samedi 2 avril 2022

THE TIME MACHINE


THE TIME MACHINE

( LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS )

Un classique de la SF qui m'a toujours un peu fait peur malgré la grande renommée de son auteur, H.G. Wells, qu'il me semble n'avoir jamais lu. Quoique j'ai un doute pour La Guerre des mondes mais je crois que je confonds avec Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley que j'ai lu il y a moult temps et qui ne m'a pas laissé un souvenir enthousiasmant. C'est partiellement pour ça que je ne me suis encore jamais aventurée vers H.G. Wells que j'assimilais à tous ces auteurs de SF classiques de fin 19e-début 20e siècle chez qui je n'ai jamais vraiment trouvé mon compte. Je pense entre autres aussi à Jules Verne qui m'a toujours laissée sur le bord. Bref, je craignais surtout un style un peu trop désuet, avec une imagination trop basique pour mes goûts de lectrice du 21e siècle (sans vouloir faire la snob).

Le fait que ce roman soit court m'a toutefois motivée, et surtout, j'avais prévu de lire cette année Les Vaisseaux du temps de Stephen Baxter recommandé par Rachel et je me suis rendu compte que ce dernier l'avait abordé comme une suite de La Machine à explorer le temps... qu'il me fallait donc lire pour faire les choses dans l'ordre.

Dès les premières lignes, j'ai été plutôt agréablement surprise d'adhérer au style, désuet certes mais plein de charme précisément pour cela, ou est-ce plutôt le charme victorien qui a opéré ?^^ Nous nous retrouvons en effet d'emblée au coeur d'une discussion entre gentlemen où l'un d'eux affirme avoir conçu une machine à voyager dans le temps. Oh, rien de très élaboré, un siège pour s'installer et des manettes pour avancer et reculer dans le temps. Cette simplicité extrême du procédé m'a beaucoup amusée mais on n'en tiendra pas rigueur à H.G Wells, l'intérêt de l'intrigue est au-delà des performances et des détails techniques. 
Notre explorateur du temps expérimente sa machine et revient d'un long voyage qu'il raconte à ses amis, aussi incrédules que nous, lecteurs. Au début. Car très vite, au fur et à mesure que son récit se déroule, on se retrouve totalement happés, hypnotisés par son expérience de voyage, ses rencontres et ses (més)aventures dans un futur particulièrement lointain, à 800 000 années d'ici (!!!). Là aussi j'ai été assez amusée par ce chiffre dément que j'ai mis du temps à assimiler.^^

Je n'en dirai pas plus car ce roman est assez court pour que les quelques lignes que je pourrais en résumer vous amènent déjà à la moitié de l'intrigue (à 1 heure de lecture max, cette histoire se laissant vraiment bien lire), peut-être un peu court pour que j'aie le temps de vraiment m'enthousiasmer jusqu'au 4/5 étoiles sur Goodreads mais sinon, rien à redire pour un roman SF de cette époque. 
Je ne m'attendais pas à une intrigue aussi élaborée (en dehors des détails techniques^^) et imaginative, avec rebondissements, suspense, tension et réflexions en si peu de pages alors que le début s'annonçait franchement classique et sans véritables surprises. Certes, il y a dans les éléments de l'histoire quelques aspects un peu simplistes, presque gentillets, qui prêtent parfois à sourire, mais on se laisse tout de même volontiers porter par son déroulement et j'ai même eu peur pour notre explorateur du temps alors qu'on sait dès le départ qu'il est bien revenu à son époque.

J'ai aimé visualiser ce que H.G. Wells pouvait imaginer du futur de l'humanité depuis la réalité de son époque, avec, en plus, les moyens du bord qu'offre la fin du 19e siècle, et la critique sous-jacente des inégalités des classes dans sa société.
J'ai beaucoup aimé la dernière phrase de l'épilogue, l'espoir qui s'en dégageait, et on en a bien besoin aujourd'hui de cette foi en l'humanité...

LC avec Keisha.

Lu dans le cadre du
👽 Défi imaginaire 3/42 => catégorie 19 (un livre classique que tout le monde a lu sauf vous)

L'auteur
Herbert George Wells (1866-1946) est un journaliste et romancier anglais. Autodidacte, il fit des études scientifiques et est un des grands pionniers de la science-fiction. Par la suite, ses ouvrages se transformèrent en longs réquisitoires contre la société de son temps.

