jeudi 18 décembre 2014

PABLO 3 - MATISSE


PABLO 3 - MATISSE

Vient le moment où il commence à être assez compliqué de parler de cette série, car finalement, les quatre tomes la composant ne formant qu'un seul et unique récit, ici on est dans la continuité des deux premiers tomes, où j'ai déjà tout dit, ou presque...

Peut-être pourrais-je préciser que plus l'histoire avance, plus elle me semble prendre de l'épaisseur, devenir plus intéressante, probablement parce que maintenant, on a vraiment tous nos repères, ou on commence à être vraiment pris par le récit, alors qu'aux deux premiers tomes, on était encore dans la découverte, le tâtonnement, le repérage entre qui est qui, qui fait quoi, etc...

Ouvrir ce tome 3 et y entrer, c'était comme retrouver de vieux compagnons de voyage, de vieilles connaissances, et s'enquérir des dernières nouvelles dans leur vie. C'était particulièrement plaisant.

Ici, pour situer brièvement le contexte, après un séjour en Catalogne avec Fernande, séjour riche en événements, Pablo retourne à Montmartre. Le démon et la passion de la création artistique ne l'ont pas quitté, on découvre son attrait pour les masques africains qui l'auront beaucoup inspiré, on suit l'évolution de ses élans créatifs, ses expérimentations, j'ai trouvé tout cela très intéressant, mais surtout, ici commencent à se démarquer de façon plus nette sa forte personnalité, son esprit ambitieux, son souci quasi obsessionnel d'être le meilleur, de sortir du lot. Il a la gagne, la rage au ventre, et est clairement jaloux de l'attention des autres.

Commence aussi ici le début de sa rivalité avec Matisse dont la réputation est déjà bien assise. Ce dernier est apprécié, admiré, adulé même, mais la tension entre ces deux est assez furtive ici, elle débute à peine au détour d'un dîner chez les Stein. L'histoire semble annoncer un développement plus "dramatique" dans le tome suivant (le dernier donc).

A noter également que depuis le début, je clame ne pas être fan des dessins de Clément Oubrerie, bien que la palette de ses couleurs ne manque pas de charme ni d'émotions (et ça, j'ai toujours aimé), mais dans ce tome-ci, peut-être parce que je commence à m'y faire, je ne sais pas, j'ai trouvé ses dessins très expressifs, très appréciables et franchement agréables. Il s'en dégage une force, bref, ses illustrations ont participé à mon plaisir de lecture, j'ai vraiment beaucoup aimé.

La suite au prochain épisode ! :-)

12 commentaires:

  1. Je viens d'emprunter le tome 2 et le 3. J'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais lire le tome 4 ce weekend. Je savoure d'avance ce moment !:-)

      Supprimer
  2. j'avais aussi l'intention de lire la série, mais toujours freinée par les dessins, moi aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohnonon, ne te prive pas pour ça. Au final, ces dessins sont juste parfaits !;-) Et les couleurs... <3

      Supprimer
  3. Comme c'est à la bibli, il suffit que j'y pense quand j'y vais, quoi...
    Au sujet du loulou, j'ai été sa main nourricière à l'insu de mon plein gré, au début. Ma mère commence à dire qu'elle le prendrait bien... J'hésite car la bête est vraiment très très active, et ma mère assez âgée. Le problème c'est que ma louloute ne voudra jamais partager ma maison avec lui (déjà, pour le garage, elle a fui...). Tu me diras, laisse le dans le garage? Ouaip, mais si la bête miaule à mes fenêtres, je le sens mal.
    Affaire à suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très actif car jeune et laissé à lui-même aussi peut-être ? Oooh moi je sens que la louloute finirait par s'y faire.^^ Enfin, visiblement, il a déjà quasi élu domicile dans ton coin.;-)
      Quant à la série, tu y penseras peut-être quand tu auras visité le Musée Picasso.:-) J'espère !

      Supprimer
  4. J'ai déjà visité ce musée il y a des années, mais là c'est nouveau parait-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas eu l'occasion de visiter ce musée à l'époque, donc je ne peux dire comment ça a évolué, mais en tout cas, là, ça vaut le détour !

      Supprimer
  5. j'ai peut-être eu tort de m'arrêter au 2ème tome, vu que je n'étais pas conquise par cette série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi le véritable déclic s'est fait au tome 3, mais j'étais déjà plutôt conquise dès le départ. Bon, ça vaut le coup d'aller jusqu'au bout, il n'y a que 4 tomes !;-)

      Supprimer
  6. J'ai déjà croisé cette saga mais je n'ai jamais franchi le pas... Peut être à cause du graphisme qui me laisse toujours dubitative. Je ne sais pas, mais il ne m'attire pas tellement. Après, c'est vrai que l'on doit s'habituer (ça doit être un peu comme avec Walking Dead, à la fin on se fait une raison !). A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre de saga à lire quand tu sens que c'est le bon moment aussi. Hormis le graphisme auquel on peut être plus ou moins (in)sensible, moi c'était un inintérêt pour le sujet qui fait que je n'avais jamais trop fait attention à ces albums. Et puis, cette année, j'ai eu un déclic, je ne sais pas pourquoi, et j'ai eu envie de me plonger dans cette série.
      Sans regret, j'ai fini le tome 4 récemment.:-)
      (ah oui, Walking Dead, c'est spécial aussi côté graphisme.:-) Mais très réaliste. Tiens tu me fais penser que j'avais emprunter deux tomes il ya deux semaines. Faudrait peut-être que je tarde pas trop à m'y mettre !)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...