vendredi 16 octobre 2020

BONJOUR LES INDES


BONJOUR LES INDES

Une BD qui sentait le récit de voyage à plein nez, en Inde, une destination des plus exotiques ? Il n'en fallait vraiment pas plus pour me titiller mais ce court résumé extrait d'Electre a achevé de me convaincre qu'elle avait vraiment tout pour me plaire :
"Les auteurs livrent leurs expériences indiennes, entre tourisme et tourista, dans un guide sans concession, ni pour eux, ni pour leurs hôtes. Entre correspondance, croquis sur le vif et comic strips loufoques, un journal de bord à l'image du pays : bigarré et foisonnant."
J'ai particulièrement aimé l'idée d'un "guide sans concession, ni pour les auteurs, ni pour leurs hôtes", et dont le contenu semblait foisonner d'originalité au niveau de la forme (mais je confirme que l'on n'est pas absolument pas en reste sur le fond !).
Je ne connaissais absolument pas Dodo, Ben Radis et Jano (inculture bonjour, oui je sais), les trois auteurs partis ensemble à la découverte de l'Inde mais bon sang, qu'est-ce que je les ai tout de suite pris en haute sympathie et haute estime !

À noter que cette BD est parue originellement en 1991 et qu'il s'agit ici d'une réédition. En 30 ans (diantre, je m'apprêtais à écrire 20, que le temps file...), l'Inde a probablement beaucoup changé (je n'y suis jamais allée encore) (un de mes grands rêves !), ou quelque peu du moins, bien qu'il me semble que si je lisais le récit d'un voyage en Inde au 21e siècle, j'y retrouverais nombre des anecdotes racontées ici et des émotions liées à la découverte et au choc culturel, sans parler des traditions sociales et culinaires indémodables, et encore moins des rapports entre le touriste et l'autochtone qui n'ont pas dû beaucoup évoluer depuis.
Ce qu'on n'y retrouvera probablement pas en revanche, et qui fait tout le sel de cette BD, c'est la patte de ces trois auteurs qui racontent leurs aventures et expériences avec un humour délectable et cocasse, et qui les illustrent superbement, tout en s'éclatant visiblement à le faire ! C'est un ouvrage véritablement réalisé à trois voix et six mains, où chacun s'immisce avec un brin de malice dans les textes et les illustrations des autres. Le résultat est une véritable réussite.

Leur expédition est déroulée chapitre après chapitre par thème, un peu façon guide - (extrait de la quatrième de couv) "hôtels, transports, repas, architecture, vaches et autres animaux, santé, mode, cinéma, musique, la nature (et même un peu de calme...)" - et mise en scène avec une liberté de ton et de forme absolument enthousiasmante. Entre autres originalités, on trouvera au détour d'une page de longues lettres manuscrites et même un jeu de l'oie de la réincarnation !

J'ai tout de même eu du mal au début avec le texte, souvent bien bavard, à l'écriture serrée, qui rendait le tout assez peu attractif, j'ai même cru que je partais sur un flop et j'ai été tentée de lâcher l'affaire, mais une fois le cap du premier gros bloc de texte lu et la réalisation qu'en réalité, on se régalait, je me suis réjouis des pavés de textes suivants (surtout qu'il n'y avait pas que ça).

Mon avis Goodreads :
Une petite pépite que j'ai pourtant cru au départ être une grosse bouse, un choix de lecture malencontreux (et pourtant prometteur), mais je n'ai pas eu à souffler longtemps pour me rendre compte de mon erreur de jugement.
Un récit de voyage à trois voix d'auteurs/dessinateurs talentueux, original, instructif, coloré, truculent, bourré d'humour, et qui ne manque pas de caractère !

Pour visualiser quelques pages, cliquez sur la couverture :
Bonjour les Indes
Les auteurs
Dodo est née en 1955 à Rabbat et vit à Paris. En 1980, elle commence une carrière de scénariste pour le magazine Métal Hurlant en compagnie de Ben Radis, à qui elle réserve depuis la quasi totalité de ses histoires.
Ben Radis, né en 1955 au Perreux, est dessinateur.
Jano, né en 1955 à Paris, est dessinateur et scénariste.

10 commentaires:

  1. Purée que je le veux! je t'avais parlé aussi de la BD Wallaye avec juste Jano en auteur, rha c'était l'Afrique (un vieux truc, pareil, années 80)
    Sinon, j'ai commencé le gros pavé de SF, un peu compliqué au début, tous ces gens, perduesdans l'espace et le temps, mais j'ai eu un aperçu d'araignée, ça me va.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah ça t'a fait ça aussi ?^^ J'avoue, j'ai eu un peu de mal au début à bien trouver mes repères et même à accepter l'écoulement du temps dans l'espace, ça me paraissait un peu trop surréaliste (et pourtant nous n'en sommes pas à nos premiers romans SF^^), mais une fois ce cap passé, j'ai trouvé l'intrigue très claire, fluide et captivante. Hâte de connaître la suite de tes impressions de lecture !:)
      Quant à Wallaye, je l'avais bien noté, je le veux aussi !!

      Supprimer
  2. Les araignées avancent et je les trouve beaucoup plus intéressantes et sympa que les humains. Bon, c'est sûr qu'avec Asomov et la géniale Fondation, je suis moins étonnée par ces histoires dans l'espace, et donc moins captée.(tu n'as pas lu fondation? hum!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah sisi, j'ai lu Fondation, et bien d'autres romans SF (dont Hypérion qui ne ménage pas son lecteur sur ce point^^), mais ici, je ne sais pas pourquoi, sa gestion de l'espace-temps m'avait semblait vraiment trop surréaliste au départ. J'ai fini par l'accepter mais ça n'avait pas été aussi aisé que pour d'autres romans du genre. Ceci dit, une fois ce cap passé, tout est parfaitement fluide par la suite.
      Quant aux araignées, je les ai trouvées aussi plus intéressantes et sympa que les humains (d'où mon post FB arrivée à un tiers de la fin^^).

      Supprimer
  3. une bouse? :) Tu donnes très envie, moi aussi je veux voyager!! (frustration quand tu nous tiens!) Bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vraiment cru que j'avais fait une très mauvaise pioche en ouvrant le livre, c'était aussi inquiétant que ça^^, mais heureusement que je ne me suis pas arrêtée aux apparences.:) Je crois que pour l'instant, on voyagera tous de notre canapé ou de notre lit, haha !

      Supprimer
  4. Entre touriste et tourista !!! Excellent ! Evidemment, je ne refuse jamais une occasion de voyager ! ... même si c'est depuis mon canapé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout en ce moment, c'est le moyen le plus safe.:) Je suis convaincue que cette BD, c'est tout à fait ton créneau ! J'espère que tu pourras mettre la main dessus.

      Supprimer
  5. Un super trio d'auteurs, Jano et son Kebra, c'est toute ma jeunesse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi, je me doutais que tu les connaissais bien.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^