité.

L'idée de ce thème m'a un peu perturbée mais pourquoi pas après tout, le titre en dit assez pour que je n'en rajoute pas, j'ai trouvé la plausibilité de ce phénomène trop faible peut-être pour y adhérer et me laisser porter du coup par ce que pourrait représenter sa réalité...
... cela dit, ce qui fait aussi la richesse de ce récit, c'est qu'en dehors de ce thème principal et l'idée de ce que cela pourrait changer dans notre monde et notre perception des choses, l'auteur aborde également différents sujets très éloignés les uns des autres qu'il développe dans chaque histoire, pointant du doigt une certaine injustice sociale et une indifférence générale aux problèmes qui nous entourent, affichant la bêtise humaine manifestée dans différentes contextes, bref, un beau melting-pot de différentes choses où l'auteur explore l'âme humaine sous toutes ses coutures dans ce qu'elle a de plus sordide, tout en laissant filtrer un rayon d'espoir au travers de ses anti-héros animés en cours de route par l'amour et autres bons sentiments.
Bon, j'ai trouvé ça parfois un peu caricatural, fourre-tout et un poil idéaliste, à l'image de ces histoires qui commencent trop mal et finissent trop bien, mais bon, c'est aussi le privilège du romancier d'offrir du rêve autour de notre (parfois noire) réalité.
  
Un très bon moment de lecture après Wang, le seul livre de Pierre Bordage que j'ai lu à ce jour, une envie confirmée de lire les autres romans de cet auteur. 
  
Également brillamment commenté par Géraldine.

Lu dans le cadre du défi  
(DAL 3 - 5)

22 commentaires:

  1. Bien contente que tu aies repris les rails de la lecture, comme tu dis... (une demi page de manga? Tu exagères!)
    En plus tu en parles bien de ce bouquin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'assure, une demi-page de manga en trois jours - en réalité je suis même encore dessus.
      Curieuse d'avoir ton avis sur ce roman si tu te lances un jour !

      Supprimer
    2. Il est sûrement à la bibli.
      Ayé, démarré G&P.

      Supprimer
    3. C'est bête, je viens juste de terminer un livre et je me sentais d'attaque pour un pavé là... seulement je n'ai pas G&P sous le coude... zut zut zut alors!!! Bon, je réfléchis encore à ce sur quoi je vais enchaîner...:)

      Supprimer
    4. C'est ça, moque toi! Un G&P ça se programme...

      Supprimer
    5. Ah ça, je veux bien te croire ! J'admire ta ténacité !Je suppose que l'on suivra tes impressions au fur et à mesure de ta lecture (quoi, déjà fini??), sur blogit ou FB! J'espère en tout cas, ça me motivera sûrement !

      Supprimer
    6. En fait j'ai attaqué G&P en dilettante (une centaine de pages lues) la semaine dernière, l'objectif principal étant Le tunnel en lecture commune. Et là avec ma binomette on s'envoie des mails d'encouragement et on se raconte nos impressions. Pour G&P il faudra attendre un peu!

      Supprimer
    7. Ça a l'air de se lire vite quand même - enfin, ne nous embarquons pas dans de telles réflexions, on risquerait de se laisser entraîner...

      Supprimer
    8. Hier soir je lisais le premier chapitre de la deuxième partie, qui présente l'armée russe en Autriche (Napoleon joue le rôle du méchant dans ce bouquin) et franchement Tolstoi est génial, en deux coups de plume il donne l'ambiance, il fait ressortir trois quatre personnages, c'est vif, c'est marrant, c'est bien vu! Pas de grandes descriptions (ouf!) mais on a l'impression d'y être. Et pourtant, une armée en route, ce n'est pas mon sujet favori...
      Bon, si ça continue , sans lire G&P, tu pourras en parler ...

      Supprimer
    9. Mais c'est que tu le vends bien ce G&P!!! Sérieux je me mettais dessus de suite si je l'avais sous la main! Me demande même si je ne fais pas une erreur en m'embarquant sur AK (non parce que les histoires d'amour et moi ça fait deux...) (et je visualise plein de romances dans AK, mais je me trompe peut-être) (enfin, en même temps, je ne suis pas très "armée en route" non plus...).

      Supprimer
    10. Reste sur AK, il y a une excellente mise en route scène de ménage, heureusement qu'il n'y a pas que l'histoire d'Anna (enfin c'est mon avis, je vais me faire lyncher) mais il y a aussi Levine. Et puis c'est moins long.

      Supprimer
    11. Oui le dernier argument, je crois, est plutôt déterminant! Bon, AK ce sera alors! :)

      Supprimer
  2. Bonjour AGFE, belle note de lecture ! Elle sera en ligne mercredi sur le blog consacré au défi. Bonne continuation et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Bon j'ai vu que ça bougeait un peu plus sur ce blog, tant mieux tant mieux !

      Supprimer
  3. Joli billet même si je note pas ce livre. Ce n'est pas un genre que j'affectionne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben en fait ce n'est pas vraiment un genre précis, c'est ça qui est pas mal aussi. C'est aussi bien un thriller, qu'un roman d'anticipation, qu'une histoire d'amour, etc, tout se mélange plutôt bien et je pense que chacun peut y trouver son compte.

      Supprimer
  4. Que puis-je dire à par confirmer tes dires (super la rime hein !). J'ai adoré et, comme toi, dévoré ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vraiment bien aimé ton billet d'ailleurs, c'est ce qui m'a un peu motivée pour le choix de ce titre chez cet auteur!

      Supprimer
    2. Je viens de racheter ce livre pour l'offrir à une amie !

      Supprimer
    3. Quelle bonne idée ! J'y pense aussi pour l'anniv' d'une amie qui tombe ce mois !!

      Supprimer
  5. Il fait partie de ma sélection pour le défi SF, ça me donne envie de m'y mettre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu ne regretteras pas ! Hâte de te lire à ce sujet !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^