jeudi 24 août 2017

LA DARONNE


LA DARONNE

Comment résister à Patience veuve Portefeux (rien que ce nom !), alias la Daronne, rendue fameuse entre autres par les blogs ? Plutôt alléchant, comme ça, au premier abord (rien que le titre !). Quand Keisha me l'a mis entre les mains, je n'ai pas pu dire non malgré mes problématiques de PAL. Et pourtant, les histoires autour de trafics de drogues, dealers et barres de shit, ce n'est pas vraiment ma came (... merci, merci !^^). Mais bon, j'aimais bien l'idée de cette femme, la cinquantaine, n'ayant rien à voir avec ce milieu au départ et s'y retrouvant en plein coeur.

Traductrice judiciaire payée au noir et mal payée, dont le quotidien consiste à retranscrire des conversations de trafiquants de stups, l'avenir s'annonce mal à 53 ans pour notre Patience veuve Portefeux, surtout que sa mère est à l'hospice et que ça lui coûte 3200 euros par mois. On comprendra que lorsque l'occasion se présente, elle n'y réfléchit pas à deux fois pour franchir la ligne rouge et devenir la Daronne.

Un roman qui n'est pas vraiment un polar, même s'il y a quelques flics dans l'histoire. C'est plutôt un roman noir versant dans la  satire sociale, dirais-je.

Alors oui, c'est vivifiant, rythmé, décoiffant, et non dénué d'une certaine fraîcheur, on égratigne un peu le système judiciaire, le milieu policier, celui des malfrats et l'univers des maisons de retraire, tout le monde en prend pour son grade, la dame a l'humour vachard et c'est assez jouissif, mais dans l'ensemble j'ai trouvé ça sympathique sans plus. 
Des situations cocasses, quelques dialogues ouaich-ouaich amusants, la Daronne elle-même ne fait pas dans la dentelle quand il s'agit d'aligner les phrases, dans un style direct qui envoie sur les roses et ne s'embarrasse pas de gants, envolé, caustique, un rien insolent... C'est plutôt jubilatoire, ok...
... maaaaiiiis (parce que oui, il ya un mais), ce qui m'a gênée sur la longueur, c'est qu'il y avait quelque chose d'un peu caricatural dans toute cette histoire, des situations peu crédibles avec des trucs un peu gros mais c'est pas grave, on lit ça pour la déconnade, un scénario et une mise en scène conçus pour amuser la galerie, le tout est un peu prévisible, frôlant le grotesque, avec des moules tout faits où l'on case tout, et le pompon, attention SPOILER un côté feel-good où on termine en beauté.
Le petit plus qui fait basculer le tout un cran au-dessus du simple roman de gare (ou de la lecture de plage) (mais c'est parfaitement adapté quand même), c'est le style, vif et piquant à souhait, avec peut-être un léger abus de métaphores faciles mais je chipote, et puis un personnage bien campé tout de même.

La recette ne m'a pas déplu sur ce coup-ci, mais je n'en reprendrai pas forcément une bouchée. Je vois le genre, je comprends que ça en enthousiasme, mais je n'en raffole pas plus que ça, disons. Pas mauvais, mais on n'en abuserait pas (enfin, moi du moins). Le truc qui lasse un peu sur la longueur, ou surtout, qui marche bien une fois mais peut-être pas deux, toujours me concernant.

J'aurai plus ri des scènes (désopilantes) à la maison de retraite ou de ses remarques vis-à-vis de sa vie, ses filles, de ses voisins chinois, du chien, des traductions, bref, que de tous les épisodes autour de la drogue et des petits dealers. Comme je le disais au début, les histoires de stups, j'adhère moyen, ceci expliquant aussi peut-être pourquoi je n'ai pas vraiment été plus séduite que ça.

L'auteure
Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris. Elle est l'auteur, entre autres, de Commis d'office, Toiles de maître et Comme au cinéma. Elle a réalisé des courts métrages, et l'adaptation de Commis d'office est son premier long métrage.

26 commentaires:

  1. J'aurais parié sur plus d'enthousiasme de ta part, vu tout ce que j'ai lu sur ce roman. On est peut-être trop prévenus maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais aussi espéré être aussi enthousiaste que la majorité. Mes attentes étaient peut-être trop hautes...

