mercredi 23 novembre 2005

LE TRUOC-NOG


LE TRUOC-NOG

Présentation de l'éditeur
On le sait, chaque automne depuis cent ans, le Goncourt est attribué au livre le plus insignifiant de la rentrée. Si l'utilité de ce prix repoussoir n'est plus à prouver - il montre à nos jeunes écrivains les voies littéraires sans avenir - il ne faut pas oublier trop vite les goncourables, ces malheureux qui passent deux mois dans une grande détresse morale à attendre le verdict. Ils sont chair et tripes, ces gens-là, et ils ont mal à l'amour-propre. Peu de supplices sont comparables à ceux d'un pauvre bougre en sursis du Goncourt. 

Iegor Gran, un auteur confirmé dans son statut d'écrivain loufoque et satirique.
Ce qui est drôle avec lui, en tout cas ce qui me plaît chez lui, c'est qu'il prend le parti de ridiculiser une institution sacrée à laquelle on ne penserait pas sérieusement à s'en prendre ou qu'on n'oserait pas critiquer (les ONG déjà), et lui s'en donne à coeur joie pour en dénoncer certains travers, et c'est un régal tellement c'est décalé.
Il est très doué dans les réflexions et répliques piquantes, en tout cas, il me fait bien rire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^