lundi 22 juin 2020

IREMONGER - TOMES 1 ET 2


IREMONGER
                 Tome 1 - HEAP HOUSE
                 Tome 2 - FOULSHAM

( LES FERRAILLEURS
                 Tome 1 - LE CHÂTEAU
                 Tome 2 - LE FAUBOURG )

Dès les premières pages du premier tome de cette trilogie des Ferrailleurs, j'ai été séduite par l'étrangeté de son histoire qui se dévoilait page après page et dont les superbes illustrations de l'auteur, Edward Carey, renforçaient le caractère singulier, presque inquiétant et enchanteur à la fois, de son univers à l'imaginaire débridé. C'est ce qui m'a conquise d'emblée. J'adore ce genre de livre à l'univers insolite et décalé bien qu'étrangement familier, et ça m'épate toujours ces auteurs qui arrivent à trouver des idées inédites et particulièrement originales malgré tout ce qui s'est déjà écrit et imaginé.

Nous sommes à Londres en 1875, en pleine ère industrielle. Enfin, plus précisément, nous sommes dans le Château, demeure des Ferrayor (Iremonger en anglais, d'où le titre) construite au sommet d'une immense décharge dont vit cette famille, aux abords de la capitale. Ils ont à leur service toute une flopée de Ferrayor inférieurs qui ont leurs quartiers dans les sous-sols du Château.
Entre autres particularités, les Ferrayor sont chacun liés à un objet, un objet de naissance dont ils ne se séparent jamais (j'ai a-do-ré l'originalité de cette idée, ça change de l'animal totem assez classique dans les littératures de l'imaginaire).
Clod, notre jeune héros de 15 ans bientôt 16, a par exemple une bonde universelle. Mais il a surtout un don singulier. Il entend les objets qui répètent sans arrêt des noms mystérieux. À chaque objet son nom. Sa bonde martèle sans cesse "James Henry Hayward" (qu'est-ce que ça me faisait rire à chaque fois qu'un objet de naissance clamait son nom ! Surtout quand ils étaient deux ou plus dans une même pièce. 😂)
L'histoire commence "le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants, dehors, une terrible tempête menace, et voici qu'une jeune orpheline du nom de Lucy Pennant se présente à la porte du Château..."

Et à partir de là, on plonge dans une histoire étrange et déroutante mais terriblement captivante, baignée d'un humour noir, un peu grinçant, et so British, qui rend l'intrigue et les personnages délicieusement amusants.
Les cent dernières pages de tome 1 furent décoiffantes et sa fin si inattendue et stupéfiante qu'elle m'a fait l'effet d'une claque ! Je n'ai donc pu m'empêcher d'enchaîner sur le tome 2, ne pouvant rester plus longtemps dans la perplexité.:)

Mon avis Goodreads sur le tome 1 :
Ça a été 5/5 étoiles les 2/3 du livre. L'univers de l'auteur est dément, son imagination aussi. Et son style narratif ne gâche rien. Un vrai talent de conteur, comme tout bon Anglo-saxon qui se respecte.
Une demi-étoile, enfin, quelques poussières d'étoiles en moins juste parce qu'à ce stade, il reste trop d'interrogations et de bizarrerie en suspens et qu'il me faut lire toute la trilogie, je suppose, pour savoir si le tout est convaincant et m'aura véritablement conquise.

Dès les premières pages du tome 2, j'ai été vite rassurée car en vrai, je craignais un peu l'overdose en enchaînant ainsi les tomes. Or ce qui m'a plu d'emblée, c'est qu'on change d'univers ici. L'intrigue ne se poursuit pas au Château mais à Foulsham, faubourg pauvre de Londres. On découvre ainsi un autre lieu, d'autres modes de vie et de nouveaux personnages (tout en restant dans la continuité de récit), du coup ça me changeait quand même un peu du tome 1.
Et là, en pleine LC, ma première exclamation fut : "ohlala j'adore vraiment cet auteur ! Toujours autant d'imagination folle au tome 2 ! Il maîtrise parfaitement son univers, ça en est franchement impressionnant !"
Je ne m'épancherai pas plus sur ce tome sous peine d'en dire trop mais je vais laisser ici les questions qui m'ont taraudée pendant toute ma lecture : qui sont ces gens (les Ferrayor) en fin de compte ? attention mini-spoiler des êtres humains ? des objets ? complètement autre chose ? d'où vient le lien entre un objet et une personne ? que représente-t-il exactement ?

Ma conclusion à la fin du tome 2 : pfiou, c'est quand même une sacrée ambiance ce livre. Bizarre, glauque et étrangement drôle à la fois (mais beaucoup moins amusante qu'au tome 1). Ce qui s'y passe est parfois très dur, je trouve, pour un livre jeunesse.

Les fins de tomes (de ces deux du moins) sont toujours sombres, tristes, grises (un peu à l'image des illustrations timburtoniennes de l'auteur d'ailleurs). C'est une histoire qui ne véhicule pas beaucoup d'espoir et qui fait presque peur mais son dénouement et la situation à la fin de chaque tome sont tels qu'on ne peut que vouloir connaître la suite !

Vivement le tome 3 !!! (mais là il me faut une pause quand même)

LC avec Manu Smith (pour le tome 1), Cryssilda (pour le tome 2), et Ingannmic et Maggie pour l'ensemble.

Intègre le challenge À l'assaut des pavés dans la catégorie "série" (série n°2 => 2 sur 3 tomes).
Participe également au Mois anglais.