      Supprimer
  2. Je viens de répondre à ton commentaire sur mon billet, en indiquant que nos avis se rejoignaient complètement. En lisant le tien, je me rends compte avoir tout de même été moins déçue que toi, parce cette dimension caricaturale ne m'a plus gênée à partir du moment où j'ai compris qu'elle était volontaire, et qu'elle donnait au récit son originalité. Mais nous sommes d'accord sur le fait que bien que sympathique, ce n'est pas non plus le roman que j'attendais au vu des éloges dont il a pu faire l'objet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, la dimension caricaturale, je l'ai bien acceptée (et parfois même appréciée) une fois que j'ai perçu le ton général et l'esprit du récit, mais j'avais espéré quelque chose de plus subtil, d'où mes réserves. Bon, et puis la thématique principale a beaucoup joué dans mon appréciation générale du livre, je pense. Mais comme tu dis, ça reste un roman sympathique.:-) Je n'ai pas adoré ni trouvé ça génial mais je n'ai pas passé un mauvais moment de lecture non plus.

      Supprimer
  3. Mais oui, j'avais déjà oublié que je te l'avais mis quasi de force dans les mains, celui là! Il y a quand même de grands moments, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui oui, j'ai eu quelques moments hyène hilare quand même mais je ne l'aurais pas classé dans mes urgences de lecture si c'était à refaire. Bon, le roman n'était pas trop épais. J'aurais pu hésiter à l'embarquer si ça avait été un pavé.;-)

      Supprimer
  4. Une auteure à redécouvrir pour moi! Apparemment, elle a fait du chemin depuis "Ground XO", qui associait cognac et jeunesse des banlieues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la découvre avec ce roman. Apparemment, tout se passe bien pour elle, oui.:-) Elle semble très appréciée des critiques presse aussi. Son dernier roman a en tout cas rencontré un franc succès.

      Supprimer
  5. Bon ba moi ça ne me tente pas, c'est pas trop ma came non plus ce genre d'histoire, en tout cas en littérature, parce qu'au cinéma ça me plaît plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais ça se trouve, il y aura une adaptation ciné un jour. Ou plutôt télé. Je vois bien une série TV "La daronne".:-)

      Supprimer
  6. Bonjour A_girl, Ah, ah, un petit bémol parmi toutes les louanges (dont la mienne), c'est intéressant. Je conçois que l'histoire de drogue, c'est du déja-lu mais c'est tout le reste qui est bien. J'ai souvent ri. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, oui, je suis bien d'accord, c'est un roman plutôt sympathique avec des moments cocasses, on rigole plus d'une fois, mais voilà, je n'irai pas jusqu'aux louanges.;-) Bonne soirée.

      Supprimer
  7. Sympathique sans plus ? Mince alors, il avait l'air de faire l'unanimité celui là et me tentait pas mal... En sortie poche alors peut-être ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, enfin, ce n'est que mon avis, hein, il ne tient pas lieu de référence absolue.;-) Ça se trouve, ce roman t'enthousiasmerait autant que la majorité. Mais pour moi, j'avoue, ce n'était pas ce que je classerais en lecture urgente...

      Supprimer
  8. Tu douches un peu mon enthousiasme avec tes bémols. Pour une fois que j'avais très envie de lire un polar qui est "plutôt un roman noir versant dans la satire sociale", c'est malin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais ne te prive pas à cause de moi, hein !;-) Cf ma réponse à Noukette.:-)

      Supprimer
  9. j'aimerais le lire mais j'en ai un peu ma claque des pavés en ce moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors si ce n'est que ça, n'hésite pas ! Ce n'est pas du tout un pavé, au contraire. A peine 200 pages !:-)

      Supprimer
  10. Comme ça, il ne m'attire pas, mais je ne connais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en a pas mal parlé pourtant il y a quelques mois à peine. Comment as-tu pu échapper à cette vague tentatrice ? ;-)

      Supprimer
  11. Je ne connaissais pas cette daronne ! Mais si c'est pour la déconnade et le divertissement, pourquoi pas ?! Sans trop en attendre (même si j'ai lu le spoiler !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah mais je le masque soigneusement exprès et toi tu le lis, haha ! Oui, moi je l'ai lu surtout comme ça, pour la déconnade et le divertissement. Rien que le titre donne le ton et l'esprit d'ailleurs. Curieuse de ton avis si tu le lis.

      Supprimer
  12. Mais tu rejoins un peu mon avis, là... On a l'air d'accord... pas mal mais bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà, on en revient toujours à la même conclusion : sympa.:-)

      Supprimer
  13. "j'ai trouvé ça sympathique sans plus."... voilà qui en dit beaucoup, merci de ne pas faire augmenter ma PAL! :D
    Big Bisoussss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ton service, haha ! Non mais c'est vrai, c'est sympa mais pas de quoi se précipiter. Enfin, c'est mon avis, d'autres sont plus enthousiastes.
      Big mouaaaacks !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...