mardi 1 juin 2010

MOI VIVANT, VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PAUSES


MOI VIVANT, VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PAUSES

         OU COMMENT J'AI CRU DEVENIR LIBRAIRE

Un petit livre sur les déboires d'une jeune diplômée pleine d'espoir dans le métier de libraire. En réalité, Leslie se retrouve manutentionnaire et caissière dans "une grande surface de produits culturels", premier boulot, premiers bobos...

Je ne sais pas si libraire, ou du moins, travailler au milieu de livres, n'a pas été au moins une fois le rêve de tout passionné de livres, enfin moi ç'a été le mien fut un temps, et suite à une expérience, j'ai vite déchanté, fin du mythe (faut dire aussi que j'étais dans le rayon dictionnaire et méthodes de langues, c'est quand même moins sexy que la fiction:-)).

Le titre est prometteur, la 4è de couv' en rajoute une couche avec une réflexion du boss du type "C'est vrai déjà que vous allez aux toilettes", on sent que ce livre va faire l'étalage de toutes les frustrations et déceptions de l'employée dans son nouveau travail, et pour être déjà passé par là au moins une fois ne serait-ce que lors de boulots étudiant, on se réjouit d'avance de ces anecdotes.

Exagérations ou pas, ce livre fait son effet, on rit moins que ce à quoi je m'attendais mais ça reste sympa et amusant, de bons passages illustrent avec humour et une pointe de cynisme ces petits retours à une réalité professionnelle qui peut parfois s'avérer féroce, et auxquels on peut s'identifier par moment. J'ai particulièrement bien ri dans ses exemples de clients au quotidien, dans leurs réflexions et attitudes. On sent que c'est du vécu et on compatit.

Bon petit moment de détente, un peu court peut-être...

 À découvrir également, le blog de Leslie Plée (l'auteure).

10 commentaires:

  1. Lu aussi, bah ça détend.
    Et tu le lis quand, le bouquin de JM Erre, Série Z? Nous sommes actuellement trois à l'avoir lu (et trois à glousser)
    Signé : quelqu'un qui te veut du bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doute! Figure-toi que j'ai été prise d'une fringale de livres dernièrement et que j'ai cherché Série Z dans toutes les bib' mais pour l'instant elles ne l'ont pas... Du coup là je me retrouve avec un stock de prêts qui a chamboulé mon pseudo-programme de lecture (dont Anna K (sifflote)), et je me suis dit qu'il n'était pas raisonnable de l'acheter de suite (mais à mon avis je ne vais pas tarder à craquer (soupir)).

      Supprimer
  2. Ca fait du bien de rire sur le sujet du travail. Je note le titre dans ma lal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, j'imagine que ça a été comme une thérapie pour l'auteure.:) J'aime bien en tout cas ces anecdotes sur le monde du travail en général.

      Supprimer
  3. La grande surface non nommée ici est sur Rennes enfin, en toute proche banlieu, ZI. Décidemment, avec Anna Sam et les tribulations d'une caissière, rennaise également, on peut peut-être dire qu'on est moins heureux au travail en Bretagne, à moins que l'on s'exprime juste un peu plus que les autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A quand ton témoignage en BD alors?:) En plus comme tu as du talent pour le dessin...

      Supprimer
    2. Si je dessine aussi vite que je n'écris, la BD sera livrée pour l'an de grâce 2025, juste avant la fonte du pôle nord !

      Supprimer
    3. J'ai l'impression néanmoins que dessiner prend moins de temps qu'écrire, mais je me trompe peut-être.

      Supprimer
    4. Tout dépend de la qualité de ta gomme et de la finesse de ton dessin. C'est clair que Geluck ne doit pas mettre 3 semaines à pondre un dessin du chat !!!

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^