jeudi 24 juin 2010

LA VENGEANCE DU WOMBAT


WOMBAT REVENGE

LA VENGEANCE DU WOMBAT
                                ET AUTRES HISTOIRES DU BUSH )

traduit de l'anglais (Australie) par Mireille Vignol


Après l'excellentissime (n'ayons pas peur des mots) Le koala tueur, il me tardait de mettre la main sur ce deuxième recueil d'histoires du bush racontées par Kenneth Cook, pour me délecter de son humour irrésistible et ravageur. Je me suis même frottée les mains avec un sourire dément quand j'ai enfin réussi à mettre la main sur l'unique exemplaire de ma bib', en poussant un cri de victoire qui en a surpris plus d'un... Je me suis précipitée sur les premières pages à peine sortie de la bib', et tout en zigzagant vers le bus, j'ai dévoré les premières lignes avec une avidité qui n'est pas sans rappeler celle du piranha affamé.

Et là... poffff... (bruit du soufflé qui s'affaisse)... petite déception... je lis sans revivre cette séance d'abdos mémorable enclenchée par le rire lors de la lecture du premier recueil... allons, allons, pas de scepticisme, il ne s'agit que de la première histoire, je me souviens que j'ai mis quelques pages à démarrer aussi au recueil précédent...

Hélàs, tout au long de ma lecture cette fois-ci, la sauce n'a pas prise, j'avais le sentiment d'un humour un peu forcé, moins naturel du moins, ou tout simplement une impression de déjà-vu peut-être, du coup les récits me semblaient dégager moins de fraîcheur que dans Le koala tueur.
Il y avait bien sûr quelques bons épisodes, et toujours autant d'aventures épiques, mais vraiment moins d'éclats de rire. Ce sont toujours un peu les mêmes scènes en réalité, les mêmes situations à peu de choses près, les mêmes qualificatifs pour décrire les comportements humains et animaliers du bush (tous ces animaux le fusillant du regard, c'est drôle un moment mais bon...).

Etrange ce petit sentiment de déception, vu que je m'attendais bien à relire le même type d'histoires, et c'est d'ailleurs tout à fait ce que j'espérais...

Lassée? Nooon, je n'y crois pas !
D'ailleurs, dès que le troisième recueil est disponible (Frill-Necked Frenzy), je me jette quand même dessus !
Egalement commenté par Keisha et d'autres (voir chez Keisha^^).

10 commentaires:

  1. Zut on aurait pu synchroniser nos parutions de billets!
    Mais je vois que tu es accro quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que ça reste tout de même des anecdotes sympathiques et hors normes, alors je reste preneuse!
      Oui, pour une fois que je suis en avance, même si ce n'était pas une lecture commune officielle! Bon, je guette ton billet!!

      Supprimer
  2. J'avais adoré le koala tueur, moi qui suis un fan de la littérature australienne et un fan de l'Australie tout court. Cela ne me donne pas envie de lire celui-ci. Dois-je ou ne dois-je pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ayant adoré aussi Le koala tueur, il est possible que j'ai placé la barre un peu haute pour celui-ci, en tout cas, j'avais clairement de grandes attentes... Mais aucun commentaire négatif ou assassin ne m'aurait empêchée de me plonger quand même dans ce deuxième recueil. Ça reste quand même des anecdotes originales et plutôt dépaysantes de par le contexte, et si tu es fan de l'Australie... Tiens, d'ailleurs, cela m'intéresse si tu as des recommandations à faire côté littérature!

      Supprimer
  3. Je ne l'ai pas encore lu :s

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, personnellement, j'ai autant aimé que le koala tueur. J'attends le troisième recueil avec impatience. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait dans la même lignée que Le koala tueur, donc logiquement j'aurais dû apprécier de la même façon mais bon... Je guette aussi le troisième recueil cela dit!
      Bonne semaine.

      Supprimer
  5. Même ressenti. Tout me paraissait plus fade que dans le Koala tueur et j'ai également beaucoup moins ri, ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier le recueil et ne m'empêchera pas de lire le suivant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà, c'est la force de ces récits. Malgré une légère déception, on n'en est pas moins friands de ces anecdotes!

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^