samedi 19 juin 2010

SÉRIE Z


SÉRIE Z
  
Une histoire rocambolesque que je renonce à résumer, disons, dans les grandes lignes, que ça se passe pour beaucoup dans une maison de retraite des artistes du spectacle (ce qui donne lieu à tout un lot de situations cocasses), qu'intervient également un pseudo-scénariste de série Z et que se déroule une enquête abracabrantesque reposant sur la Grille Statistique Galachu (à découvrir par vous-mêmes).
C'est donc un peu tiré par les cheveux, parfois lourd, mais il y a toujours de bons délires qui vous arrachent des sourires et des éclats de rire malgré vous au milieu de ce fatras de tout et n'importe quoi.

J'ai d'ailleurs bien ri en arrivant à ce passage où l'auteur met en scène un lecteur imaginaire de son roman, dont les réflexions n'étaient pas très éloignées des miennes:
"M. Hubert C. pose son roman sur la table basse, la mine contrariée. Il estime avoir été indulgent avec l'auteur depuis le début de sa lecture. D'accord pour l'intrigue tirée par les cheveux, l'humour potache à la limite du mauvais goût, les caricatures faciles; d'accord pour l'hommage aux films de série Z auxquels le roman enprunte certaines facilités et invraisemblances; mais là, franchement, de qui se moque-t-on?"

Je suis moins rentrée dedans qu'avec Made in China et Prenez soin du chien mais j'apprécie toujours le côté divertissant et je-me-fais-plaisir, je-m'éclate-en-écrivant, c'est-n'importe-quoi-je-le-sais-mais-je-m'en-fous, de l'auteur.

L'intrigue en elle-même m'a fait penser que l'auteur s'essoufflait, mais comme toujours, malgré un début inquiétant, puis alors qu'on croit avoir saisi de quoi il retournait, l'auteur nous surprend par des coups de théâtre et autres retournements de situation, et retombe toujours agilement sur ses pattes. Je ne m'attendais pas à l'explication du secret de la série Z, j'ai trouvé ça plutôt pas mal, voire plutôt bien, assez inattendu en tout cas - m'enfin, tout ça pour ça, comme dirait l'autre... Cela dit, cette histoire prend tout son sens justement en la lisant jusqu'au bout!

Beaucoup de caricatures ici, de personnages, d'un milieu, et ce, pour notre plus grand plaisir. C'est parfois cruellement drôle, moqueur, en tout cas J.M. Erre est un auteur plein de malice et d'autodérision, un antidote aux moments blues, et idéal pour les envies de léger et divertissant!

Les petites perles de cette fois-ci:

- le magnifique néologisme "focuisme" (j'adore!) comme dans:
"- Tu as bien fait, dit Félix en pulvérisant le record de France du focuisme catégorie poids lourd.
- Ça m'a fait plaisir, mais il faut que j'y retourne.
- Dommage... (Record du monde.)

Et quelques extraits parmi d'autres qui m'ont bien amusée:

"Pour être admis parmi les VV [Vétérans Vigilants], Louise a réussi les trois tests proposés: courir le cent mètres en moins de cinq minutes, retrouver en quelle année nous sommes en moins de dix secondes, changer sa couche toute seule."(quand je disais que c'était parfois cruellement drôle...)

"Malheureusement il y avait eu tartiflette-gâteau de riz à la cantoche, et la digestion fit somnoler les deux tiers de la salle. Le sujet était pourtant passionnant: "Séduire après quatre-vingts ans, de la science-fiction?"(pliée de rire là)
    
"La première fois que ta mère a lu un de tes scénarios (l'histoire d'un vampire qui organise des collectes de sang en se faisant passer pour un médecin de l'ESF), elle t'a demandé pardon pour t'avoir fait tomber de la table à langer quand tu avais un an."
  
Et sinon, j'aime beaucoup la matière de la jaquette du livre. :D

Egalement commenté par Keisha qui m'a largement harcelée pour mon bien !;)

6 commentaires:

  1. Comment ça je harcèle? je te signale que c'est à cause de toi que j'ai lu Prenez soin du chien, et ensuite Série Z, et puis que je vais lire Made in China (je l'ai ici, ça va ensoleiller le week end je l'espère)
    Comme je ne suis pas ingrate, je te dis merci, car j'adore quand c'est du n'importe quoi blaguecarambar mais quand même bien ficelé.
    Maintenant tu lis Catch 22 ou Guerre et paix. Au choix.
    Signé : la harceleuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D Je te souhaite bien du plaisir avec Made in China! C'est blaguecarambaresque à souhait et si on est dans de bonnes dispositions d'esprit, c'est un régal. J'ai une tendresse particulière pour celui-là, probablement parce que c'est par ce roman que j'ai découvert J.M.Erre, et pourtant quand j'y repense, c'est gravement n'importe quoi!
      Oh la Catch 22, c'est vrai que c'est toujours au programme!!! Je n'arrête pas d'emprunter des livres à la bib', j'en suis à 30 là depuis que le démon de la lecture s'est ré-emparé de moi! Faut pas que j'oublie ma PAL!

      Supprimer
    2. Oui, on dirait que Superlector s'est réveillé de son sommeil... Tant mieux!

      Supprimer
    3. Yep, tellement vorace en ce moment d'ailleurs que j'ai du mal à suivre côté billets... A venir, le wombat, Glattauer et son vent du nord, Diana Lama, Robe de marié et j'en passe...

      Supprimer
  2. Il y a eu plusieurs avis tellement positifs (je devrais même dire hilarants) concernant ce roman. Alors bien sûr je n'ai pas résisté et je prendrai ce titre dans ma valise au mois d'août...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonne idée que de l'amener en vacances! C'est tout à fait le genre de lecture qui s'y prête bien!
      Je te souhaite de passer un aussi bon moment de lecture que nous tous (toutes?).

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^