jeudi 6 avril 2017

CHANTIER INTERDIT AU PUBLIC


CHANTIER INTERDIT AU PUBLIC

Après La Fabrique pornographique, je me devais de poursuivre mon exploration de cette collection innovante et audacieuse combinant BD et sociologie, en enchaînant cette fois-ci, pour faire un peu sérieux, sur un sujet moins frivole et a priori plus rébarbatif, les coulisses du bâtiment. Car oui, que se passe-t-il derrière les palissades d'un chantier de construction ? Et c'est justement parce qu'on ne s'en pose pas vraiment la question, le sujet ne fleurant pas vraiment le passionnant et parce que cela nous touche de si loin, que je trouvais intéressant qu'un ouvrage se penche sur la question et sur le sujet qui laissait du coup pressentir dénonciation de l'exploitation et autres irrégularités diverses et variées.

À travers Hassane, ferrailleur novice, et Soleymane, coffreur expérimenté sans papiers, nous plongeons dans la réalité scandaleuse de ces chantiers qui exploitent une bonne partie de leur main-d'oeuvre en embauchant des ouvriers souvent sans qualifications (et souvent sans papiers) recrutés par des sous-traitants via l'intérim, des gens vraiment prêts à tout pour subvenir à leurs besoins, qui ne peuvent quasiment pas revendiquer grand-chose vu leur situation précaire, et qui doivent subir le pouvoir abusif de leurs chefs et les plaisanteries racistes sans pouvoir l'ouvrir. 
L'esclavage moderne, en somme, et dans des conditions de travail tellement inhumaines et dangereuses, sans réglementation liée à la pénibilité et aux risques du métier, que j'en suis encore abasourdie. Car bien sûr, seuls comptent la rapidité d'exécution des travaux, le rendement et la rentabilité, et les employeurs savent mettre la pression. Tant pis pour le travail bâclé dans la hâte et la précipitation, et les accidents mortels. 

Un récit assez secouant à travers les témoignages des ouvriers rencontrés en cours d'enquête et le quotidien de ces hommes considérés comme des sous-hommes.  Une enquête qui évoque aussi la solidarité entre ces sous-prolétaires. Ce sont ces aspects qui m'ont le plus marquée et parlé que les aspects techniques sur un chantier de construction, les catégories de métiers, ou le travail en lui-même, qui m'ont plus laissée de marbre. 


Étonnamment, l'humour arrive à vraiment bien trouver sa place ici, dans les situations et les commentaires, dans la façon de rendre compte de cette enquête. Un humour salutaire baigné d'une certaine ironie mordante, où les aberrations sont tournées en dérision. J'ai retrouvé en cela l'humour de La Fabrique pornographique que j'avais déjà beaucoup apprécié.

Le style graphique m'a beaucoup fait penser à cet album également. Pour un peu, on pourrait penser que ce sont les mêmes dessinateurs. Un trait un peu brouillon, appuyé par l'humour de situation et des textes, qui ne fait pas dans le détail mais qui véhicule malgré tout l'essentiel et permet en même temps de dédramatiser les faits.

Il va sans dire que je poursuivrai ma découverte de cette collection qui a décidément beaucoup de qualités. Des petits livres qui n'ont l'air de rien comme ça, qui jouent à fond la carte de l'humour et du pas sérieux dès la couverture, mais qui explorent des sujets de société non seulement intéressants et originaux, mais vraiment bien traités et développés.

Les auteurs
Scénario : Claire Braud, d'après une enquête de Nicolas Jounin
Dessin : Claire Braud

10 commentaires:

  1. Hé bien c'est cela que j'aime dans la BD/roman graphique d'aujourd'hui (je sors d'une sur les hypermarchés...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Béni soit Goodreads !^^ J'ai ainsi pu retrouver le titre de ta BD et j'ai vu que tu lui avais même mis un 5 étoiles ! Autant te dire que je l'ai noté sur ma LAL ! J'espère que tu feras un billet.;-)

      Supprimer
  2. Franchement sympa comme idée de série, il y en a des coulisses à explorer ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui en fin de compte ! Il y a vraiment matière.:-)

      Supprimer
  3. C’est vrai que les couvertures de ces petits livres sont très attrayantes! Franchement il y a des auteurs qui ont le don de traiter de sujets dont on ne parlerait pas autrement, et c'est super! J’adore quand l’humour est présent sans oublier de dénoncer les faits. Si nous savions ce qui se cache derrière les coulisses de nos vies...! Ahhhhhhh ^^
    Bisous (ohhhhhhhhhhhh c’est bientôt le weekend!) :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quelques reportages à la télé, type "enquêtes exclusives", qui sont très intéressants aussi, et des livres dans la catégorie "documents" qui traitent pas mal de sujets du genre aussi, mais j'affectionne beaucoup le format BD. Le bonus plus, c'est souvent l'humour, la dérision, sans que ce soit jamais irrespectueux, et ça, j'adhère totalement !
      Bisous, WE demain soir ! :-D

      Supprimer
  4. Bon, rien à voir avec ton billet, juste pour te dire que j'ai lu La main de Joseph Castorp, et que j'ai beaucoup aimé !! Merci encore pour cet excellent conseil, j'adore découvrir des pépites méconnues... Mon billet paraîtra probablement d'ici une quinzaine de jours (j'ai quelques critiques en retard...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh je suis trop contente que tu aies aimé !! C'est un peu à double tranchant ce livre. C'est quand même assez particulier, je trouve. Et cette fin ! Ohlala j'ai hâte de te lire à ce sujet !!
      J'ai quelques critiques de retard aussi, et aussi quelques lectures... Toujours pas réussi à caser La Maison des épreuves mais il est en bonne position sur ma PAL.:-)

      Supprimer
  5. J'en suis resté au porno (ce qui ne te surprendra pas forcément^^), il faudrait que je continue moi aussi à découvrir cette collection (il y en a sur les caissières de supermarché je crois qui m'a l'air très intéressant).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, j'ai bien remarqué que tu ne t'étais pas précipité sur un autre titre de la collection une fois celui dédié au porno lu.;-) Je compte lire aussi celui des caissière. Je pense qu'il y a matière.:-)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...