jeudi 29 décembre 2011

ILIUM


ILIUM

Waouh!
De Dan Simmons, je retiendrai à vie le cycle d'Hyperion qui m'avait tenue en haleine tout le long et époustouflée par son intrigue imaginative et maîtrisée. Je ne m'étais pas repenchée depuis sur ses oeuvres bien que c'était en projet, j'avais en tête L'échiquier du mal en particulier.

Ilium est arrivé, j'ai vu passer plusieurs avis enthousiastes, mais le temps, etc, et puis là, ça m'a pris sur un coup de tête de le lire malgré un programme déjà chargé en pavés, et wouf, quel plaisir de se retrouver plongée dans du captivant, absorbant, prenant et dément en terme d'imagination!

Ilium ou la guerre de Troie et la mythologie grecque revues et revisitées par Dan Simmons sur fond de SF sous le regard du scholiaste Hockenberry, c'est tout bonnement époustouflant! Quelle idée originale et quelle intrigue surprenante et maîtrisée, ça me fascine toujours de constater qu'on peut encore trouver des idées aussi originales dans la myriade de livres qui n'en manquent pourtant déjà pas.

Heureusement que j'avais encore en tête le film "Troy" avec Brad Pitt par contre, car ce n'est pas facile de s'y retrouver avec tous les noms des personnages impliqués dans cette guerre et les différents enjeux. C'était parfois même un peu éprouvant façon prise de tête... (chapeau à l'auteur pour s'être penché avec autant de dévouement sur l'oeuvre d'Homère d'ailleurs!)
L'auteur joue aussi sur ce foisonnement et cette difficulté de s'y retrouver, c'est assez cocasse. L'humour de l'auteur m'a d'ailleurs marquée ici, élément qui me semblait avoir manqué dans le cycle d'Hyperion (mais je l'ai lu il y a assez longtemps), du coup ce fut un plaisir de lecture encore plus intense.
  
Ilium, c'est aussi trois récits parallèles (celui de Troie inclus) qui se rejoignent forcément et qui présentent autant d'intérêt et de suspense les uns que les autres, du coup il est franchement difficile de s'arrêter raisonnablement en cours de route.

Le deuxième récit se déroule sur Terre, ou du moins ce qu'il en reste, à une époque indéterminée loin dans le futur, avec des êtres indubitablement humains mais assez différents de nous au niveau des moeurs mais aussi des aptitudes physiques et des connaissances culturelles de base (ils ne savent pas lire par exemple mais cela n'est pas considéré comme anormal). Bien sûr, une bonne partie de l'intrigue porte sur le pourquoi du comment de cette situation. Des événements ont eu lieu par le passé, ce qui expliquerait l'état des choses actuel. J'ai adoré aussi cette partie un peu puzzle où le lecteur doit s'adapter à ce monde familier mais résolument différent, et essayer de comprendre ce qui a pu se passer et ce qui se passe.
Ici non plus l'humour ne fait pas défaut, grâce à, entre autres, Daeman, l'un des personnages de ce récit.

Le troisième récit relate les aventures d'entités robotiques semi-organiques, les moravecs, en mission sur Mars après y avoir décelé quelques activités suspicieuses. Mahnmut et Orphu, deux robots philosophes dont le premier ne jure que par Shakespeare, et le deuxième par Proust, m'ont complètement charmée et sont sans conteste mes personnages préférés de ce roman. J'ai trouvé ça assez fou de m'attacher à eux au point de trembler pour leur vie. J'ai adoré leur duo qui a un petit côté R2D2 et C-3PO de "Star Wars". Un couple vraiment très amusant, et très touchant, bizarrement.

Un roman très riche aussi en terme d'intertextualité, c'est foisonnant de références littéraires, pour la plupart inattendues mais vraiment judicieusement exploitées.
Et j'allais oublier les petits hommes verts, j'ai adoré ces passages aussi!


Je suis tellement contente qu'il y ait une suite à ce récit avec Olympos qu'il me tarde de lire! Beaucoup de questions restent en suspens, l'issue de la Guerre d'une part, mais également le pourquoi du comment de tout ça! Certains points nécessitent éclaircissement et j'ai hâte d'avoir le fin mot de l'histoire !

12 commentaires:

  1. J'ai commencé à découvrir ce cycle par le tome 2, ce qui m'a rebuté... il n'est pas certain que j'y revienne de sitôt, hélas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, commencer ce cycle par le tome 2 a dû te refroidir car l'intrigue est déjà bien avancée et le tome 1 est indispensable pour se familiariser avec le contexte général de l'histoire, les personnages et cet univers vertigineux.
      Quel dommage, le tome 1 est vraiment génial à tout point de vue!;)

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je me mette à lire Simmons, j'ai l'impression que tout ce qu'il fait est bien.
    Hypérion me tente énormément mais je m'y perds dans les éditions pocket.:D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, Hyperion est un véritable coup de coeur!
      C'est très facile, il y a 4 tomes qui composent ce cycle => tome 1:Hypérion, tome 2:La chute d'Hypérion, tome 3:Endymion, tome 4:L'éveil d'Endymion (mais je crois qu'en français, chaque tome a été divisé en deux volumes, donc oui, on dirait qu'il y en a plus).

      Supprimer
  3. De Dan Simmons, je n'ai lu que "l'homme nu". quand au film Troye, je m'en souviens bien aussi, mais il ne me reste que Brad Pitt et Orlando Bloom en tête.... On se demande pourquoi hein !!

    RépondreSupprimer
  4. Tu m'as convaincue, mais je n'ai pas encore vu si le tome 2 est à la bibli, quant à l'iliade, pas question, trop compliqué!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, alors m'aventurer dans l'Iliade ne m'a même pas effleuré l'esprit.^_^ Ce serait un comble d'ailleurs, d'y penser avant d'avoir lu G&P! :)
      Bon, sinon renseigne-toi vite pour Olympos, et même s'ils tardent à l'acquérir, ne te prive pas d'Ilium!

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cet auteur que j'avais découvert grâce à un de ses romans fantastiques dans le style de Stephen King (c'était Nuit d'été). J'ai encore quelques titres de lui dans ma PAL mais j'ai quand même peur de m'attaquer à Ilium car je ne suis pas très intéressée par le sujet de la guerre de Troie (par contre, ça m'aurait sûrement plu il y a vingt ans !). En fait, vu que cela m'a l'air d'être beaucoup plus dense qu'un simple "remake" de cette guerre, il faudrait quand même que j'essaie en l'empruntant à la biblio ... si ça se trouve, je pourrai plus le lâcher une fois commencé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, l'auteur apporte d'autres ingrédients au récit de cette guerre, qui font que c'est franchement plus savoureux que l'original, et surtout, il le revisite à sa sauce. Je ne suis pas spécialement passionnée par le sujet moi-même mais tout l'aspect mythologique m'intéresse par contre, et il l'exploite bien. Et surtout encore plus , il ne s'agit pas que de la guerre de Troie (voire même pas du tout).

      Supprimer
  6. ta d loi du cine09 avril, 2021

    ... Alors, avez-vous lu Olympos depuis lors?
    Pas de billet en tout cas?
    Et merci: je ne me rappelais pas forcément qu'il pouvait éventuellement y avoir un lien avec la planète mars!
    (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff non... Tout comme avec Asimov, j'ai laissé passer le temps et j'ai l'impression qu'il me faudrait relire ce roman avant de pouvoir enchaîner avec Olympos... Si j'avais une PAL moins conséquente, je n'hésiterais pas une seconde mais là...

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^