lundi 31 août 2020

IREMONGER - TOME 3


IREMONGER
                  Tome 3 - LUNGDON


(LES FERRAILLEURS
                  Tome 3 - LA VILLE )


"Magnificently weird" est-il écrit sur la couverture d'une autre édition anglaise qui cite The Guardian. Oui, magnifiquement bizarre, brillamment étrange, je ne vois vraiment pas de meilleurs qualificatifs pour décrire cette trilogie des Ferrailleurs, du tome 1 à la toute fin du tome 3 !

Pour situer brièvement le contexte, un petit cop/coll de la quatrième de couv qui en dit juste assez :
"La famille Ferrayor a laissé derrière elle les ruines fumantes de Foulsham pour s'installer à Londres. Depuis, les Londoniens observent d'étranges phénomènes : des disparitions, des objets qui apparaissent, d'autres qui se transforment. Et cette nuit perpétuelle qui a envahi la ville...
Pour éradiquer le fléau, la police est à la recherche de ces dangereux personnages. Clod va devoir choisir son camp, déchiré entre sa famille et les habitants de la capitale."

Si je suis rentrée sans difficulté dans ce dernier tome, j'ai eu beaucoup de mal à savoir quoi en penser pendant un moment. La tournure que prenait les événements me semblait étrange, comme si ce n'était pas vraiment ce que j'en attendais mais sans que cela ne soit déplaisant pour autant. J'avais même l'impression que je m'y amusais davantage qu'au tome précédent qui m'avait paru si sinistre et si triste (c'est peut-être pour ça que j'ai été quelque peu perturbée 😅), et pourtant l'atmosphère y est aussi grise et tendue. Et puis sont arrivées les 100 dernières pages qui m'ont totalement conquise ! (ah ! Rien que la mise en scène de la reine Victoria vaut le détour !)
Je trouve l'auteur vraiment très fort d'avoir réussi à créer des univers un peu différents à chaque fois, tout en restant dans la continuité de l'intrigue. Chaque tome a son originalité et son lot d'imagination, ce qui est assez admirable.

Mon avis Goodreads :
Un bon 5/5 étoiles car la fin le vaut bien. Il faut dire que j'attendais l'auteur au tournant ! Je n'imaginais tellement pas le dénouement de l'intrigue, la fin qu'il pourrait trouver à cette trilogie, j'augurais le pire, mais il s'en est sorti haut la main le bougre, et même, magnifiquement ! Un final en feux d'artifice qui m'a totalement satisfaite. J'ai même fini par trouver toute cette noirceur amusante, voire carrément hilarante, sur les 70 dernières pages alors qu'elle m'avait semblé si sinistre, tragique, glauque aux tomes précédents, et réussir à m'amuser sur du sinistre, il faut le faire !

J'aime beaucoup la littérature jeunesse anglo-saxonne en général, j'ai toujours trouvé que les auteurs avaient une imagination fertile et de vrais talents de conteur, et cette série particulièrement déroutante ne le dément pas !
Je lirais bien volontiers d'autres romans de cet auteur, Edward Carey.

LC avec Manu.

Intègre le challenge À l'assaut des pavés dans la catégorie "série" (série n°2 => 3 sur 3 tomes 🥳).

8 commentaires:

  1. J'attendais ton avis avec impatience ! C'est très juste ce que tu écris, sur le fait que chacun des trois tomes a sa singularité, tout en formant un ensemble homogène, et c'est vrai que c'est très fort, de la part de Carey ! Je te recommande L'observatoire, très inventif aussi..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me réjouis d'avance de cet Observatoire mais je n'ai pas l'impression que Carey ait écrit grand-chose d'autres.:(
      Ah si, quand même deux ou trois autres titres et une prochaine parution qui semble prometteuse en novembre, un Pinocchio revisité du point de vue de Gepetto !

      Supprimer
  2. Que trois tomes? ^_^
    Je viens de découvrir des BD assez gouleyantes, d'un certain Pignocchi, avec jivaros, mésanges et hommes politiques. très décalé, me fait penser à Fabcaro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, à plus de 3 tomes, je suis plus frileuse pour me lancer quand il s'agit de romans (enfin je dis ça mais là je viens de commencer Fortune de France, ahaha !!) (enfin bis, ça faisait des années que je comptais lire cette série - elle n'aurait fait que 3 tomes, c'était lu depuis belle lurette ;) ).
      Sinon Pignocchi, figure-toi que j'ai son Petit traité d'écologie sauvage dans ma PAL depuis 3 ans. Une trouvaille abandonnée et récupérée dans les locaux de mon ancienne boîte. Je n'arrivais pas vraiment à me motiver pour m'y plonger, redoutant le trop "sérieux" mais là, tu me rends curieuse d'un coup !

      Supprimer
  3. Une trilogie qui mérite urgemment que l'on s'attarde sur son cas on dirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Elle n'est pas si récente, elle date de 4-5 ans mais elle ne mérite certainement pas de finir aux oubliettes.

      Supprimer
  4. Les trucs à tomes et pavesques, je fuis, malgré l'intérêt potentiel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ces tomes sont exceptionnellement classés en pavés pour ce challenge mais en réalité, ils font autour de 450 pages.:) Et il n'y a que 3 tomes, c'est tout à fait raisonnable pour une série. Sinon j'évite aussi, sauf exception.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^