mardi 18 février 2014

LULU, FEMME NUE - TOMES 1 ET 2


LULU, FEMME NUE - TOMES 1 ET 2
                                  (existe en version intégrale)

De Davodeau, je n'ai lu pour l'instant que Les ignorants que j'avais beaucoup aimé, le sujet aidant, mais je m'étais régalée aussi de la façon dont l'auteur prenait le temps de raconter son récit, de le dérouler, de le partager avec son lecteur.

J'ai retrouvé cet aspect dans Lulu, Femme nue et je crois bien que c'est cette façon de raconter les histoires qui me plaît chez Davodeau. Il y a vraiment l'idée de partage et de prendre son temps, d'obliger le lecteur à se poser, suivre son rythme de narration, apprécier chaque instant, donner de l'attention à chaque phrase, chaque illustration, chaque moment dans le récit. C'est la qualité d'un grand conteur, et de ce côté, Davodeau est très doué !

Lulu, Femme nue, c'est l'histoire d'une femme dans la quarantaine dont la vie a été dédiée à ses trois enfants et étouffée par son salopard de mari. Un jour, l'opportunité aidant et sur un coup de tête, elle décide de s'octroyer quelques jours de liberté et de prendre le temps de vivre (et me revient la fameuse citation d'Oscar Wilde, "Vivre est une chose rare. La plupart des gens se contente d'exister", qui, à mon sens, s'applique totalement à cette BD). Sans se soucier de rien, sans responsabilité, sans attache, sans projet, sans rien, à peine quelques sous en poche.
Ce n'est pas sans quelques surprises et difficultés qu'elle va à la rencontre d'elle-même et du monde qui l'entoure, mais son ouverture aux autres l'amène à croiser sur sa route divers personnages, un peu paumés eux aussi, ce qui conduira à un bel échange riche de valeurs humaines simples.

L'histoire de Lulu est racontée par un de ses amis proches et par sa fille lors d'une veillée funèbre façon apéro dans le jardin, et l'on découvre son histoire en même temps que les convives. J'ai trouvé bien géré le suspense sur le sort de Lulu car toute la durée du récit, une seule question me trottait en tête constamment : "Mais qu'est devenue Lulu au final ? Que lui est-il arrivé ???"
(OK, deux questions^^).

Comme je le disais plus haut, j'ai beaucoup aimé la façon dont son étrange expérience a été relatée. Après, j'avoue, l'histoire de Lulu en elle-même ne m'a pas spécialement touchée, peut-être par manque d'identification avec son personnage. J'ai adoré sa rencontre avec la vieille dame en revanche, leur bout de chemin ensemble, leur relation, à la fois drôle et tendre.

En regardant les extraits du film, j'ai l'impression que l'adaptation est plutôt fidèle, les acteurs convaincants, ça donne envie en tout cas. Possible que j'apprécie davantage d'ailleurs la version film. Il s'en dégage peut-être plus de vie, et l'actrice, Karin Viard, semble incarner Lulu à merveille.

14 commentaires:

  1. Je verrai bien le film pour pouvoir comparer. En tout cas c'est une très grande réussite de Davodeau, une de plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai "Le chien qui louche" sous le coude. J'ai hâte de pouvoir le caser !!
      Il faudrait aussi que j'arrive à me trouver un créneau pour le film. Il commence à disparaître des salles !

      Supprimer
  2. J'ai lu les deux tomes, mais hélas avec du temps entre les eux, ça a un peu gâché la lecture (il faudrait que j'emprunte à nouveau le tout, mais avec le film récent, ça va être plus coton de mettre la main dessus)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ça me fait penser, quand je l'ai cherché à la bib' à l'époque où le film était annoncé, je ne le trouvais pas en rayon alors qu'il était indiqué dans la base de la bib' comme disponible. J'ai dû aller solliciter la bibliothécaire qui a fait une recherche sur son ordi. Elle m'a fait, "Comment ? Lulu ?... L-U-L-U ?" - moi "oui" - elle "Et "femme" comme une femme ?" - moi "oui" - elle "et "nue" comme nue ? - moi "...".
      Moi qui pensais que tout le monde connaissait Davodeau et que surtout, avec le film, ça allait faire tilt de suite...

      Supprimer
  3. Un diptyque somptueux ! Hâte de voir ce que cette adaptation ciné peut donner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pouvoir encore attraper les dernières séances. Bon, au pire, ce film passera à la télé, genre un dimanche soir, je sens.^^

      Supprimer
  4. J'avais adoré le premier mais j'avais été très déçue par le second.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu les deux tomes d'une traite, comme un tout, donc je n'ai pas ressenti de coupure dans le récit. L'ensemble m'a plu même si au final, je n'en ferai pas un coup de coeur.

      Supprimer
  5. Ah oui, il faut absolument que tu voies ce film non mais !!! Et puis tu pourras me dire s'il y a des différences avec la BD (à part le système narratif) ca je ne me souviens plus bien de la fin de la BD...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois malheureusement avoir raté le film car il me semble qu'il ne passe plus en salle. J'ai beaucoup de retard côté ciné... Mais j'ai bon espoir qu'il passera à la télé un de ces quatre !

      Supprimer
  6. L'histoire est bien et surtout bien raconté comme tu le dis. Alors, as-tu vu le film finalement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je l'ai définitivement raté... Au ciné du moins. Mais ce n'est pas grave, sa sortie m'aura fait lire la BD, c'est déjà ça.^^

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé ces deux tomes (surtout le premier) et Les ignorants m'attend(ent) depuis des mois et des mois. J'attends juste le bon moment pour le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah Les ignorants ! Tous les moments sont bons pour le lire !^^ Moi c'est "Le chien qui louche" qui m'attend sagement dans ma PAL depuis quelques mois...

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^