mercredi 28 avril 2021

GAGNER LA GUERRE


GAGNER LA GUERRE

                  RÉCIT DU VIEUX ROYAUME

Près de 1000 pages englouties en une semaine (merci les LC* 😊), sur un thème qui, au vu du titre, avait très peu de chance de me séduire, c'est indéniablement le signe que ce roman m'a plu.
Et pourtant, je ne parlerais pas de coup de coeur mais plutôt de coup de bluff (cette intrigue en est d'ailleurs truffée^^). 
Oui, chapeau bas à l'auteur, Jean-Philippe Jaworski, pour ce roman bluffant et décoiffant ! 
Déjà à travers son écriture, savoureuse, fabuleuse, animée de réparties bien envoyées, truculentes à souhait, et de traits d'esprit et d'humour que ne renierait pas Dumas. Un style fluide et naturel qui ne transpire pas l'effort. Jaworski manie la langue française avec brio, passant d'un style soutenu à plus gouailleur avec la dextérité d'un magicien des mots, et le tout se boit comme du petit lait. Et quelle puissance évocatrice dans les descriptions ! 

Quant à l'intrigue, implantée dans un décor évoquant l'Italie de la Renaissance et mâtiné de fantasy, elle nous réserve elle aussi son lot de surprises enthousiasmantes que nous découvrons à travers la narration de Benvenuto Gesufal, assassin de la Guilde des Chuchoteurs et maître-espion du Podestat Leonide Ducatore. 
Ça n'a pas l'air emballant dit comme ça mais Gagner la guerre, que l'auteur conçoit comme une illustration romanesque de la pensée politique de Machiavel, n'est pas une sombre histoire de guerre ni un enchaînement éprouvant de batailles physiques comme je me l'étais imaginé au départ. Ce sont plutôt les enjeux après-guerre, les intrigues politiques retorses et les jeux de dupes dans la course au pouvoir. Ça, c'était la vraie bonne surprise pour moi car j'aime assez ce genre d'intrigue à la Game of Thrones qui se déroule un peu comme un jeu d'échec. On ne sait jamais à quel coup fourbe s'attendre ni à qui se fier, c'est assez mouvementé et on n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer.
Et pour ne rien gâcher, il y a dans cette intrigue une vraie dimension fantasy-iste avec son lot de magie, de sorcellerie, et même d'elfes. Ça paraît un peu farfelu dit comme ça mais tout s'inscrit parfaitement et sans dissonance dans le paysage du récit et j'ai beaucoup apprécié cet aspect-là de l'histoire.

Un mot enfin sur les personnages, tous hauts en couleur ! Les héros sont des anti-héros (peut-on parler d'anti-heroic fantasy ? 😅), voire des crapules, mais des crapules attachantes, il faut le faire ! D'ailleurs personne n'est bien blanc dans cette affaire et on se retrouve à prendre le parti du moins machiavélique ou du plus ingénieux des intrigants, à trembler pour des enflures, à espérer même qu'ils s'en sortent, et ça, encore une fois, il faut le faire !

À noter qu'on peut prolonger le plaisir de cette immersion dans l'univers du Vieux Royaume avec Janua Vera, un recueil de nouvelles, l'une d'elles, "Mauvaise donne", étant par ailleurs une sorte de préambule à Gagner la guerre. Je l'ai lu avant, en prévision de cette LC, mais il peut se lire après sans problème.

*LC avec Stéphanie, Nasaissa et Miss Léo.

Intègre le challenge À l'assaut des pavés. Mon troisième de l'année (catégorie plus de 600 pages).

22 commentaires:

  1. Tu vois, avec ce roman, j'ai pris plaisir à lire de la fantasy!!! Faut le faire. Déjà au départ, un 'héros' qui a le gros mal de mer, ça casse l'image! Bon, tu le sais, j'ai aussi été bluffée par l'écriture, l'ambiance, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais il y a du bon et savoureux dans la fantasy, c'est clair. Je pense à Pratchett, ou plus récemment lue, la saga du sorceleur. Je poursuis mon exploration en mai d'ailleurs.:) En tout cas, le Jaworski, bluffant à tout niveau, oui.

      Supprimer
  2. Je sens qu'il va me plaire, j'attends l'occasion du Pavé de Brize pour l'attaquer !

    RépondreSupprimer
  3. Je note, j'aime les univers de fantasy...

    RépondreSupprimer
  4. Malgré ton avis, je ne me lancerai sûrement pas dans ce genre de pavé !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup lorsque tu écris "coup de bluff".Pour ma part, ce n'est pas non plus un coup de coeur même si l'auteur parvient toujours à surprendre le lecteur. Et quel style !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère lire ton avis plus étoffé sur le groupe.^^

      Supprimer
  6. Oh tu donnes bigrement envie...j'avais deja note le Janua Vera....ma PAL va blemir lala...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, elle te pardonnera. Elle te remerciera même quand elle réalisera que c'est du tout bon (enfin, j'espère^^).

      Supprimer
  7. Quel billet dis donc! tu m'as eu à l'humour et les réparties, puis achevée avec la référence à GoT... ;) Je note, je note!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu ne seras pas déçue mais je pense que tu sauras apprécier.:)

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup ce genre d'univers mêlant cadre historique et fantasy. Pierre Pevel est très fort pour ça aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh je note alors ! Mes connaissances sont assez limitées en fantasy, surtout française.

      Supprimer
  9. pas mon univers du tout (donc normal que je ne connaisse pas je pense) mais tu donnes envie, mille pages tout de même... La couverture m'a fait penser à Au revoir là-haut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ces 1000 pages, je n'en reviens pas de les avoir englouties en un rien de temps. Je pense que tu pourrais y trouver ton compte, même si ce n'est pas très exactement ton univers, ne serait-ce que pour l'écriture et la richesse de la langue.

      Supprimer
  10. Il est sur ma wishlist depuis un moment ... Tu enfonces le clou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il est encore plus réputé que je ne le pensais alors. Moi je ne l'ai découvert que l'année dernière.

      Supprimer
  11. Bon entre les 1000 pages et l'aspect fantasy, tu de doutes bien que je renonce dès le début !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t'espérais même pas dans les commentaires, haha !^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^