vendredi 2 décembre 2016

DE L'ART D'ENNUYER EN RACONTANT SES VOYAGES


DE L'ART D'ENNUYER EN RACONTANT SES VOYAGES

Quelques jours avant mon départ en vacances, je tombe sur ce petit livre à la bib'. Le titre déjà me fait largement sourire, puis, un coup d'oeil à la 4è de couv' :
"Chaque année, un milliard de touristes parcourent le monde. En 2020, ils seront un milliard et demi à vous assommer avec leur récit de voyage."
Avec un blurb signé Sylvain Tesson :
"C'est à mourir de rire. Je l'ai lu d'une traite en Belgique où je donnais une tournée de quatre-vingts conférences sur mes voyages."

Lecture des premières lignes pour m'assurer que le style correspondait bien à ce que j'avais en tête :
"Chiant qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. Car, pour quelques bouches d'or aux récits merveilleux, combien de fâcheux et d'importuns. Combien de Carthaginois mythomanes brodant sur leur virée à dos d'éléphant. Combien de Vikings ressassant leurs viols sous les étoiles en trinquant avec des cornes éclaboussantes d'hydromiel. [...] Combien de pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle exhibant fièrement leurs pieds endoloris. [...]"

Embarqué, plié, enfin, glissé dans mon sac, c'était encore mieux que je ne le pensais !
Ce livre dresse avec un humour féroce mais irrésistible les portraits de voyageurs que nous avons tous croisés au moins une fois dans notre vie, qui aiment pérorer sur leur voyage, parfois très volontairement, parfois de façon inconsciente. Un portrait type qui se dessine à travers toute une série de conseils sur la façon de mieux se la péter et sur l'art de délivrer son expertise d'un pays à son entourage, en se basant sur ce qui se fait déjà. En quelques mots, un "manuel du parfait exploraseur." Dé-so-pi-lant !

Des semaines auparavant, asséner son entourage de son projet de voyage. Les réseaux sociaux aidant, ne pas hésiter à publier des allusions constantes, par exemple des captures d'écran du billet d'avion et de la réservation d'hôtel. Le jour J, prendre une photo du panneau de départ à l'aéroport, de la carte d'embarquement, et à peine atterri, bravant les consignes de sécurité, se connecter de suite pour rassurer son entourage sur son arrivée ou son retour. Voilà un petit peu le panorama. Ça vous rappelle des gens ? Vous l'avez déjà fait ? Voilà, haha !

Un autre portrait type, le touriste qui ne s'assume pas touriste. Il voyage à la découverte, il ne visite pas. Il s'imprègne des lieux, des gens, il vit local, il devient lui-même du pays (même après un weekend prolongé), pouvant même aller jusqu'à prouver à un natif qu'il connaît son pays mieux que lui.

Quelques extraits :
"Phosphorez dans les banquets. [j'adore ce verbe !] Accaparez l'attention lors d'un événement un peu exceptionnel comme un anniversaire ou le mariage d'un ami, surtout si vous êtes placé à la table d'honneur. [...]"

"Dénigrez les touristes. Fouettez la "bronzaille". Martelez que vous préférez voyager "intelligent" [...]. Ayez en mémoire une formule choc pour exprimer la différence entre le voyage et le tourisme : c'est comme faire l'amour et se faire une pute.
Clamez votre soif de l'autre. "Je ne voyage pas dans les paysages, je voyage dans les gens." Vos intentions premières : venir à la rencontre des populations et les voir dans leur authenticité."

"Réhabilitez le mythe du bon sauvage. Assumez le risque et le culot de dire que là-bas, les gens sont parmi les plus aimables du monde. [...] "Ils n'ont rien et ils se marrent tout le temps".

"Rétablissez la vérité. Au sujet d'un pays instable politiquement, prétendez n'avoir pas ressenti une once d'hostilité durant votre voyage et donnez un aperçu radicalement différent de celui véhiculé par les médias internationaux qui exagèrent toujours tout."

"Déclarez votre flamme pour le fascinant mélange de tradition et de modernité. L'argument est pratique car peu de capitales échappent à cette règle."

Et j'en passe, je pourrais citer tout le livre, j'étais en mode hyène hilare à chaque page, chaque paragraphe même!

On reconnaît des gens de son entourage, des gens croisés lors de voyage ou à leur retour, certains blogs et récits de voyage, on se reconnaît soi aussi (si tant est qu'on aime voyager) en grinçant un peu des dents, tout le monde en prend pour son grade et c'est jubilatoire.

Bon, ça reste un petit livre sympathique qui se lit vraiment très vite, un moment de lecture très divertissant et drolatique pour peu qu'on ait un bon sens de l'humour et de la dérision.

Publié aux éditions Allary. Pour le repère, c'est l'éditeur de Riad Sattouf.:-)

L'auteur
Matthias Debureaux est directeur adjoint de la rédaction du magazine Citizen K. Dernier livre publié : Les dictateurs font très bien l'amour (NiL, 2011).

