mardi 3 août 2021

CONTES SAUMÂTRES


CONTES SAUMÂTRES

Fidèle à moi-même, je n'ai pas pu résister, une fois de plus, à ce qui s'apparentait clairement à des contes détournés, réadaptés, réinventés. Le titre était par ailleurs très prometteur ici, évocateur d'une revisite impertinente et mordante. En tout cas, ma soeur Anne, rien de doucereux en vue. 

Initialement publiés en deux tomes en 1997 et en 1998, sous le titre de Sales petits contes, ces 14 contes saumâtres, inspirés des plus célèbres oeuvres d'Andersen et de Perrault, ont été réunis en un seul volume vingt ans après.
À l'origine, l'auteur, Yann, qui traînait à l'époque une réputation d'enfant terrible, avait été séduit par l'idée de revisiter Barbe-Bleue à la manière de Quentin Tarantino. Puis lui sont venues des images d'un Petit Chaperon rouge à la sauce Modigliani. Et ainsi de suite, chaque conte s'est mis à résonner en lui d'un univers propre à une réinterprétation très (très) libre plutôt qu'à la parodie. Il s'unit alors à des dessinateurs d'horizons variés, méticuleusement choisis pour illustrer au mieux ses idées et inspirations.

Pour ne citer que quelques exemples de détournement, on retrouvera "La Princesse au petit pois" devenue "La Princesse aux concombres", "Le Vilain Petit Canard" transformé en "Vilain Petit Phoque", "Le Petit Chaperon rouge" métamorphosé dans "Certains l'aiment rouge", et on comprendra (avec force imagination) le clin d'oeil au "Chat botté" dans "Les petits chats se cachent pour mourir". Certains contes sont d'ailleurs tellement détournés qu'on a parfois du mal à retracer le conte d'origine. 

Mon avis Goodreads :
3/5 étoiles pour l'audace et l'originalité de cette réécriture déroutante des contes de notre enfance, une réécriture assez noire, à l'humour grinçant, et qui n'est plus vraiment (plus du tout même) adaptée pour les enfants.
2/5 étoiles pour le plaisir de lecture et les inégalités d'un conte à l'autre. Certaines revisites étaient vraiment bien vues et amusantes, mais la majorité m'a semblé assez opaque, voire cryptique, en tout cas, elles m'ont laissée de marbre, voire perplexe. Le tout est quelque peu inégal mais c'est aussi le risque d'une compilation de récits faisant intervenir des dessinateurs différents.

Les auteurs
Scénario : Yann
Illustrations : Juillard, Zep, Boucq, Dupuy et Berberian, Hermann, Clarke, Jean-Claude Denis, Christian Rossi, Michetz, Wendling, Gabrion.

10 commentaires:

  1. Oh zut paraissait bien bon...mais cela semble assez inegal....dommage....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... exactement ce que je me suis dit. Dommage...

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'adore les réécritures de contes mais là, tu soulignes trop d'aspects négatifs pour que j'aie envie de me lancer dans la lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que, de mon point de vue, c'est tout à fait contournable... Mais je ne regrette pas ma lecture, au moins je suis fixée.:)

      Supprimer
  3. Je ne suis pas trop friands des contes revisités...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  4. Si, au détour d'une bibli, je le vois... Mais je risque d'être perplexe aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais si la sauce va prendre ou non mais c'est un risque qu'on peut prendre avec les albums.:)

      Supprimer
  5. je pense que ça me plairait, comme les autres, plutôt en bibli quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, celui-là, c'est beaucoup plus sage de passer par la bibli.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^