mercredi 22 août 2012

À NOUS DEUX, PARIS !


À NOUS DEUX, PARIS !
  
Aaaah mais quel régal, quel régal cette BD que j'hésite à classer manga bien qu'elle soit l'oeuvre du mangaka J.P. Nishi (lire ici le pourquoi du comment du choix de son nom).
Je maintiens BD puisque l'oeuvre originale est publiée en France aux éditions Philippe Picquier dont j'apprécie de plus en plus les choix éditoriaux !

Un peu dans la même veine que Nââândé !? Les tribulations d'une Japonaise à Paris de Eriko Nakamura, J.P. Nishi croque ici ses impressions de Paris lors de son premier (long) séjour dans la capitale, nous régalant du récit de ses chocs et émerveillements culturels au fur et à mesure qu'il découvre la vie parisienne.
Ce n'est pas exactement dans le même esprit que Nââândé !? cela dit, par contre l'humour est au rendez-vous et j'ai vraiment beaucoup beaucoup ri ici aussi.

C'est un autre cadre, une autre expérience, une autre approche. Déjà, l'auteur débarque sans réelle attente de Paris et des Parisiens, il semble encaisser plus facilement les chocs culturels, et même les accepter sans trop de façon. Oh, il en aura des surprises, des moments déconcertants, il trouvera les Français étranges, mais cela ne lui pèse pas. Il accepte davantage cette différence comme une curiosité dont il enrichira son expérience humaine. Il a plus aussi l'attitude des jeunes qui veulent découvrir le monde, et qui sont prêts à en prendre tous les côtés. Il va vivre la galère du jeune qui débarque à Paris sans parler français et qui doit trouver un logement, du travail, et vivre à la parisienne, mais la parisienne un peu galérienne.
(cliquer pour agrandir)
J'ai beaucoup apprécié du coup cet aspect des choses, très différent de l'expérience de Eriko Nakamura, et plus proche d'une réalité quotidienne à laquelle je m'identifierais peut-être davantage, ou du moins, qui m'est plus familière. J'ai aimé la façon dont il s'est vite intégré à la ville aussi.
Vélib, clients, CRS... Les problématiques sont très terre-à-terre, comme par exemple, les déboires qu'on peut rencontrer en retirant de l'argent. Il vit dans une chambre de bonne, ses voisins sont Africains (magnifiques ses dessins des Africaines d'ailleurs !), et Maghrébins, il découvre le 6è étage sans ascenseur, le boulot à Paris, la clientèle parisienne, les amitiés européennes qui se lient si facilement dans la capitale.

Bref, c'est Paris, le Paris qu'on met rarement en lumière mais qui pour moi est le vrai Paris, ou du moins, qui est aussi Paris, et dans toute sa splendeur d'ailleurs.

Et quelle poilade devant ses réflexions autour de nos spécificités culturelles, comme les bisous, ou les "pfuuu" si typiques !! 

(cliquer pour agrandir)
J'ai aimé son sens de l'observation et aussi le fait qu'il s'attache à des détails qu'on ne mentionne pas souvent dans les différences culturelles, ces petites choses dont on ne se rend plus compte mais qui le marquent lui et qui nous différencient tant des Japonais culturellement. J'ai vraiment aimé ce regard neuf et original, ses remarques délicieusement pertinentes à ce sujet. L'histoire des bretelles de soutien-gorge m'a bien amusée, sa comparaison des BD françaises et des mangas est aussi très intéressante, bien observée. Et tant d'autres choses... Il brasse les sujets les plus variés et inattendus, c'est vraiment un régal !

La mentalité de ses compatriotes est aussi explorée, autant les Japonais (surtout Japonaises) vivant à Paris, et il y a beaucoup à découvrir à ce sujet, que ses amis japonais (femmes aussi pour la plupart), en voyage à Paris. Tout le monde en prend pour son grade, avec humour, c'est excellent !

J'ai vraiment aimé dans l'ensemble son sens de la dérision qu'il applique aussi bien à lui-même qu'aux autres, Français, Japonais, et même à ses autres connaissances d'autres pays.
Et ce qui m'a particulièrement plu, c'est que cette BD casse un peu l'image traditionnelle des Japonais qu'on peut avoir (j'ai d'ailleurs eu un choc quand j'ai découvert ici qu'ils pouvaient resquiller dans le métro (le Japonais, la droiture même, honneur et tout !!).
Lui-même s'étonnera de quelques idées reçues et fantasmes des Français sur la culture japonaise. J'ai particulièrement ri à la scène où il ne comprenait pas ce que les Français trouvaient de si fascinant dans la cérémonie du thé alors que lui-même s'ennuyait mortellement (vraiment excellent cette scène !), et j'ai découvert, ô stupeur, que la sauce soja sucrée dans les pseudo restos japonais ici n'était ni plus ni moins que de la sauce soja salée à laquelle on rajoutait du sucre pour satisfaire les clients qui croient ainsi manger à la japonaise (perso je ne jure que par la salée) !

