lundi 5 novembre 2012

PETITS BONHEURS DE L'ÉDITION


PETITS BONHEURS DE L'ÉDITION
  
Que voilà un titre évocateur qu'on serait tentés de prendre au premier degré, mais qu'on ne s'y trompe pas, c'est bien sur le ton de l'ironie qu'il faut l'entendre.

Âmes sensibles dont l'univers s'est écroulé quand vous avez appris la vérité sur le Père Noël, éloignez vous de ce livre !
Petits curieux avides de potins pas toujours très reluisants sur les coulisses de l'édition, plongez-vous dans ce témoignage qui a toute la pétillance et la délicatesse de son titre !

En réalité, l'auteur, Bruno Migdal, ne se donne pas pour mission de démolir la réputation de la Maison qu'il a eu la chance d'intégrer comme stagiaire à 40 ans, non, il partage simplement cette expérience qui l'a tant fait fantasmer et qui, en tout cas, tel que je l'ai ressenti, se révélera plus décevante qu'elle ne l'aura comblé.

C'est en tant que lecteur donc qu'il rejoint cette maison où il sera chargé de lire les manuscrits d'aspirants écrivains et d'en faire des notes de lecture, la plupart destinées à argumenter des lettres de refus. Autant dire qu'il goûte très peu au plaisir de lecture et qu'il tombe plus souvent sur des cailloux que des perles.
  
Une lettre de refus imaginée :
"Monsieur, c'est avec enthousiasme que je n'ai pas lu votre texte que je me propose de ne pas faire lire à notre comité de lecture. J'ai donc le plaisir de vous informer que nous devrions donner une suite favorable à sa non-publication."
  
A cela s'ajoute une réelle plongée dans l'univers impitoyaaaable de l'édition, mais follement amusant malgré tout. 

Un témoignage intéressant mais peut-être trop guindé pour moi, des tournures de phrases trop travaillées sur lesquelles j'ai buté parfois (bien des fois), me donnant l'impression d'un exercice de style élaboré qui m'a gâché un peu la lecture malgré l'humour latent, le verbe précis et exquis. Toutefois, le témoignage est court, présenté à la façon d'un journal de stage, ce qui en rend la lecture plus aisée.
Adeptes des belles phrases, vous saurez apprécier sans doute, et dégusterez ces petits bonheurs de l'édition bien croustillants.
  
"Le travail est documenté, mais d'emblée je me noie dans la généalogie - un problème pathologique chez moi, je reste agrippé comme un jeune chat au faîte de l'arbre, tétanisé à la perspective de la descente - pendant qu'en dessous de moi, s'égrenant dans la chaude lumière d'un amour maternel, parmi les pergolas ruisselantes de pampres et de roses trémières [...]" (bon et là j'ai commencé à me perdre avant la fin de la phrase) 


Repéré chez Keisha (ça faisait longtemps ou bien...:D)

14 commentaires:

  1. Je serais curieuse de découvrir les coulisses de ce milieu mais ce que tu dis sur la forme de ce livre me retient un peu. Je trouverai bien un autre titre ou un blog sur le sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une question de goût pour le style. Visiblement cela plaît à d'autres. Moi je suis plus basique. En tout cas, pour ce qui en ressort du milieu de l'édition, ça vaut quand même le détour.

      Supprimer
  2. keisha adoooore les longues phrases (et j'ai découvert récemment ce qui me gêne dans les courtes : je suis le rythme pour respirer, et je m'essoufle)
    Bon, oui, OK, je t'ai tentée, mais qui bossait là dedans, hein?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas que je n'aime que les phrases courtes, mais j'aime la sobriété dans la tournure des phrases, disons. En tout cas, la thématique me correspond tout à fait, oui.

      Supprimer
  3. Je l'avais oublié celui-là, il va falloir que je le lise car je fais partie de ces "petits curieux". Et j'aime bien les belles phrases...

    RépondreSupprimer
  4. repéré aussi chez Keisha. je ne crois plus au père Noel, même si je vise le prince charmant, je pense que je devrais pouvoir lire ce livre sans m'effondrer !
    Quand je dis qu'il y a du changement... Mais si, là le fond est crème et non mauve !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je ne sais pas ce que tu vois car pour moi c'est mauve. Cela dit, j'ai eu quelques retours sur des problématiques liées à mon blog (problème d'accès, d'affichage, pour laisser des comm', etc). J'avoue qu'en ce moment, je n'ai pas trop la tête à solutionner tout ça mais j'avertirai OB si ces observations persistent.
      Sinon pour ce livre, oui, je pense qu'il saura te plaire, vu qu'il me semble que tu n'es pas insensible aux belles tournures de phrases. Et puis, bon, le sujet...:)

      Supprimer
    2. Bon, là, ce soir, c'est mauve, mais hier ou avant hier, c'était blanc cassé comme on dit !

      Supprimer
    3. Il y a peut-être des jours ou des heures dans la journée où les évolutions OB perturbent les blogs...

      Supprimer
  5. Il me semble l'avoir déjà croisé sur la blogosphère celui-là. Mais il ne me tente pas trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut être tenté par tout.:) J'aime parfois ne pas être tentée, j'ai l'impression que ma PAL est à l'abri.:)

      Supprimer
    2. C'est un peu le sentiment que j'ai eu aussi.:)

      Supprimer
    3. On le partage tous je crois, dans ce cas.:D

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^