20 commentaires:

  1. Ah ça, j'aurais croisé ce livre, j'aurais parié qu'il était pour toi à la lecture de ce pastiche de Du Bellay !
    Des voyageurs envahissants, il y en a en effet dans mon fil Facebook : un peu, ça fait rêver, trop et on se sent ringard dans son deux pièces à Clichy ou ailleurs... Quand j'étais gosse, il y avait les soirées diapos chez les amis de mes parents qui rentraient de la Costa Brava : une purge (parce qu'en plus, il n'y a rien de plus affreux et déprimant que la Costa Brava) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, c'est drôle, ce livre est né, entre autres, des mauvais souvenirs de l'auteur quand, gamin, il devait subir les soirées diapos de la cousine, ou une amie de la famille :-) (enfin, quelque chose comme ça, je ne me souviens plus bien de sa postface dans les détails). Et, aujourd'hui, avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux qui permettent aux voyageurs de se lâcher, il n'y a plus de limites.:-) Ce livre, c'est un peu sa façon de se venger, haha !
      Bon, moi j'aime bien les photos de voyage qui font rêver ou donnent des idées de destinations, alors ça ne me dérange pas trop sur mon fil FB, surtout quand ce sont des amis et que ça fait plaisir de les voir heureux. Et je ne suis pas trop envahie, les gens ne voyageant pas tant que ça, et pas souvent vers des destinations de rêve, donc ça va.:-)
      Oui, un livre totalement pour moi ! Humour, ironie, parodie, associés en plus aux voyages ici, c'était irrésistible.:-)

      Supprimer
  2. Ce livre semble excellent ! Je ne vais plus oser mettre de photos de voyages sur FB après ça ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ! Alors figure-toi que je suis partie à Malte avec ce petit livre en guise de livre de voyage, et je suis restée très sobre sur les photos et commentaires de voyage sur FB pour ne pas trop polluer mes contacts.:-) Bon, je n'ai pas pu m'empêcher de publier quelques photos de ciel bleu, de mer et de soleil, parce que bon, en novembre, c'était juste trop bon de pouvoir en profiter.;-)

      Supprimer
  3. J'aime bien le titre ... après on doit se demander à quelle catégorie on appartient !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors moi, je me suis reconnue tout de suite, haha ! Je suis la fausse touriste, celle qui aime voyager local et se mêler aux habitants pour comprendre et ressentir comment ils vivent (aaah la claque que je me suis prise avec ce livre, hahaha !). Bon, je ne suis pas aussi extrême que certains (enfin, j'espère), j'ai encore bien conscience de ne pas être du pays, mais je me suis toujours récriée contre le tourisme "facile", prônant l'aventure, tel Théophile Gauthier qui disait : "Ce qui constitue le plaisir du voyageur, c'est l'obstacle, la fatigue, le péril même. Quel agrément peut avoir une excursion où l'on est toujours sûr d'arriver, de trouver des chevaux prêts, un lit moelleux, un excellent souper et toutes les aisances dont on peut jouir chez soi. Un des grands malheurs de la vie moderne, c'est le manque d'imprévu, l'absence d'aventures."
      Bon, ceci dit, ça change avec les années. J'ai maintenant besoin d'un minimum de confort même si l'esprit d'aventure et de rencontre de l'autre demeure, et je ne suis pas contre lézarder au soleil par moment, telle une vraie touriste qui s'assume.;-)

      Supprimer
  4. Petit bouquin feuilleté en librairie, totalement mon truc je pense (hé oui, où va-t-on se situer?)(bof, à part quelques billets sur le blog, je ne m'étends pas vraiment je pense)
    Mais quand même les photos sur facebook c'est pas mal.Faut bien rêver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair. De toute façon, il ne "s'en prend" qu'à certaines catégories de voyageurs, les "exploraseurs", les donneurs de leçons, et de manière générale, les "moi je - moi je" qui s'écoutent parler, enfin, tu vois le genre, et de mon point de vue, tu n'en fais pas partie. Moi je me régale de tes récits de voyage, ils sont toujours intéressants, et tu sais y mettre le ton et l'humour.:-)

      Supprimer
  5. Il était fait pour toi, c'est clair ! Et il ne me déplairait pas je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, totalement mon créneau ce genre de livres, mais je résiste mal à l'humour.;-) Et je pense qu'il pourrait te plaire, oui. L'avantage de ce livre, c'est qu'il est épais juste ce qu'il faut. Pas le temps de se lasser d'un humour moqueur qui pourrait lasser sur la longueur.:-)

      Supprimer
  6. Moi, j'aime bien écouter les gens parler de leurs voyages. Souvent, ils me donnent envie d'aller voir... Encore mieux : regarder les albums photos. J'adore !
    Ce livre ne me fait pas envie...
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha oui effectivement, tu n'es pas le public cible.;-) Mais tous les voyageurs ne sont pas des "exploraseurs", heureusement !
      Bon dimanche.

      Supprimer
  7. Bonjour A_girl, pourquoi pas mais je ne connais pas tant que ça des "exploraseurs". Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dasola, non, moi non plus, et heureusement.:-) Mais j'en ai déjà croisés quelques-uns.:-) Bon dimanche.

      Supprimer
  8. Hehe ça a l'air drôle, j'aimerais bien le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas ! Bon moment de lecture divertissant assuré, avec bidonnage à la clé.:-)

      Supprimer
  9. Le titre à lui seul me fait déjà mourir de rire, je me souviens trop de ces soirées à regarder durant des heures et des heures les diapositives des vieilles tantes de la famille! ^^
    "Chiant qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage" ptdrrrrr
    Avec une série de conseils sur l'art de se la péter, mdrrrr il faut absolument que je le lise!!! ^^
    Ce genre de lecture fait tellement de bien :D
    Merci à toi pour la super découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, si tu as déjà les mêmes réactions que j'ai eues au départ, rien qu'à la lecture du titre, de la première ligne et du concept de ce petit livre, je suis convaincue que tu apprécieras ce livre qui ne manquera pas de t'arracher des rires.:-)
      Oui, c'est le genre de livre qui fait du bien, divertissant, sans prétentions, mais qui pique un peu quand même.:-) Moi j'adore !

      Supprimer
  10. Aussitôt lu ton billet, aussitôt commandé sur amazon, pour le pied du sapin !!! Je sens que comme toi, je vais me régaler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je suis sûre que tu te bidonneras du début jusqu'à la fin ! Tiens, c'est vrai, en voilà une bonne idée de cadeau ! :-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...