mardi 24 mai 2022

GOLDORAK


GOLDORAK

De Goldorak, je ne connaissais pas vraiment l'histoire, mais le personnage, oui, grâce à mon frère aîné qui, enfant, avait un robot Goldorak, et je connaissais tout de même Actarus de nom et de visage, et les attaques du robot géant à coup de fulguropoing !^^ Ah oui, et le générique dont mon frère avait le disque. Des connaissances très basiques donc, mais je savais que c'était un animé culte d'une époque et quand j'ai vu que Xavier Dorison, l'auteur de la génialissime série Le Château des animaux (à quand la suite d'ailleurs ?!) l'avait remis au goût du jour en BD, j'ai été très intriguée et je me suis dit que c'était peut-être l'occasion de me familiariser un peu avec cet univers. J'avais offert l'album à mon frère pensant le lui emprunter par la suite^^ mais c'est via une bibli que j'ai eu l'occasion de le lire.

L'auteur résume très bien au début le contexte de l'animé de l'époque, les personnages, son intrigue, et j'ai un peu complété en regardant quelques bouts d'épisodes sur Youtube. Les dessins et l'animation font vraiment très vieillots mais j'ai été très surprise de la gravité du ton, du sérieux des dialogues et du niveau du vocabulaire. Ça ne sonnait pas si jeunesse mais a priori ça passait sans difficulté à l'époque.
Bref, bien autobriefée (limite je maîtrisais l'histoire et les personnages 😆), j'ai enfin attaqué l'album de Dorison. Je pensais au départ que ça allait être un remake, c'est pourquoi j'ai voulu connaître un peu l'original avant, mais du tout, c'est en fait un album hommage dont l'intrigue se déroule quelque 10 ans plus tard.

Les personnages sont relookés façon 21e siècle et dans la veine comics, un peu comme les personnages de la série Fables de Bill Willingham, et le rendu est vraiment très bon. Ils font plus crédibles, plus réels, plus de notre temps aussi, et surtout davantage cible adultes. Les dessins et les couleurs sont juste superbes, et j'ai a-do-ré l'intrigue, travaillée en profondeur. Les auteurs n'ont pas manqué d'idées, j'ai été totalement absorbée par l'histoire qui m'a un peu évoqué les "Strange" de l'époque (oui, ça j'ai connu, via mon frère toujours^^), du coup j'ai eu droit à mon petit coup de nostalgie quand même, haha !
Bon c'est une histoire de super-héros basique hein, avec les méchants et tout le toutim, un peu à la Superman, Actarus venant d'une autre planète. Rien de très intello mais rien de simpliste non plus toutefois, il y a même une certaine finesse dans le développement de l'intrigue et son lot de surprises, de rebondissements, de suspense (comment vont-ils s'en sortir ??), des personnages plus complexes qu'il n'y paraît et des messages forts, sans que ce ne soit trop manichéen. Allez, j'avoue, j'ai été limite bouleversée sur la fin que j'ai trouvée belle façon élégante.

L'histoire est différente de l'originale puisqu'elle en est quelque part sa suite fantasmée et qu'il y a un "décalage temporel entre cet album et la série", mais elle a été réalisée avec pour "objectif de respecter la série originale, à la fois dans son esprit, son genre et dans la nature profonde des personnages." (je cite l'auteur)
Objectif atteint ! L'adaptation est absolument réussie, j'ai vraiment bien fait de prendre le temps de me plonger un peu dans la série originale avant de lire cet album, car du coup je peux me permettre de l'affirmer, et même si je ne peux pas avoir le même niveau d'émotion que des fans de l'époque, j'ai été émue par procuration en voyant ce que cette série a inspiré, le travail accompli et la réussite de ce projet plus retors qu'on ne le penserait. 
Le mixte manga, comics et touche française est par ailleurs excellent !

