mercredi 29 janvier 2020

DEMOKRATIA - TOMES 4 ET 5


DEMOKRATIA - Tomes 4 et 5

Ça fait un sacré bout de temps que j'ai lu cette suite et fin de la série Demokratia (la bonne nouvelle c'est que ça me fait une série manga de terminé !), quasiment dans la foulée après les 3 premiers tomes, aussi il ne m'en reste pas des souvenirs aussi précis qu'il y a 6 mois...

Pour resituer le contexte de l'intrigue que j'avais trouvée particulièrement intéressante, un petit cop/col de mon billet précédent : 
Demokratia, c'est un programme expérimental tenu secret car illicite, à travers lequel 3000 internautes recrutés au hasard doivent décider à la majorité des moindres faits et gestes de Mai, un androïde d'apparence féminine, l'idée étant de cumuler le meilleur du savoir, de l'expérience, du sens moral et du raisonnement de chacun pour aboutir à un modèle humain idéal.
Pour les participants, tout se décide à distance et à travers les yeux de Mai. Ils n'ont aucune idée de son apparence, ni de l'endroit où elle se trouve, ni de ses concepteurs, et ne se connaissent pas entre eux.
Que des thématiques qui me parlaient : la réflexion sur la démocratie à travers le processus de vote, la notion de décision collective et de responsabilité individuelle engagée, l'envers du décor des réseaux sociaux, les possibles et les limites de la robotiques d'un point de vue déontologique... Voilà pour ce qu'on peut percevoir en surface mais cette série recèle bien plus de sujets de réflexions encore.

Jusqu'au tome 3, j'avais été particulièrement bluffée par la tournure des événements et enthousiasmée par les réflexions suscitées.

Au tome 4, je me suis noté en brouillon à enrichir par la suite (en pensant que j'y reviendrais vite 😂) Le problème d'ingérence dans la vie des autres prend de l'ampleur et commence à me déranger profondément. J'ai été énervée aussi par Miyu qui s'impose dans la vie de Taku.

Mon très bref avis Goodreads :
J'ai moins bien aimé ce tome que les précédents pour le traitement de ses thématiques et les complications inutiles à mon sens mais j'ai toujours aussi hâte de connaître la suite (et fin).
J'y cours d'ailleurs !

Au tome 5, idem qu'au tome 4 (brouillon à enrichir 😅) :
Voilà, à cause de Miyu, tout tourne à la catastrophe et prend des proportions grand-guignolesques en frôlant le grand n'importe quoi. Attention spoiler Une poignée de frustrés contrôlent Mai. Ça dégénère et prend l'ampleur d'une attaque terroriste quand ces fous furieux décident de détruire le monde via une bombe atomique.
Le pompon : alors qu'on se demande à quoi aura servi ce projet "androïde", son concepteur lui-même se pose la question ! Heureusement, cette série est sauvée par un twist final qui vaut son pesant de cacahuètes !

Mon très bref avis Goodreads :
J'aurais pu mettre 4/5 étoiles mais il y a quelques éléments qui m'ont chiffonnée, entre autres la direction prise par l'intrigue et ses revirements de situation, mais l'auteur rebondit bien sur ses pattes et reprend vite le contrôle, le tout reste cohérent et prenant, la fin est très satisfaisante.

Disons 3,5/5 pour ce tome et l'ensemble mais malgré mes petites pinailleries, je continuerai à lire cet auteur, Motoro Mase, dont j'apprécie énormément l'univers à l'imaginaire fort et dont les thèmes  explorés suscitent toujours beaucoup de réflexions.

6 commentaires:

  1. Mouais bon...
    Je sors d'un livre plutôt SF dont je n'ai pas compris la fin, ça me frustre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? Je vais aller voir sur Goodreads de quel livre il s'agit.^^

      Supprimer
  2. Une série courte mais qui ne m'attire pas plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça vaut quand même le détour pour les thématiques explorées.

      Supprimer
  3. J'ai acheté les 4 derniers tomes d'un coup et je suis plus indulgente que toi en voyant toutes les réflexions évoquées. J'ai beaucoup aimé :-) il me reste encore à lire Ikigami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est vrai que tu n'avais lu que le tome 1 ! J'avoue que le développement de l'intrigue à partir du tome 4 m'avait légèrement déçue au regard des 3 premiers tomes mais l'ensemble reste tout à fait satisfaisant grâce aux réflexions suscitées en effet, et aussi grâce au petit twist final.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^