L'auteur
Edward Carey est né à North Walsham, dans le Norfolk, en 1970. Fils et petit-fils d'officiers de la marine anglaise, il se détourne très vite des planches du pont des navires pour rejoindre celles du théâtre. Avant la "Trilogie des Ferrailleurs", il a écrit deux romans (L'Observatoire et Alva & Irva). Il vit aujourd'hui à Austin, au Texas.

23 commentaires:

  1. Et bin tout un univers a decouvrir

    RépondreSupprimer
  2. Etrange... Mais j'aime bien ton évolution goodreads!

    RépondreSupprimer
  3. Ah mince, j'ai publié mes billets sur les tomes 1, 2 et 3 distinctement... bon ce n'est pas très grave... je reviendrai lire ton avis en détail plus tard, après ma journée de boulot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de cet enthousiasme que je partage complètement. J'ai juste trouvé une petite baisse de régime au début du tome 2, je m'attendais à de nouvelles trouvailles et j'ai trouvé qu'il se contentait dans un premier temps d'exploiter celles du premier opus, mais j'ai ensuite très vite été embarquée dans l'intrigue...
      Le tome 3 ne m'a pas déçue, j'ai vu sur plusieurs avis qu'il comportait davantage de longueurs que le précédents tomes, mais cela n'a pas été mon ressenti... Et il encore plus sombre que "Le faubourg". Je ne sais pas si tu as lu la trilogie de Pullman (A la croisée des mondes) mais les objets de Carey m'ont rappelé ses "daemon"... mon avis sur le tome 2 paraîtra le 25 et celui sur le tome 3 le 28, mais celui-là, il vaudra mieux pour toi ne pas le lire, afin de garder le plaisir de la découverte...

      Supprimer
    2. Encore plus sombre que le tome 2, c'est possible ? Oulala je crains le pire (pour la suite de l'histoire, pas pour mon plaisir de lecture^^ - encore que c'est un peu lié tout de même).
      J'avais lu la trilogie de Pullman et je l'avais adorée ! Oui, j'ai pensé aux daemon aussi, c'est pourquoi je parle des animaux totem dont on n'a plus l'habitude dans la fantasy.
      Dis donc, tu es bien organisée dans la parution de tes billets.;) Je compte lire le tome 3 en août donc effectivement, j'attendrai d'ici là avant de lire ton billet.
      J'ai choisi de publier mon avis sur les deux tomes en une fois car je les ai vraiment lus d'affilée, comme un seul livre, et au-delà de mon avis sur les livres, mes billets racontent aussi l'histoire de leur lecture (pour mon mémo perso).^^

      Supprimer
  4. Mais il y a combien de tomes ? Trois ? Oh la la, ça veut dire qu'il faut acquérir les trois... Mais tout ce que vous en dites, les lectrices, me tente terriblement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que le cumul du prix des trois poches équivaut au prix d'un grand format classique.;) Et ça prend à peine de la place dans la PAL.^^

      Supprimer
  5. Je ne trouve pas que ça fait roman jeunesse. Je n'ai pas trop accroché à l'univers ( mauvais moment ????) mais j'ai quand même été sensible à l'originalité de l'univers créé par cet auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi que c'est hard pour un roman jeunesse mais les Anglais sont assez adeptes de ce genre de romans à double niveau de lecture, avec en fond des éléments assez sombres, voire violents par moment. Je pense entre autres à Alice aux pays des merveilles.
      Aah si tu n'as pas trop accroché à l'univers du tome 1, c'est sûr que tu n'adhéreras pas aux tomes suivants.;)

      Supprimer
  6. Si comme toi, j'admire l'originalité du livre et l'imagination de l'auteur, il va me falloir une pause pour oser aborder le tome 3 ! Ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi mais ce tome 2 m'a un peu plombé le moral ! Mais contente d'avoir fait cette LC avec toi ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais une pause aussi, mais plus courte que la tienne entre les tomes 1 et 2.;) Enfin, j'espère !^^ Il paraît que le tome 3 est encore plus sombre.:s
      Oui, chouette LC ! :)

      Supprimer
  7. cela m'intrigue... pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
  8. Tu penses bien que ça pourrait me plaire, même si le fait de s'enfiler les 3 tomes à la suite risque d'être un peu indigeste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis arrêtée au 2ème pour l'instant. J'enchaîne rarement aussi mais là c'était impossible de m'arrêter au 1, même si je l'avais voulu.:)

      Supprimer
  9. Bien tentant... Si les 3 sont à ma bib', je signe !
    Comme toi, je suis admirative des auteurs qui trouvent des idées inédites malgré tout ce qui a déjà été écrit. Et c'est surtout valable, pour moi, pour les auteurs/compositeurs.... je me dis qu'avec les notes qui existes, je ne sais pas si mathématiquement on parle d'exponentielle ou autre, mais je suis étonnée qu'il y ait encore tant de possibilités pour toujours créer des nouvelles musiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, les possibilités créatives sont infinies finalement. Pour la musique, ce que je trouve encore plus extraordinaire, c'est l'émergence des courants musicaux d'une décennie à l'autre. Quels sacrés pas de la musique classique au métal, en passant par le jazz, le reggae, la pop...

      Supprimer
  10. Mais pourquoi est-il encore dans ma Pal celui-ci ? Il a tout pour me plaire à lire ton avis ^^

    RépondreSupprimer
  11. J'ai le premier tome dans ma PAL, j'avais commencé puis mis de côté mais je pense qu'il devrait me plaire. J'avais adoré son roman publié chez Phébus il y a quelques années. Le deuxième tome a l'air terriblement sombre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'intrigue dans son ensemble est globalement sombre, en attestent les illustrations, mais le tome 2 l'est particulièrement. Paraît-il que le tome 3 n'est pas plus lumineux mais bon, je reste quand même très tentée et curieuse du fin mot de l'histoire.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^