J'ai adoré aussi la retranscription de la lettre de Xavier Dorison écrite à Gô Nagai, l'auteur original de cet univers, pour demander la permission de faire cet album hommage à Goldorak en expliquant avec beaucoup d'humilité ce projet. Je l'ai trouvée tellement touchante ! On sent l'admiration, la passion et le respect pour le travail de Gô Nagai. J'ai adoré aussi voir les premiers essais et leur évolution jusqu'au projet abouti.
Je l'ai déjà dit plus haut mais les dessins sont vraiment superbes et les couleurs, sublimes. Les notes en fin d'album m'ont permis de vraiment prendre conscience du sens artistique requis et du travail colossal que représente la colorisation des planches, une nuance infime pouvant tout changer.

Bref, bravo aux auteurs, je suis totalement conquise !

Et j'attends une suite !!!!!!! Oui ! Oh j'espère qu'il y aura une suite !!

Les auteurs
Histoire : Xavier Dorison et Denis Bajram
Dessin : Denis Bajram, Brice Cossu et Alexis Sentenac
Couleur : Yoann Guillo
D'après l'oeuvre de Gô Nagai

34 commentaires:

  1. Et bin je dois etre de la generation de ton frere....on ne ratait aucun episode le mercredi de Goldorak....j'ai toujours peur des nouvelles versions, je suis toujours decue....mais lala tu me tentes....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais bien curieuse de ton avis sur cet album vu que tu as grandi avec cette série. Ta perception sera encore sans doute différente de la mienne. Moi ça me fait toujours un petit quelque chose les évolutions graphiques, sur les Disney par exemple, ou même dans les albums jeunesse en général, sans parler des thèmes et des caractères souvent bien trempés des personnages, même si je les trouve vraiment réussis et adaptés à notre époque. Je me dis que la sobriété des dessins animés d'antan avait du bon tout de même.:)

      Supprimer
    2. Bin justement, il faut se le dire, les dessins de Goldork (comme d'Albator) furent vraiment moches....c'etait leur style...des pattes d'elephant hyper grandes par rapport au torse...lol...donc a voir....mais bon l'evolution de Cobra fut un ratage total comme les chevaliers du zodiaque...lol

      Supprimer
    3. Ahaha, j'avoue les dessins de l'époque étaient assez minimalistes, sans trop s'attarder sur les détails ni la cohérence des proportions^^, et les personnages étaient un peu figés.:) Mais bon, visiblement ça n'empêchait pas les enfants de prendre plaisir aux histoires.;)

      Supprimer
    4. haha exactement...on ne ratait aucun episode...lol

      Supprimer
    5. Aah il faut absolument que tu lises cet album pour que tu me dises ce que tu en auras pensé !^^

      Supprimer
  2. Misère, tu me tentes... J'avais lu des articles enthousiastes dans la presse lors de la parution mais je ne suis pas allée voir l'album, parce que, bon, je suis de cette époque de la série culte ;). Je te rejoins sur Le château des animaux ( que je n'ai pas fait l'effort de chroniquer ^^ ), une merveille. Et tu me rappelles que je n'ai jamais pris de temps de poursuivre ma lecture de Fables. On peut donc dire que suite à ton billet, il y a de la BD qui m'attend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui, et puis de la bonne BD avec ça.^^ Fables, j'ai mis quelques années avant d'arriver jusqu'au dernier tome, la série étant longue tout de même, mais quelle idée ingénieuse cette adaptation aussi ! Quant à Goldorak 2.0, je serais vraiment curieuse de ton retour de lecture ! Les avis enthousiastes sont en tout cas amplement mérités.

      Supprimer
  3. alors, au risque de paraître vieille, j'adorais Goldorak quand j'étais petite. Je me régalais des épisodes. Il faudrait que j'en regarde sur YT pour voir un peu ce que cela donne. J'avais bien sûr entendu parler de la parution de cet album, mais là tu me donnes vraiment envie de m'y plonger. Nostalgie, nostalgie!! (PS: ce que tu dis sur le vocabulaire du dessin animé ne m'étonne pas...quand j'écoute certains de nos jours, c'est navrant...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle mais je me rends compte, à travers les commentaires, que les petites filles regardaient donc Goldorak avec grand plaisir.^^ Je pensais qu'elles étaient plutôt Candy, et les garçons, Goldorak.^^ En tout cas, oui, cet album vaut vraiment le détour, et sa réussite, c'est que tout le monde peut y trouver son compte, aussi bien les fans de l'époque que les non initiés.