Hâte hâte hâte de lire le deuxième volet des aventures de ce Japonais à Paris, et qui s'intitulerait Gare à toi Paris ! J'adore déjà le titre !

Également commenté par JoëlleKeisha... 

Intègre le

20 commentaires:

  1. Rien à la bibli (et allez donc, je te dé-tes-te)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai prêté à une collègue. Je pourrai te l'envoyer celui-là, dès qu'elle me l'aura rendu.

      Supprimer
    2. OK, ça peut se faire, tranquillou... Merci!!!

      Supprimer
  2. Sort aujourd'hui A nous deux Paris, roman de Benoit Duteurtre chez Fayard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui en effet, quelle coïncidence !! Le sujet ne me tente pas cela dit, d'après ce que je viens d'en lire...

      Supprimer
  3. Pour le Dragon 2012, merci !
    Je l'ai noté, j'ai très envie de le lire
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vu ton intérêt pour la culture japonaise, j'étais sûre que tu l'aurais noté.
      Bonne semaine à toi !

      Supprimer
  4. Encore un livre irrésistible. J'avais déjà lu un livre sur un japonnais qui débarquait à Paris, mais celui-ci à lair vraiment vraiement drôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je me suis régalée ! J'ai vu d'autres avis plus mitigés, voire négatifs, presque haineux même, que j'ai du mal à comprendre d'ailleurs, mais moi j'y ai trouvé mon compte !
      Si tu te souviens du titre de ton livre, ça m'intéresse !

      Supprimer
    2. Piou ! alors là il va falloir que je creuse loin dans ma mémoire car c'est au temps où internet n'existait pas encore . Mais promis je cherche, il ne dois pas être très difficile à retrouver.

      Supprimer
    3. Encore plus intéressant alors ! Un regard sur un Paris un poil différent, une autre époque. Bon, je vais voir sur Google aussi. :)

      Supprimer
  5. Oh oui, ça bien sûr c'est noté ! Sinon j'avais repéré une BD (ou un roman?) sur un Français débarquant au Japon. Ca te dit quelque chose? J'irai voir mais dans les deux sens ça m'intéresse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part Florent Chavouet et ses deux albums, je ne vois pas. Ça m'intéresse aussi, si jamais tu retrouves l'auteur et le titre !

      Supprimer
    2. J'ai remis la main sur le titre dont je te parlais : c'est "Tokyoland, les aventures d'un Français au Japon" de Benjamin Reiss. Encore une vile tentation !

      Supprimer
    3. Aaah tiens, c'est drôle, Keisha m'en parlait justement il y a peu. J'allais te demander s'il ne s'agissait pas de ce livre ! LAL direct, oui ! J'ai feuilleté Tokyo Sanpo en librairie cette semaine, je crois que je ne vais pas tarder à craquer...

      Supprimer
  6. Ah je n'avais pas tellement apprécié cette BD. J'ai trouvé cela fouillis et déstructuré, et surtout superficiel! L'auteur nous abreuve anecdotes mais ne va pas au-delà, et j'ai ressenti un manque à ce sujet. J'ai vu un commentaire sur internet qui disait que cela ressemblait à un journal d'un étudiant Erasmus et je trouve qu'il y a en effet un peu de ça. Et puis dans l'ensemble, j'ai trouvé que l'écrivain n'avait pas l'air très fut-fut. Bref, une déception de mon point de vue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, tout ce que tu dis là est assez vrai, mais j'ai aimé vraiment son expérience de Paris, son autodérision, son regard sur la capitale et ses habitants. Je l'ai trouvé tellement différent de l'image type du Japonais en fait, surtout ceux débarquant à Paris. Et son humour m'a beaucoup plu. Le tout était assez inattendu pour moi et ça m'a agréablement surprise.
      Par contre le côté fouillis et destructuré, je l'ai souvent vu commenté aussi sur le net. C'est vrai qu'il balance ses souvenirs et anecdotes comme ça comme ça lui vient, mais ça ne m'a pas dérangée. Bon, sinon ce n'est pas la BD du siècle, c'est sûr, mais dans la catégorie "échanges, impressions, rencontres et chocs culturels", c'est assez intéressant, et surtout amusant (enfin, je trouve^^).

      Supprimer
  7. Tiens je n'avais pas vu que tu avais posté une réponse (je n'ai pas reçu d'alerte). Bon, nos avis divergent sur cette BD. Ce sont des choses qui arrivent ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, rien de grave.;-) En tout cas, je saurai que c'est le genre de BD à ne pas te recommander.^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...