26 commentaires:

  1. Hé bien on est d'accord!!! j'en dis un poil plus, mais pas tout heureusement. Pour moi c'est une relecture et je t'assure que mon plaisir était intact quand même. Je te signale que j'ai lu aussi La guerre des mondes et que si une LC te dit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que c'était une relecture pour toi. Tu l'as vite relu dis donc.^^ Et tu serais prête à relire aussi La guerre des mondes ? Chouette ! Bien tentée mais pas pour tout de suite. On s'en reparle.:)

      Supprimer
  2. Lecture très ancienne pour moi ( l'époque de lecture de cette SF ), je garde un meilleur souvenir de La guerre des mondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne nouvelle car je compte le lire aussi un de ces quatre et s'il est encore meilleur que La machine... que j'ai bien aimé, je m'en réjouis d'avance !

      Supprimer
  3. Et bin plus qu'a lire le pave de Baxter......ouiii, j'espere que tu auras autant de plaisir...;)

    RépondreSupprimer
  4. Il faut que je le relise. L'année dernière, j'avais lu la guerre des mondes et j'ai été agréablement surprise par son écriture et histoire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis de plus en plus curieuse de la Guerre des mondes !

      Supprimer
  5. Comme je le disais chez Keisha, je ne l'ai pas lu. De l'auteur, je connais seulement "la guerre des mondes" qui m'avait plu et que j'ai relu il n'y a pas si longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, La guerre des mondes semble vraiment valoir le détour !

      Supprimer
  6. Je ne l'ai jamais lu, ni La guerre des mondes (mais Le meilleur des mondes, oui, sûr) (bon, je digresse) et donc, après l'avis de Keisha et le tien, je me dis que j'ai raté quelque chose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment La guerre des mondes est encore plus enthousiasmant que La machine. Je vais finir par tenter de me le caser d'ici la fin de l'année. Si une LC te dit... Je crois que Keisha est de la partie.^^

      Supprimer
  7. La guerre des mondes m'a encore plus plu, c'est dire... et ça se lit d'un souffle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, visiblement toutes celles qui l'ont lu ici l'ont beaucoup apprécié.^^ Je te redis pour la LC. Bon, rien ne presse pour toi, tu l'as déjà lu.;)

      Supprimer
  8. Et dire que je ne l'ai toujours pas lu, il va falloir que je le découvre.
    Merci pour cette belle chronique, bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement il vaut le détour. Et il est assez court pour qu'on puisse le caser facilement dans nos programmes de lecture.:)

      Supprimer
  9. Je reviens d'une semaine en Bourgogne où j'ai pas mal lu en plus des nombreuses visites que j'ai effectuées. Je passe donc voir tes lectures. Je ne connais pas, mais je ne lis pas de SF. Je devrais plutôt dire que je n'en lis plus car il y a une période, dans ma jeunesse, où j'en lisais. Je ne sais pas pourquoi j'ai abandonné... Je n'en ai plus envie en tout cas !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah la Bourgogne, très très belle région ! J'espère que tu en as bien profité. Quant à nos envies de lecture, oui, elles évoluent avec le temps, c'est normal. Moi ça va plutôt dans le sens de l'élargissement des horizons, encore et toujours, mais ça finira peut-être par se réduire à un moment.^^

      Supprimer
  10. tiens, ça me tente bien, ça fait longtemps que je n'ai pas lu de la SF "classique". ca me changerait! ;)jamais lu Wells, même pas la Guerre des mondes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une première fois à tout.^^ C'était mon premier Wells aussi et je suis bien contente de cette découverte.

      Supprimer
  11. Mais, tu l'as lu en anglais ? J'en garde un bon souvenir et tu me donnes très envie de le relire (en français) ; bon weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je lis toujours en anglais quand c'est possible.:) Bon weekend !

      Supprimer
  12. Ton billet m'est précieux, car j'ai dans ma PAL audio "la guerre des mondes" et que je rechigne à l'en sortir. Avec ton billet, je me dis que cela semble accessible et même agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh ben dis donc, on pourrait presque se prévoir une LC alors !!^^

      Supprimer
  13. Bonjour
    Hé bien, si les nombreux appels à "lecture commune" sur telle ou telle oeuvre de Wells se concrétisent... Ca en fera, des participant(e)s potentiel(le)s au "Mois Wells" dont La petite liste s'occupe de la partie "romans" (et moi, ta d loi du cine, squatter" chez dasola, de la partie adaptations en films ou en BD), jusqu'à fin juillet 2022!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle excellente idée que ce "Mois Wells" ! Bon, le souci, c'est qu'on ne s'est pas vraiment synchronisé avec les co-lectrices potentielles et que certaines ont déjà lu La guerre des mondes entre-temps, roman que j'avais envisagé de lire pour mon 2ème Wells... Et je n'avais pas prévu de le lire aussi tôt mais je vais voir si je peux le caser d'ici fin juillet.:)

      Supprimer