samedi 26 novembre 2011

POLINA


POLINA

Bon, ben voilà, je l'ai lu.
J'ai comme envie de m'arrêter sur cette certitude car en réalité, j'ai l'impression d'être encore en attente de la suite, de cette révélation perçue par tant de lecteurs, et des moins probables, dont un ami non-blogueur, Yaneck, et Mr Zombi, qui, pour moi, auraient dû écrire et penser ce que j'écris là, tandis que je rédigeais un billet équivalent au leur, au moins dans l'enthousiasme.

C'est pourtant une belle histoire, réaliste, soignée, pensée, travaillée, touchante, sans trop, sans pas assez, mise en valeur par les traits du dessin, étonnants de bout en bout, un effet qui correspond bien à cet univers de la danse, on a parfois du mal à s'y faire, et parfois c'est tout simplement séduisant. C'est dynamique, léger, aérien, et ce fond gris est bien choisi, mettant en relief ces traits esquissés comme sur le vif. J'ai trouvé ça plutôt original aussi ce côté un peu imprécis des personnages, en fait des corps qui se meuvent, mais qu'on arrive à bien distinguer quand même d'une personne à l'autre.
C'est une histoire bien rythmée aussi, pas de longueur, l'essentiel est dit, bref, je n'ai pas vraiment de points négatifs à mettre en avant.

Je ne suis pas non plus hermétique à l'univers de la danse mais c'est vrai que j'ai peu d'affinités avec ce milieu-là en particulier. Peut-être ai-je eu du mal à m'identifier. J'ai tout de même été sensible à la relation entre Polina et le professeur Bojinski, mais peut-être que, pour moi, l'histoire était finalement trop convenue et prévisible, la destinée de Polina sans réelle surprise, l'intrigue et son déroulement par trop classiques, pour totalement me séduire.

Une jolie histoire donc, illustrée de façon originale, mais que j'ai eu l'impression d'effleurer.

Une non-révélation aussi chez Joelle.

6 commentaires:

  1. Tu vas te moquer de moi, mais je viens enfin de trouver la rubrique "J'ai un truc à dire" sur tes billets et pourtant, ça fait plusieurs fois que je veux te mettre des commentaires...
    Enfin, bref, tout ça pour dire que j'ai beaucoup aimé cette BD qui me montre que j'ai beaucoup progressé en lecture de bande dessinée. Il y a quelques années, je n'aurais même pas essayé de lire un album en noir et blanc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a vraiment de bonnes surprises côté BD, je ne regrette pas non plus d'avoir élargi mon horizon sur cette catégorie de livres.
      Quant au lien pour laisser des commentaires, je ne pensais pas qu'il donnerait du fil à retordre, bien que ce blog soit un peu farceur et farfelu dans sa conception, alors oui, ta réacton m'a bien amusée.;)

      Supprimer
  2. C'est exactement ça ... on ne peut pas vraiment trouver de gros défauts à l'album mais pourtant, ça n'a pas fait tilt ! Et pourtant, j'avais de quoi m'identifier aux danseuses vu que j'ai fait 5 ans de danse classique mais non, la magie n'a pas opéré ... sauf que j'ai apprécié Bojinski ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le personnage de Bojinski est plutôt convaincant, et c'est celui dont la personnalité est peut-être la plus intéressante. Quant à ta remarque sur ton blog à propos de Polina qui t'évoquait systématiquement un ouistiti, je pense savoir d'où ça vient, et effectivement c'est tout à fait compréhensible.^^

      Supprimer
  3. Je ne crois pas être dans un enthousiasme débordant, sur cet album, mais ses qualités ont au moins su me parler. Le scénario était en effet peu original, mais contenait je trouve quelques idées intéressantes sur le fond.
    En même temps, si ce n'avait pas été du Vives, l'auteur que je n'aime pas du tout, m'y serais-je intéressé, et aurais-je eu une démarche aussi critique? Je ne sais pas...
    En tous cas, à toutes les deux, vous lui avez fait la peau dans le top, à cet album. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avais bien noté que ce n'était pas non plus un coup de coeur foudroyant pour toi^^ mais j'avais été intriguée par ton scepticisme de départ qui s'est transformé en avis très favorable.
      Je pense que Joelle et moi en attendions énormément suite à l'enthousiasme général sur cet album. Personnellement, je ne l'attendais même pas au tournant, j'attendais juste la révélation, et j'étais presque surprise d'être arrivée à la fin sans qu'il n'y ait eu de déclic.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^