mardi 8 mai 2018

SAUVEUR & FILS - SAISON 1


SAUVEUR & FILS - SAISON 1

Une série jeunesse 21è siècle, portée aux nues par la blogo, bien visible en librairie et à la bib', c'était la série idéale qu'il me fallait découvrir pour me mettre au goût du jour côté littérature jeunesse actuelle, hors catégorie YA, fantasy, imaginaire, new romance. Du pur jeunesse tout basique sans tous les artifices et les effets spéciaux, ça existe encore pour les 13+ donc. J'ai eu un petit peu peur avec la couverture qui faisait vraiment très jeunesse 7-8 ans, et j'imaginais d'ailleurs une histoire autour d'une famille de hamsters dont le père s'appellerait Sauveur (on ne rigole pas au fond), et j'étais intriguée qu'une telle histoire ait autant de succès.

La claque dès les premières pages : Sauveur est en fait le nom d'un psychologue antillais exerçant son activité à Orléans. Si je m'y attendais...
Si j'ai été d'emblée séduite par le personnage (original tout de même) et la façon dont l'auteure, Marie-Aude Murail, le présentait, non sans une certaine malice, ma deuxième inquiétude, après celle des hamsters effacée, c'était l'idée d'une intrigue autour des problèmes psychologiques des patients, principalement des enfants et ados. Pas ma came, j'en soupirais d'avance, surtout qu'on commence fort avec une ado versée dans la scarification (merci pour les descriptions qui ont failli me faire tourner de l'oeil). Je voyais le scénario classique tout le long : un ado a un problème, on l'envoie voir le psy, au début il n'est pas très coopératif, et puis petit à petit les choses se décantent grâce à ce Sauveur...

Sauf que, sauf que, Sauveur & fils, c'est bien plus que ça, et surtout bien plus subtil et riche que ça. On y aborde les thèmes du racisme mais sans y aller avec les gros sabots, et les rapports père/fils avec un père psy qui a ses propres problèmes dont il refuse l'évidence et qui ne se rend pas compte des répercussions sur son fils. Les problèmes des ados sont assez divers et généraux pour qu'on s'identifie par moment, qu'on empathise si je puis dire. Pas de solutions simples, c'est même parfois compliqué, chaque cas nécessitant plusieurs séances qui rendent les rapports patients/psy réalistes ainsi que les tentatives de thérapie. On finit même par s'attacher aux personnages qui gagnent en épaisseur au fur et à mesure des séances.

Et puis il ne s'agit pas que d'histoires de thérapies. Il y a la vie de famille de Sauveur aussi. Sauveur qui semble avoir un passé complexe qu'il cache à son fils et dont on aimerait en savoir plus. L'intrigue, bien ficelée, prend très vite des allures de thrillers psychologiques particulièrement tendus quand des menaces planent sur la famille Sauveur.

Quant à l'écriture, je l'ai trouvée très agréable, savoureuse même, et j'ai été assez surprise qu'elle soit même crue par moment. J'ai apprécié que l'auteure ne joue pas les auteures jeunesse qui simplifient les choses, enrobent les mots pour ne pas choquer les sensibilités des plus jeunes, ou s'adressent à eux comme s'ils n'étaient pas capables de comprendre la vie.
Le tout force vraiment l'admiration.

Et le hamster dans tout ça ? Tout ce que je dirai, c'est qu'il n'est pas pour rien sur la couverture.^^
Poursuivrais-je ma lecture de la série ? Sûrement, sûrement. Pas de sentiment d'urgence (PAL oblige) mais franchement, je retrouverais volontiers Sauveur et son fils dans une prochaine saison, surtout qu'il semble se profiler une histoire d'amour pour Sauveur. Oui, même ça, ça m'intéresse, parce que je sais maintenant que traitée et développée par Marie-Aude Murail, ça restera dans la finesse et la délicatesse, et surtout réaliste, crédible, et même drôle.

Quelques extraits :
"- Voilà, dit-il en conclusion à son fils, il faut à ton hamster des crackers Vitakraft, des Bombino's à la carotte, une aire de jeux design, une maisonnette pour y cacher ses réserves, de la litière Coco Clean et un gel nettoyant aux huiles essentielles. Je comprends pourquoi finalement on fait des enfants."

"- La plupart des gens préfèrent se faire mal en répétant les mêmes choses plutôt qu'expérimenter quelque chose de nouveau, philosopha Saint-Yves."

L'auteure
Marie-Aude Murail est née au Havre en 1954. Elle vit aujourd'hui à Orléans avec son mari et ses trois enfants. Après de longues études de Lettres à la Sorbonne, elle se consacre désormais à ses livres... et à sa famille ! Elle a reçu en 2004, l'insigne de chevalier de la Légion d'Honneur pour services rendus à la littérature.

18 commentaires:

  1. Mouarf! J'ai lu les trois premiers, j'attends que la bibli fasse son job! Addictif, ce truc (tu crois que je devrais demander rendez vous à Sauveur pour traiter le problème ? ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'adore le "j'attends que la bibli fasse son job". Vivent les bib', je ne le dirai jamais assez !^^ Sinon, oui, lecture vraiment plaisante. Je vois bien la série adaptée en téléfilm, tiens.

      Supprimer
  2. ça y est, trouvé d'occasion, impeccable pour presque rien ! Youhou ! Et ton billet me donne envie de le dévorer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial ! Je pense que tu passeras un très bon moment avec Sauveur et son entourage. Hâte de te lire à ce sujet !

      Supprimer
  3. Je ne les ai pas encore lus, la Miss Nièce les a dévorés. J'avais adoré la série Les quatre soeurs de Malika Ferdjoukh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je l'avais notée aussi cette série. J'ai une petite PAL jeunesse qui commence à peser mais ce n'est pas pour me déplaire, et puis j'ai déjà commencé à piocher dans le tas depuis le début d'année, donc ça va.^^

      Supprimer
  4. Hé, hé, te voilà à ton tour prise au piège de Sauveur^^
    Pas d'autre choix que de lire la suite maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous le charme, oui, mais j'arrive encore à lui résister pour ce qui concerne la suite.;-)

      Supprimer
  5. toi aussi tu as craqué!!! Je résiste encore et me rends compte que j'ai les mêmes réticences que toi avant lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tu peux te lancer car j'ai remarqué qu'on avait souvent les mêmes réticences et quand on sautait le pas malgré tout, on était toujours agréablement surprise.;-) (enfin, quand les livres sont vraiment bons, hein^^)

      Supprimer
    2. oh oui, je sais que je peux te faire confiance :)) Dan l'idéal, j'aimerais que mon fils de 12 ans le lise avec/avant/après moi !

      Supprimer
    3. C'est en effet une bonne idée de LC avec ton fils ! :-)

      Supprimer
  6. Bonsoir A_girl, je ne connais pas encore mais à force de lire des billets sur ces livres, pourquoi pas. Le hamster est trop mignon. Très vendeur. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dasola, aah la force de suggestion des blogs !;-) J'ai moi aussi fini par céder à force de voir la série commentée avec autant d'enthousiasme. Bonne soirée.

      Supprimer
  7. déjà lu de bonnes critiques à propos des romans de cette auteure, j'aime bien le côté décalé de ce que tu en dis... c'est noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, ce n'est pas vraiment décalé mais on ne foule pas totalement les sentiers battus non plus. En tout cas, ça vaut le détour.:-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...