      Supprimer
    2. Je m'aperçois que j'avais oublié de rentrer mon pseudo pour commenter! :)
      Perso, je n'étais pas super fan de Candy...mais j'aimais beaucoup Princesse Sarah; Comme quoi ;)

      Supprimer
    3. Aaah merci, je me suis longtemps demandé qui était cet anonyme.^^ Je suis aussi passée à côté de Princesse Sarah, même si je connais de nom. Par contre, Candy, je me souviens avoir lu un tome de la Bibliothèque Rose qui devait traîner chez une cousine.^^

      Supprimer
  4. Je ne connais pas Goldorak et je n'ai pas envie de faire sa connaissance.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, Philippe, ton commentaire a fait ma soirée !

      Supprimer
  5. Ah, Goldorak, toute mon enfance avec Candy, Albator et les autres !

    RépondreSupprimer
  6. Je vins vérifier, mon commentaire n'est pas passé... Bon, OK, moi je suis plutôt de la génération Thierry la Fronde (tourné à 15 km de chez moi), ça fait un bail!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un pourrait se pencher sur le remake, tiens, et sur les mêmes lieux de tournage, ce serait encore mieux !^^

      Supprimer
  7. Et le Stephen Baxter, n LC, quelel date? Je compte l'insérer dans le mois Wells, comme genre de suite, quoi. Oui, il y a un mois Wells!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure-toi qu'on est venu m'en parler^^ et que j'ai pensé au Baxter du coup ! Je vais essayer de le caser d'ici fin juillet mais sans visibilité d'une date précise, donc n'hésite pas à publier de ton côté, je te rejoindrai pour une LC tardive.;)

      Supprimer
    2. OK, de toute façon j'ai L'homme invisible.

      Supprimer
    3. Il me tente aussi mais j'aimerais lire La guerre des mondes avant. Enfin, ce ne sera pas pour tout de suite. Autant j'aime assez les thématiques pays, genre, etc, autant j'ai du mal à enchaîner les lectures autour d'un même auteur, je préfère les espacer de plusieurs mois.

      Supprimer
    4. Baxter n'est pas Wells, ça va. Un conseil : préfère La guerre des mondes, L'homme invisible m'a moins plu.

      Supprimer
    5. Oui, pour Baxter, c'est pour ça que je me suis dit que c'était envisageable pour le mois Wells.;)

      Supprimer
  8. Alors là, c'est un univers auquel je suis complètement étrangère...

    RépondreSupprimer
  9. tiens, je pourrais l'offrir à mon homme ! Bon, il risque de mettre des mois à le lire mais l'univers lui plaira :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien figure-toi que mon frère ne l'a toujours pas lu mais pareil, ça peut prendre des mois.;)

      Supprimer
  10. J'ai regardé l'anime très très jeune... aucun souvenir...

    RépondreSupprimer
  11. Goldorak... c'est toute mon enfance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, il a animé l'enfance de beaucoup de blogueurs !^^

      Supprimer
  12. J'étais fan de Goldorak quand j'étais jeune... Aussi je lirai cet album avec plaisir. En fait, ton billet, qui note le fait que Goldorak est un super héro (je l'avais jamais notifié comme ça !!!) me fait prendre conscience que j'ai toujours aimé les super héros, et qu'à 50 piges, je vais toujours voir les Marvel par ex !!! Bon quand j'étais petite, mon préféré était tout de même capitaine Flamme. Là, c'était même de l'Amour !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha j'adore lire ces commentaires autour des souvenirs des séries de l'enfance ! Bon, moi jusqu'à récemment, j'ai toujours pensé qu'Actarus était un humain qui avait un robot du nom de Goldorak.^^ Peut-être que tu ne l'associais pas à un super-héros parce qu'il n'a pas de super-pouvoirs en fait malgré le fait qu'il vienne d'une autre planète. En tout cas, je serais très curieuse de ton avis sur cet album quand tu l'auras lu !

      Supprimer