dimanche 27 septembre 2015

THE SECRET GARDEN


THE SECRET GARDEN

( LE JARDIN SECRET )

Parmi les lectures de l'enfance a priori incontournables mais qui ont réussi à m'échapper (et dieu sait si je lisais déjà tout ce qui me tombait sous la main), il y avait Le jardin secret de Frances H. Burnett (j'ai en revanche lu Le Petit Lord Fauntleroy, ouf, mais j'avoue que n'en ai pas grand souvenir).
Si la lubie me prend parfois de combler mes lacunes littéraires côté grands classiques et que je me sens même en devoir de corriger le tir dès que je peux, c'est moins le cas pour les classiques de la littérature jeunesse dont la non-lecture me traumatise moins, même si je l'affectionne beaucoup.
Ceci dit, à force de croiser ce titre, au gré d'échanges, comme un coup de coeur de plusieurs lectrices dans leur enfance, la curiosité a fini par avoir raison de ma PAL !

En réalité, c'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce roman car la littérature jeunesse me ramène souvent à une certaine nostalgie de la magie de l'enfance. C'était particulièrement fort avec ce récit car Frances H. Burnett a un vrai talent de conteuse comme j'aime, celui qui justement fait appel à votre âme d'enfant et vous enchante dès les premières phrases.
Je me suis régalée de ce récit qui se déroule et se termine comme un joli conte de fées, qui m'a passionnée pour les fleurs et le jardinage (un exploit pour moi qui ne suis pas nature pour un sou et qui suis même totalement insensible à la flore en général). J'ai adoré les personnages des enfants, tellement bien croqués, si réalistes, les adultes aussi, leurs rapports entre eux tous, les dialogues aux accents du Yorkshire, la vie au milieu des landes. J'ai aimé la thématique de l'enfant-roi qui, au travers des épreuves de la vie, apprend l'humilité, le respect des autres et l'appréciation de la vie et de ses bénédictions.

J'ai beaucoup aimé Le jardin secret, qui, si je l'avais lu dans mon enfance, aurait certainement fait partie de mes coups de coeur aussi. Adulte, je suis peut-être moins sensible à son développement quelque peu prévisible, moins bouleversée par ce joli conte à la morale typique des contes de l'enfance, un petit côté trop enthousiaste à mon goût dans l'exaltation des émotions vers la fin, ça sonnait un peu "théâtre", mais bon sang, quel sacré talent de conteuse, cette Frances H. Burnett, il faut l'admettre, que de richesse dans son récit !
Rien de trop simpliste, une intrigue savamment développée pour toujours tenir en haleine, étonner, épater, émerveiller, faire frémir, qui donne envie de jouer le jeu et qui est en même temps assez convaincante pour qu'on le joue, un portrait psychologique très juste de ses personnages, tous attachants à leur manière, une très belle histoire enfin, touchante, émouvante, dont on ressort comme d'une grande bulle d'air.

L'auteure
Frances Hodgson Burnett est née en 1849, à Manchester (Grande-Bretagne). À l'âge de 16 ans, elle suit sa famille qui se fixe aux États-Unis. Elle se rend populaire dans ce pays en écrivant des livres pour enfants. Mais c'est Le Petit Lord Fauntleroy qui lui apporte le succès (c'est son fils qui lui servit de modèle pour le personnage du petit lord). Par la suite, elle publia de très nombreux romans tant pour adultes que pour enfants. Frances Hodgson Burnett est morte à Knoxville, Tennessee (États-Unis), le 29 octobre 1924.

Intègre   

24 commentaires:

  1. Bon, va falloir que je le lise (j'ai eu Petite Princesse aussi, quand j'étais gamine, ah quelle émotion).
    Tu m'inquiètes, verdure, fleurs et tout ça, méfie toi! Va vite faire un tour de métro, respire les bonnes odeurs de circulation, et admire le bitume, sinon tu finiras mal, je te le dis...
    Ai repéré plein de tomes de Fables dans ma 3ème bibli (celle qui n'existe que sur internet, mais chut)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahaha je dois dire que tu m'as bien fait rire ce matin quand j'ai lu tes alertes pour que je me ressaisisse et que j'aille vite profiter de l'air pollué de Paris ! C'est drôle parce que ce livre, je l'ai lu à peine quelques jours après mon petit séjour par chez toi. J'étais peut-être encore d'humeur flower and love haha ! (tu noteras mon extrême retard pour les billets - quasi 2 mois là !) (le Coréen ne devrait pas tarder ^^).
      Sinon ouhla, je n'ai pas lu Petite Princesse non plus et j'ai tellement apprécié Le jardin secret que tu me tenterais presque - gloups !
      Et je n'ai pas compris de quelle 3è bibli tu parlais ?? Me voilà curieuse !

      Supprimer
    2. En fait c'est une 'bibli' avec plein de livres, on a la liste sur internet, et on peut demander à ma bibli qui est dans leur liste de diffusion de le faire venir des bouquins à S où j'habite. Je précise que les livres se promènent au niveau du département.
      Retour par Chambord l'autre nuit, bilan, trois sangliers. Un au bord, un qui traverse, l'autre qui rebrousse chemin.

