mardi 7 février 2012

SUPER SAD TRUE LOVE STORY


SUPER SAD TRUE LOVE STORY

SUPER TRISTE HISTOIRE D'AMOUR )


Annoncé dans mes lectures en cours:
"Après m'être égarée quelques semaines dans les épopées historiques, aventuresques et, fut même un temps, fantasy-esque, sans parler de pavéesques (!), me voici de retour, à notre époque, avec ce roman drôlissime et jubilatoire de Gary Shteyngart.

Enfin, à notre époque... même pas. Disons que c'est notre époque, mais exagérée un poil, une sorte de roman d'anticipation et de dystopie, mais sans que ce soit véritablement casable dans cette catégorie.

En tout cas, l'auteur nous offre une vision cynique d'une société moderne qui ressemble aux nôtres, dont les travers sont amplifiés, où lire des livres papier est mal vu (en plus ils sentent mauvais), et où les hommes sont constamment connectés à leurs äppäräti (äppärät au singulier), sortes de smartphones surévolués qui criblent toute information façon Facebook en plus sournoisement détaillé encore, et les divulguent à qui veut, jusqu'à votre rémunération et votre degré de baisabilité.
Vieillir (atteindre la quarantaine) vous met définitivement hors-jeu, être pauvre (classe moyenne) est pire qu'une tare, c'est le règne du matérialisme et de la superficialité, et, autre sujet d'inquiétude, aux USA, une forme de dictature à la Big Brother est en train de se mettre en place subrepticement.
Malgré tout cela, Lenny Abramov, 39 ans, Américain d'origine russo-juive, archétype de l'anti-héros et totalement à contre-courant de son époque, croit encore aux relations humaines. Il s'est entiché d'une jeune Américaine d'origine coréenne de 24 ans et rêve d'accéder à l'immortalité.

J'en suis à la moitié et je me régale! La suite bientôt!"

*****
Alors cette suite?
Il y a vraiment beaucoup de dérision et de second degré dans cette "super triste histoire d'amour", avec des passages, réflexions et situations bien plus hilarants que super tristes. J'ai carrément eu des moments "francs éclats de rire", en particulier à cause du personnage de Lenny, à travers qui je ne pouvais m'empêcher de visualiser l'acteur Steve Carell!
En dehors de la justesse de cette satire mordante des sociétés ultra-modernes, j'ai trouvé très réussi aussi la forme et la construction de ce récit dont on suit l'évolution à travers le journal de Lenny et la correspondance d'Eunice avec sa famille et sa meilleure amie.
Ce choix de narration à plusieurs voix a l'avantage de rendre le style vivant et dynamique, et sa réussite réside dans le fait qu'on a un panorama très complet du contexte et des événements qui constituent toute l'histoire, et ceci, uniquement par le biais de quelques protagonistes.

Un petit bémol pour le dernier tiers/quart du récit que laisse présager le titre (la partie triste), où j'ai même fini par me lasser de l'histoire dans son ensemble, et qui est d'autant plus amer en bouche qu'on a vraiment beaucoup ri tout le long et que ce revirement de situation est presque inacceptable.  
Je n'étais pas loin de TIMATOV (Think I'm About to Openly Vomit) ^^ - pour changer de OMG et WTF (aah j'ai adoré aussi toute cette partie sur ces néo-acronymes officialisés branchouilles)!


Merci au lecteur ou à la lectrice anonyme de ma bib' qui a placé ce roman dans le caisson "recommandés par les usagers" (excellente initiative de ma bib'!).

L'avis de Luocine, bien moins emballée, celui de Géraldine, assez mitigé, mais plus positif.


L'auteur
Gary Shteyngart est né en 1972 à Leningrad (Saint-Pétersbourg). Arrivé aux Etats-Unis en 1979, il s'adapte difficilement à ce pays dont il ne connaît ni la langue ni la culture. Après des études de Sciences politiques et un long voyage en Europe de l'Est, il publie son premier roman Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes Russes (L'Olivier, 2005) puis Absurdistan(L'Olivier, 2008), traduits dans le monde entier. Il est considéré comme l'un des écrivains les plus doués de sa génération.

14 commentaires:

  1. Pfff! J'en apprends des choses : WTF c'est quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hmmm... je t'invite à taper ces trois lettres sur google, ça m'évitera les visites de quelques égarés qui n'atterriront pas là pour des idées de romans autour d'histoires d'amour...^^

      Supprimer
    2. J'ai cherché, j'ai trouvé. Ouaip!

      Supprimer
  2. Aie, dire que je suis bientôt hors jeu niveau âge, mais mon D° de bai...lité devrait augmenter. Il parait que le meilleur âge pour la femme, c'est 40 ans !
    Bref, en tout cas, il me tente bien ce bouquin. je le met dans ma LAL Goodread !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf, je n'arrive pas à gérer Goodreads moi, du coup je reste sur ma vieille méthode PAL/LAL/BLOG...
      Sinon tu m'auras bien fait rire, comme souvent! Bon, pas trop de folies aux Seychelles quand même!;)

      Supprimer
    2. Disons que ce qui est pénible sur Goodread, c'est que depuis 10 jours qu'ils sont en guerre avec amazon si j'ai bien compris, on ne trouve quasiment plus de version de livre avec nos belles couvertures. Et moi, ça m'amusait de voir cette alignement coloré de belles couvertures !

      Supprimer
    3. Ah oui? Je n'avais pas suivi cette histoire d'embrouilles avec Amazon. J'aimais bien la présentation de Goodreads, mais c'est le fait d'alimenter mon compte en livres lus et souhaits de lecture qui a eu raison de ma patience...
      Il y a un autre site communautaire du genre qui s'est créé récemment, tu as dû en entendre parler, c'est Entrée Livre. J'aime assez aussi leur présentation et leur concept, mais bon, je ne m'y suis pas inscrite encore par flemme de devoir renseigner encore les livres lus etc...

      Supprimer
    4. C'est malin, à cause de toi, je viens de m'inscrire ! Bon, j'étudierais plus tard, mais ce site semble plus me correspondre d'utilisation... Disons déjà que c'est un site français, donc on trouve à priori toutes les éditions avec les couv !

      Supprimer
    5. Ooops^^, j'étais persuadée que tu l'avais vu passer via FB et blogs. C'était d'actualité il y a quelques jours.

      Supprimer
  3. j'ai détesté ce livre,mais comme tu as bien aimé je mets un lien vers ton blog
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je file voir ton billet! Je trouve ça intéressant les avis opposés, même si c'est plaisant de s'extasier en choeur.;)

      Supprimer
  4. Je l'ai vu sur les présentoirs des librairies mais j'attendais de lire un avis sur la blogosphère pour savoir si je devais le noter ou non ! Tu es mitigée sur la fin mais l'ensemble me parait quand même intéressant à lire et qui promet quand même de beaux éclats de rire malgré le titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, a priori ça n'a pas arraché même un sourire à Luocine, qui en est ressortie quasi écoeurée, sans l'avoir fini, donc, euh, comment dire, un lecteur averti en vaut deux!^^
      Moi je maintiens que ce roman est aussi super drôle que super triste, et qu'il vaut le détour pour son originalité narrative et les réflexions qu'il suscite, mais a priori tout le monde n'appréciera pas. A toi de voir!;)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^