jeudi 11 décembre 2014

CAT OUT OF HELL


CAT OUT OF HELL

Un craquage bib' comme ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Bon j'admets, la couverture y a sûrement été pour quelque chose.^^ Mais surtout, la 4è de couv', avec toute une mise en scène théâtrale, n'a pas manqué m'intriguer (je m'épargne la traduction, tout le monde se débrouillotte en anglais...):
"The scene : a cottage on the coast on a windy evening. Inside, a room with curtains drawn. Tea has just been made. A kettle still steams.
Under a pool of yellow light, two figures face each other across a ktichen table. A man and a cat.
The story about to be related is so unusual yet so terrifyingly plausible that it demands to be told in a single sitting.
The man clears his throat, and leans forward, expectant.
"Shall we begin ?" says the cat... "

Bon la dernière phrase m'a ferrée d'office, c'était irrésistible !

Ce qui m'a plu avant tout dans ce récit, c'est l'écriture de l'auteure au talent de conteuse so british, un style savoureux qu'on boit comme du petit lait, un sens de la formule et un humour truculent, moqueur, plein de dérision. On sent qu'elle s'est éclatée à écrire ce livre, et ça j'adore ! Dès les premières pages, j'ai été embarquée dans cette histoire hautement improbable mais assez curieuse pour qu'on ait envie de la découvrir.

La structure narrative même est très originale, ce qui n'a pas manqué me plaire, le narrateur recevant un jour par email un fichier contenant des documents word, des photos en jpeg, des fichiers audio et autres pièces jointes. Chaque fichier est retranscrit tel quel, dans l'ordre de découverte du narrateur.
Nous voilà embarqués dans une intrigue des plus intrigantes, qui jongle avec les genres fantastique, horreur, comédie, parodie et detective story (j'ai adoré le chien Watson !). Tout un programme ! Mais je n'en dirai pas plus sur l'intrigue en elle-même que j'ai apprécié de découvrir au fur et à mesure qu'elle se déroulait.

Ce que je pourrais dire en revanche sur ce récit, c'est que la frontière entre l'horreur et l'humour est très fine, de même pour sérieux et grand délire, du coup on a l'impression d'être constamment sur un fil, ce qui peut être parfois déstabilisant
Par moment, on ne sait pas trop à quel degré prendre ce récit. C'est du grand n'importe quoi mais narré avec un tel sérieux qu'on est à la fois pris par l'envie de rire et les frissons.

Sur la fin, j'avais l'impression que l'auteure avait décidé de se lâcher totalement dans le ridicule assumé. C'est assez inquiétant, déstabilisant, et en même temps, ça reste franchement drolatique. L'intrigue m'a paru toutefois un peu trop capillotractée vers les dernières pages, certains événements un peu prévisibles (quoique), du coup la sauce "écriture de l'auteure + humour" prend moins bien vers la fin. Quoique j'ai adoré les interprétations des attitudes des chats aujourd'hui, la signification de leur comportement, dans le contexte de cette histoire (vraiment excellent ce passage !).

Bref, pas un coup de coeur comme je l'avais espéré mais je ne regrette pas cette lecture. C'est un récit franchement original, certains passages valaient vraiment le détour, et j'ai même eu plusieurs rictus et des moments hyène hilare !

"Unlike Roger the cat, with his beautifully lucid (and rigidly linear) narratives, Winterton started everything in the middle. If he had been a book, I would have hurled him across the room."

Ah Roger, ce chat délicieusement sarcastique, aux nombreuses références littéraires et cinématographiques, il fallait l'inventer !
Un livre à mettre indubitablement entre les mains des cat addicts, mais les autres pourraient bien y trouver leur compte aussi.

L'auteure
Née en 1955, Lynne Truss est une écrivain et journaliste anglaise, connu pour son livre Eats, Shoots & Leaves : The Zero Tolerance Approach to Punctuation.

Intègre le  

8 commentaires:

  1. Ton article ma beaucoup plu ! Déjà des le début quand tu expliques que c'est un craquage en bibliothèque, ça me parle tout de suite ^^
    Ensuite, ça a vraiment l'air d'un livre totalement barré et ça intrigue ! Rien que le concept de base... Ça semble très original ! Et en passant j'adore les exprsessions que tu utilises (capillotractée c'est trop classe comme mot pour décrire une intrigue ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je ne me lasse pas de ce mot, "capillotracté", c'est plus classe que "tiré par les cheveux".^^ Sinon oui, roman original, plutôt délirant, une expérience de lecture assez inédite !
      Aaah j'adore fureter dans les bib, c'est comme une chasse au trésor, et quelle joie quand on pense avoir trouvé une pépite ! Enfin, ça m'est encore arrivé récemment mais finalement, j'ai rendu le livre sans le lire, assez déçue car il avait l'air très prometteur mais je ne suis pas du tout rentrée dans les premières pages...

      Supprimer
  2. Rien à la bibli...
    Côté vrais chats, mais si, ils changent de couleur d'yeux, ma louloute aussi avait les yeux bleus au départ.
    Bref, le number two dévore ses croquettes de supermarché à grande vitesse; il a une litière (parce qu'il faut dire que sinon bonjour l'odeur dans le garage). Il se met sur son séant (je craque), joue avec sa queue, se roule sur le dos... à distance prudente! Ce matin j'ai réussi à lui faire un gratouillis sur le sommet de la tête.
    Mon autre louloute number one : j'ai découvert que des voisins la croyaient abandonnée et lui donnaient des croquettes! Vraiment pas honte, la bête!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aah ce livre est vraiment pour toi ! Chats et compagnie, je pense que tu aurais su apprécier.;-) Mais bon, oui, j'imagine qu'il ne se trouvera pas facilement en bibliothèque. La mienne est assez bien fournie en VO diverses et variées miraculeusement, même si je n'y trouve pas toujours ce que je veux.
      Haha, ta louloute a vu que l'autre chat savait y faire, du coup elle tente sa chance ailleurs.;-)

      Supprimer
  3. Sans doute trop barré pour moi. Et puis il n'y a pas de version française pour l'instant donc pas de regret...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis pas sûre que ce soit ton genre d'intrigues. Et comme ce ne sont pas les tentations qui manquent...^^

      Supprimer
  4. Moi, je ne me débrouillotte pas en anglais (je connais à peine quelques mots). J'ai appris le néerlandais à l'école.
    Merci pour cette participation à mon challenge et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est vrai, tout le monde ne se débrouilllotte pas en anglais, mais sinon, il y avait la solution "Google traduction" que j'utilise parfois pour d'autres langues que je ne connais pas du tout (le néerlandais par exemple^^). Les traductions ne sont pas parfaites mais ça donne une idée du sens, avec un peu de reconstruction derrière.;-)
      J'espère trouver d'autres titres dans mes LAL et PAL pour ce tour, bonne fin de semaine !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...