      Supprimer
    3. Aaaaah je vois ! C'est super ça ! Plus de choix ! ^^ C'est un peu comme notre réserve centrale sur Paris. J'y ai très rarement recours, sauf urgence et lubie subite (mais je peux comprendre que Fables soit une urgence^^).
      Pfffrt, tes sangliers ! J'en verrai un jour, j'en verrai !

      Supprimer
  2. Jamais entendu parler mais j'aime bien cette littérature jeunesse anglaise un peu "datée". Je relis régulièrement "Le vent dans les saules" par exemple, j'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis assez fan aussi de cette littérature jeunesse anglaise quand j'y réfléchis bien. Enfin, pas qu'anglaise d'ailleurs puisque je me suis chargée sur ma liseuse, il y a peu, des livres de la Comtesse de Ségur !!
      "Le vent dans les saules" ? Aaargh ! Je ne connaissais pas, et comme je viens de voir que l'auteur était écossais, ça me fait une bonne raison de le lire prochainement (mois kiltissime de décembre oblige !). Alors, tu as le droit d'attenter à mon bouclier par chez toi, mais ici, essaie de limiter les dégâts, ok ? ;-)

      Supprimer
    2. Il y a une BD Le vent dans les saules, aussi (ça ne compte pas pour la LAL, les BD)
      Prépare toi, je lis du lourd en BD, c'est sur les sumos...

      Supprimer
    3. C'est quoiiiiiii ta BD sur les sumos ??? (déjà tentée aaargh) - mais si c'est celle que je vois sur le net, intitulée "Sumo", je n'en vois pas de très bons échos (bouclier en mode prêt).

      Supprimer
    4. Non, ce n'est pas Sumo (je suis allée voir) mais Yokozuna (ah mon vocabulaire japonais a augmenté, cette BD est pour toi!)

      Supprimer
    5. Oooh adjugé noté ! Même pas besoin de billet haha (mon bouclier sera intraitable sur les prochains jours). J'ai déjà zyeuté le titre sur le net, je sens que ça va me plaire, oui (même si c'est un biopic en manga). Mais, que 2 tomes ou la série s'est arrêtée en cours de route ? J'ai comme un doute...

      Supprimer
  3. Je ne l'ai jamais lu et c'est vrai que je lis rarement de littérature jeunesse. Mais ce que tu en dis me plait beaucoup, il faudrait que je le lise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Littérature jeunesse mais c'est fin, subtil, intelligent, riche, savoureux. Non pas que tout cela soit incompatible avec la littérature jeunesse mais on n'en attend pas autant et là, j'étais bien servie.:-)

      Supprimer
  4. Il faudrait que je me trouve ça! J'ai lu La petite princesse. Mais il n'y a pas si longtemps, pas dans mon enfance. On en loupe beaucoup de choses. Mais sûrement pour mieux les découvrir après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'imagines, tout ce qu'on n'a pas pu lire pendant l'enfance, on peut encore le rattraper aujourd'hui, mais tout ce qu'on n'a pas le temps ou l'occasion de lire aujourd'hui, on le lit quand ?? ;-)

      Supprimer
  5. Il y a longtemps que je l'ai lu et il ne m'en reste pas grand-chose...
    Il est en classe, dans ma bibliothèque. Aucun enfant ne l'emprunte jamais!
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux bien te croire pour l'absence de souvenirs mémorables si la lecture remonte. Il y a énormément de lectures de mon enfance dont il me reste de vagues traces en mémoire, même quand j'ai a priori adoré. Par contre il faut absolument encourager les enfants à le lire !! Bonne fin de soirée.:-)

      Supprimer
  6. Je l'ai relu il y a quelques mois dans le cadre d'un défi, je me souvenais avoir aimé ma 1ère lecture, et me 2e a conforté ce sentiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre de livre qui se relit sans déplaisir. Je pourrais le faire si je n'avais pas une PAL aussi affolante ! ^^

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas, tu as piqué ma curiosité!

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai découvert enfant et j'étais totalement fan de l'histoire. Elle a un côté magique alors que pourtant il n'y a aucune mention de fantastique ou de pouvoir magique, tout est extrêmement terre à terre mais pour moi, ça restait magique malgré tout ! Il y a également une super adaptation de ce roman dont j'étais très fan aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça, tu expliques tout à merveille ! Il y a quelque chose de magique, sans qu'on soit dans l'univers magique classique, et c'est ça qui est fantastique. Les Anglais sont vraiment très fort pour ça je trouve, ils ont un vrai talent de conteur !

      Supprimer
  9. haha, je passe j'ai trop de lacunes en classiques adultes et en nouveauté !
    Par contre, en incontournable jeunesse, j'espère que tu as lu "Oui Oui part en voyage !!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahahahaha ! Il est tout à fait possible que oui, mais si ce n'était pas le cas, je me passerai de session de rattrapage.;-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...