mercredi 11 décembre 2013

L'ANNÉE DU LIÈVRE - TOME 2


L'ANNÉE DU LIÈVRE

               TOME 2 - NE VOUS INQUIÉTEZ PAS

Pour bref rappel, à travers cette trilogie (le tome 3 est à paraître), Tian, l'auteur, raconte l'histoire de sa famille sous le régime des Khmers rouges. Comme bien d'autres familles cambodgiennes, ils sont contraints de quitter Phnom Penh en avril 1975 quand les khmers rouges s'emparent du pouvoir et s'appliquent à purger le pays de ses anciennes élites et de sa population bourgeoise et intellectuelle. Démunis et forcés à l'exode dans les campagnes, survivants dans la confusion, nos exilés réalisent que leur vie est menacée par ce nouveau pouvoir en place.

Dans ce tome-ci, nos familles ont été déportées dans un village par la milice khmère afin d'être rééduquées selon la doctrine imposée par Angkar (l'organisation).
La cohabitation forcée entre le peuple ancien (la population des campagnes) et le peuple nouveau (la population des villes) est loin d'être aisée, ces derniers étant clairement défavorisés, non seulement car ils doivent s'adapter à un quotidien qui leur est totalement étranger (travail sur les chantiers, dans les rizières), survivre en dépit des privations (nourriture et médicaments rationnés), et sont clairement méprisés par le peuple ancien, mais il existe également des mouchards (des chhlops) recrutés parmi les villageois, et la moindre parole ou attitude suspecte est susceptible d'être dénoncée et de les condamner à une mort certaine.

"Au Kampuchéa démocratique, il n'y a ni camps, ni prisons. Pour toute faute, c'est la mort."
"Vous garder n'est pas un gain. Vous détruire n'est pas une perte."

(cliquer pour agrandir)
Dans mon billet sur le tome 1, je disais que j'avais "trouvé l'approche de ce sujet beaucoup plus aisée et "agréable" en BD, et pourtant on est loin d'une version édulcorée de cette période. En quelques images et quelques phrases qui illustrent l'histoire de cette famille, tout est dit, clairement et simplement, sans excès ni effusion, sans volonté apparente de tempérer les faits non plus, c'est ce que j'ai trouvé très réussi dans ce récit véritablement instructif sur cette période."

C'est encore le cas et mon sentiment ici. Normal, le récit est dans la continuité du précédent. J'ai vraiment apprécié la clarté et la simplicité de l'explication du contexte et l'exposition des événements. Le tout est par ailleurs non dénué d'un certain humour, d'ironie et de dérision, ce qui rend forcément la lecture de ce témoignage plus confortable.
On ressent l'horreur de l'époque, du quotidien, mais l'effet BD et le style de l'auteur la rendent "accessible" et j'ai encore une fois, malgré le sujet, passé un moment de lecture très "agréable". Il me tarde maintenant de lire la suite !
On suppose que la famille de l'auteur (du moins une partie) s'en sortira puisqu'il est là pour témoigner de cette période, mais dans quelles conditions, de quelle façon, tout est à découvrir encore !

8 commentaires:

  1. Hum, les séries avec suite à paraitre... (mais je me fais encore avoir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... si encore les parutions étaient espacées de 6 mois maximum, ça irait mieux... Surtout quand c'est un récit qui se lit comme une histoire qui se suit, et non juste comme des épisodes autour de personnages...

      Supprimer
  2. J'avoue que je ne suis pas du tout convaincu par le dessin. Peut-être que si ces albums arrivent à la médiathèque je me laisserais tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'étais pas non plus (dès le tome 1), et ne le suis toujours pas, mais l'histoire et le style valent le détour, et on finit par plutôt bien se faire au dessin (pas évident de bien différencier les personnages par contre...).

      Supprimer
  3. Moi je note mais j'attendrai que tous les tomes soient sortis pour commencer. J'aime quand c'est raconté de cette façon là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sage décision.;-) C'est ce que j'aurais dû faire mais quand j'avais vu le tome 1 à la bib', la tentation était trop forte... Les trilogies en bande-dessinée devraient paraître sur une année, et non sur 3 ans !

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas, où alors j'ai oublié, mais une BD sur le Cambdoge, je dis oui ! reste à voir si je les trouve à la bib'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne doute pas que si tu les avais repérés à la bib', tu les aurais déjà lus !;-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...