mercredi 24 juillet 2019

LA LIBRAIRIE DE TOUS LES POSSIBLES


LA LIBRAIRIE DE TOUS LES POSSIBLES

traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako

Un livre sur les livres + Japon, il ne m'en fallait pas plus pour me tenter, et les quelques avis enthousiastes repérés sur la blogo il y a quelques mois me l'ont rendu plus irrésistible encore ! Me voilà donc à courir en librairie pour l'acquérir. Quelle ne fut ma stupeur en me rendant compte que c'est en fait un petit album assez fin, parsemé de petites illustrations, dont on aurait du mal à définir l'ensemble ou à catégoriser le type d'ouvrage !

Livre inclassable donc d'emblée, et au fur et à mesure de sa lecture, des (agréables et amusantes) surprises qui surgissent au détour de chaque page, des sourires qu'il nous tire immanquablement, on en ressort comme d'une bulle de fraîcheur mais on n'aura pas classifié l'ouvrage pour autant. Tant pis ! Nous restera le souvenir d'une expérience de lecture assez unique et pleine de charmes (pour les amoureux des livres du moins).

Méthode préconisée toutefois pour aborder cet ouvrage : le lire dans l'ordre ! Car oui, du fait de l'aspect général de l'album, on peut être tenté de le feuilleter et de picorer des passages et des illustrations ici et là, ce que j'ai fait au départ. Mon verdict a été alors assez sévère : "mouais, bof !" C'est que, lu dans le désordre, ce livre n'a aucun sens, et peut surtout paraître très quelconque. Enfin, il faut au moins lire les premières pages pour situer le contexte (ou alors simplement lire la présentation de l'éditeur*) (ce que je n'avais pas fait), et après, oui, on peut éventuellement y aller dans le désordre.

*Présentation de l'éditeur :
"Tout un tas de clients fréquentent la "Librairie de tous les possibles", où l'on trouve tout autant les livres dont on rêve que des accessoires de lecture rêvés, ou encore des livres sur des métiers incroyables liés au livre.
Un livre pour tous les amoureux du livre, qu'ils soient jeunes ou plus vieux : Yoshitake propose de petites histoires pour répondre à chaque demande de client. Des histoires tour à tour drôles, poétiques ou plus sensibles."

C'est ma deuxième lecture, en procédant dans l'ordre donc, qui m'a ouvert les yeux sur la "subtilité" de cet ouvrage, la richesse de son imaginaire, son charme évident, bref, qui me l'a fait véritablement apprécier à sa juste valeur (soit passer de "mouais bof" à "mais quel régal !").

À travers cet ouvrage, l'auteur, Shinsuke Yoshitake, s'offre un prétexte pour lâcher la bride de son imagination autour de la thématique des livres, des lecteurs, des librairies, des métiers du livre, bref, de tout ce qui se rapporte de près ou de loin à l'univers du livre. C'est vraiment bien vu et bien trouvé (quasiment) à chaque fois, c'est farfelu à souhait, souvent inattendu, délicieusement facétieux, mais aussi magique et étrangement émouvant par moment. J'ai trouvé qu'il avait un vrai talent de conteur et qu'on prenait vraiment plaisir à se laisser prendre par la main et à suivre ses histoires/délires.
Entrer dans ce livre, c'est comme entrer dans une caverne aux trésors livresques où l'on trouverait de tout - mais alors de tout - de tous les possibles (haha !).

À savourer comme une douce friandise !

Quelques extraits (même si je déconseillais de picorer ici et là 😅) :


L'auteur
Né en 1973 à Kanagawa, au Japon, Shinsuke Yoshitake a étudié les arts plastiques à l'université de Tsukuba. Sculpteur et dessinateur, il écrit et illustre des livres pour enfants comme pour adultes.

16 commentaires:

  1. Je VEUX le lire aussi ! Heureusement que tu en parles, je ne l'avais pas repéré sur les blogs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Je ne suis pas énormément de blogs. Heureusement que ceux que je suis parlent de ce genre d'ouvrages, oui ! Mais je l'avais repéré sur un groupe de libraires sur FB avant.

      Supprimer
  2. 1) Lire la présentation de l'éditeur 2) Le lire dans l'ordre 3) Ne pas hésiter à le relire pour en tirer la substantifique moelle
    J'ai tout compris je crois^^

    RépondreSupprimer
  3. ça me rappelle "En cuisine avec Kafka" de Tom Gauld... mais je me trompe peut-être ? (tu vas me dire, puisque tu as lu les deux !) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y avais pensé aussi, c'est pour ça que j'avais un peu picoré ici et là au départ, mais c'est assez différent tout de même dans l'esprit, même si tous deux explorent tous les possibles autour du livre.

      Supprimer
  4. Ça m'intéresse aussi. Les dessins me plaisent assez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup leur sobriété aussi et le fait qu'ils accompagnent vraiment bien le texte et les idées de l'auteur avec un humour simple.

      Supprimer
  5. A lire en suivant le guide de lecture préconisé par a girl from earth, donc ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très important, oui !^^ Ma deuxième lecture a vraiment changé toute ma perception du livre.

      Supprimer
  6. Mais c'est recommandé par Amélie!!! (pour une fois c'est un argument)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas ce qui a pesé dans la balance me concernant mais oui, on peut lui faire confiance en tant qu'experte du Japon.:)

      Supprimer
  7. Entre le sujet du livre, ton avis et celui de ma chère Amélie Nothomb, je ne peux que voter pour !!!

    RépondreSupprimer
  8. Je l'avais vu en librairie mais les dessins ne m'avaient pas convaincu d'acheter le livre. Ton avis me donne envie de le prendre à la bilbiothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends pour les dessins. J'avais aussi eu une petite moue dubitative au départ mais la curiosité des thèmes abordés a été plus forte que tout. Et j'ai fini par beaucoup apprécier les dessins au final.:)

      Supprimer