mardi 3 septembre 2019

Ñ COMME VIÑETAS


Ñ COMME VIÑETAS
ANTHOLOGIE DE LA BANDE DESSINÉE COLOMBIENNE

Présentation de l'éditeur (L'Égouttoir, 2017) 
"Peu connue, la bande dessinée sud-américaine est souvent réduite aux historietas argentines.
Depuis une décennie, la Colombie s'affirme pourtant comme un deuxième pôle de création majeure sur le continent. Des fanzines et des festivals se créent, des albums sont publiés... Le dynamisme du territoire porte une génération de jeunes auteurs et autrices aux influences multiples, prêts à en découdre.
À l'occasion de l'année France-Colombie, nous vous proposons de découvrir 13 d'entre eux, pour la plupart encore jamais traduits."

Belle opportunité que je pensais tenir entre mes mains...
Las...

Mon avis Goodreads :
Bon... Lu pour le plaisir de se dire "j'ai lu des auteurs de BD colombiens" (grande première) mais comme je m'y attendais, dans la mesure où il s'agit d'un recueil d'historiettes d'auteurs différents, on a juste un très bref aperçu du talent de chacun, ce qui laisse un goût de vraiment trop peu pour apprécier le tout. Par ailleurs, l'absence de thèmes communs et la variété des sujets illustrés donnent l'impression d'un ensemble un peu trop décousu, sans cohérence. Et comme dans les recueils de nouvelles, certains auteurs ou récits ressortent du lot, d'autres laissent perplexe ou sur sa faim, et s'agissant d'un album en plus, ça passe vraiment trop vite pour qu'il me reste grand-chose de cette lecture...

Bon, il faut dire que côté BD, je n'ai pas la sensibilité ni l'expertise des connaisseurs et que je les aborde généralement en grosse amatrice qui ne serait pas capable d'apprécier un grand cru si on comparait les BD au vin...

La longue préface sur la situation de la BD en Colombie vaut toutefois le détour pour peu qu'on s'intéresse au sujet.

Les 13 auteurs (dont 3 femmes) :
Camilo Aguirre, Henry Díaz, Luis Echavarría, Sindy Elefante, Juan & Diego, La Watson, Luto, Juan Pablo Marí (El señor), m.a. noregna, Jim Pluk, Powerpaola, Camilo Vieco, Inu Waters.

10 commentaires:

  1. Tu vois, je suis là! ^_^ Tes BD sud américaines ne m'attirent pas, vu ton billet.
    Sinon, je viens de m'inscrire à une 3 ème bibli, sur la vie de son catalogue (PYM, Stegner et Saga!) mais reste à les mater, 'ils' ne sont pas très très sympas là dedans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah quel plaisir de te voir dans les parages quand même !^^
      Ah oui, tu fais bien de t'inscrire dans cette bibli s'ils ont Saga !:) (ils me restent à découvrir Pym et Stegner) Jamais bien compris les bibliothécaires pas très sympas (rares ceci dit). Ils aiment a priori les livres, ils ont affaire à des gens qui aiment les livres, que demander de plus ?... Je te fais confiance pour les mater.:)

      Supprimer
  2. Encore un genre et un pays que je connais mal. Mais je préfère les romans graphiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pareil. J'avais noté 3-4 noms dont il me faudrait creuser un peu les oeuvres. Peut-être que je trouverai une pépite dans le lot.

      Supprimer
  3. Bon ben de toute façon, c'était vraiment pas gagné que je trouve un tel album dans ma bib' de province. Et puis ça m'évitera de chercher pendant des heures comment on fait le "tildé" avec un clavier et en plus, en majuscule !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha ! Celui-là je l'ai acheté. J'aime bien avoir ce genre de raretés dans ma bib'.:) Quant au "tildé", rien de plus simple, et c'est la même manip en minuscule et en majuscule : Alt Gr + la touche où l'on voit le signe du "tildé" (le 2 ou é généralement).;)

      Supprimer
  4. c'est vrai que la BD sud-américaine n'est pas ce que j'ai lue de plus dans ma vie :) Tu nous reparleras des 3,4 noms que tu as notés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En dehors de Mafalda, c'est clair qu'on n'a pas trop accès à leur production BD. Ah, et il y a les excellents Brésiliens, Gabriel Bá et Fabio Moon. Bien sûr que je parlerai des 3-4 noms que j'ai notés si j'ai l'occasion d'en lire un peu plus sur leurs oeuvres.:)

      Supprimer
  5. Que des inconnus au bataillon en ce qui me concerne mais par curiosité je ne rechignerai pas à y jeter un œil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un commentaire passé à l'as ! Oui, je te fais confiance côté BD pour dénicher la perle rare parmi eux et nous en parler.:)

      Supprimer