lundi 15 mars 2021

SOPHIE'S CHOICE


SOPHIE'S CHOICE

( LE CHOIX DE SOPHIE )

Me voilà enfin fixée sur ce fameux choix qui est quasi mythique ! Moi qui ai longtemps évité les spoilers à ce sujet, je suis soulagée !
Une phrase qui résume tout : "Sometimes I think life is a hideous trap."

Un roman plein de drames dont j'ai aimé l'intrigue pour la façon dont elle explore la tragédie de l'existence et la nature du Mal, mais que c'est pesant tout de même ! On ne ressort pas de là l'esprit léger. D'ailleurs je me suis fait la réflexion que la littérature américaine était quand même très tragique dans l'âme. Je me suis repassée les romans que j'avais lus parmi les grands classiques, et je n'ai pas souvenir de romans légers ou hilarants... C'est peut-être pour ça d'ailleurs que j'y vais toujours avec une très grande prudence doublée d'une crainte certaine.

Le contexte en quelques lignes : Stingo, jeune aspirant écrivain qui a quitté sa Virginie natale pour New York, se remémore cet été 1947 où son chemin a croisé celui des amants terribles, Nathan, un Juif new-yorkais, et Sophie, immigrée polonaise rescapée d'Auschwitz. Ami du couple et témoin de leur passion destructrice, il est aussi sous le charme de la très belle Sophie. Aux sentiments tumultueux se mêle l'Histoire alors que le passé de Sophie nous est dévoilé peu à peu, jusqu'à ce terrible secret qui la hante, ce fameux choix qu'elle a dû faire...

C'est un roman foisonnant et il faut accepter de suivre le rythme du narrateur, Stingo. J'ai apprécié au début ce rythme qui prenait son temps, qui installait le contexte, les personnages, qui leur donnait corps et chair. J'ai beaucoup aimé les thèmes explorés, les différences entre le Nord et le Sud des États-Unis, la vision et les préjugés des New-Yorkais sur le Sud et inversement, le poids de l'esclavage sur le Sud, le petit aperçu de la communauté juive de New York... et puis l'Europe qui sort de la guerre. Nous sommes en 1947. Auschwitz se révèle de plus en plus au monde. Une telle réalité n'est pas sans conséquences ni traumatismes pour ceux qui l'ont vécu de l'intérieur mais aussi pour les Juifs de New York, ou encore pour le reste du monde qui en mesure l'horreur.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur, William Styron, et malgré un rythme qui nous tient un peu en otage, sa narration des événements suscite énormément de réflexions sur l'époque. Las, ses obsessions autour du sexe sont venues parasiter tout ça et sur le dernier tiers du roman, ce rythme a eu raison de ma patience. J'ai eu l'impression d'être maintenue dans un suspense calculé et irritant car peu naturel, qui a même fini par me lasser. Quand la révélation du choix arrive enfin, on a un choc mais l'attente a été si longue qu'elle en atténue quelque peu l'effet. Dommage !

Quant aux personnages, j'ai aimé leur réalisme, la cohérence de leurs actions. On les comprend sans pouvoir les apprécier vraiment ni les juger. J'ai trouvé ça assez fort.
Sophie, par exemple, n'est pas particulièrement attachante, mais on ressent combien elle a été brisée par son expérience à Auschwitz. Cette question du choix, pfiou ! Peut-on se remettre d'une telle décision ?
J'ai aimé le romanesque de la fin aussi, ce côté attention mini-spoiler Roméo et Juliette, qui amène une certaine poésie dans cette histoire somme toute assez morbide, très tragique en tout cas.

Ce roman, adapté sur grand écran en 1982, a valu à Meryl Streep l'Oscar de la meilleure actrice.

LC avec Stéphanie, Myriam et Suzette.

Intègre le challenge À l'assaut des pavés. Mon deuxième de l'année (catégorie plus de 600 pages).

L'auteur
Né dans le sud des États-Unis et bercé par son histoire, William Styron (1925-2006) est un écrivain et essayiste américain dont l'oeuvre a connu un immense succès populaire et critique. Parmi ses romans les plus connus, Un Lit de ténèbres (1951), Les Confessions de Nat Turner (1967) et Le Choix de Sophie (1979).

22 commentaires:

  1. Je suis allée vérifier sur wiki machin, oui, ce choix je le connaissais, mais pas le reste de l'histoire, qui m'a l'air suffisamment difficile pour que je m'en abstienne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala mais toi tu ne résistes à aucun spoiler !^^ Apparemment beaucoup de gens connaissent ce choix sans connaître l'histoire, c'est assez amusant.

      Supprimer
  2. Quand je l'ai lu, je connaissais la nature du fameux choix, pour avoir vu le film, et j'ai été en effet déstabilisée parce qu'autant j'avais gardé l'impression que dans le film, elle est centrale, autant dans le roman, elle semble noyée par la profusion de cette intrigue en effet très lente. Mais c'est tout de même un texte que je prévois de relire, un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que le narrateur se disperse dans pas mal de sujets, tous aussi intéressants les uns que les autres certes mais à trop vouloir en dire, il en perd parfois son lecteur. J'hésite à voir le film maintenant. J'en ai vu quelques extraits, Mery Streep est formidable, comme toujours.

      Supprimer
  3. Vu que je viens à peine de sortir d'une panne de lecture romans, je vais peut-être (encore)attendre pour ce roman qui semble assez lent. Je crois connaître la nature du choix, mais je n'en sais pas plus.
    J'ai souris en lisant "suspens artificiel". Parce que finalement, tous les suspens sont artificiels, puisque créés de toute pièce par l'auteur/trice. Mais certains s'en sortent vraiment mieux que d'autres!! ;) De la même manière que les "cliffhangers" perpétuels sont vraiment agaçants (voire me donnent envie de jeter le bouquin par la fenêtre!), et les chapitres ultra courts, aussi, ça me gonfle. Bon je m'arrête de râler! :) bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, j'aime bien râler aussi sur ces points. C'est vrai ce que tu dis, tout est artifice en fin de compte, mais certains auteurs sont plus subtils que d'autres et on se laisse plus facilement prendre au jeu.^^
      Sinon, en effet, si tu es encore en convalescence suite à ta panne de lecture romans, ce n'est pas celui que je te recommanderais pour reprendre du poil de la bête.;)

      Supprimer
  4. Je l'ai lu à sa sortie et il m'a beaucoup impressionnée. Je n'ai jamais voulu voir le film, je voulais rester sur la force du livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'il a eu un impact fort à sa sortie, plus peut-être que pour des gens qui le liraient aujourd'hui. Je dis ça par rapport à ma LC qui a remporté une majorité d'avis de mitigés à déçus. Je reste curieuse du film même si pour l'instant je ne suis pas prête à replonger dans le tragique et la noirceur de cette histoire.

      Supprimer
  5. Je ne sais pas pourquoi je connais le titre car ce que tu en dis ne me rappelle rien... J'ai peut-être vu des bandes annonces du film???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre culte qui a beaucoup fait parler de lui. Pas impossible en effet que tu sois tombé sur une phrase qui y fait référence dans un roman ou un film, ou peut-être en effet que tu as vu la bande-annonce du film.

      Supprimer
  6. Cela semble etre un livre qui traite pas mal de themes forts...et surtout interessants....tout un chouette pave alors

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des thèmes forts et intéressants mais un peu chargés tout de même^^, du coup on n'est pas dans la lecture confort, loin de là.:)

      Supprimer
    2. Oui ce n'est pas vraiment la bonne periode...lala...

      Supprimer
    3. Non là on va avoir besoin de lectures doudou ou pêchue.:)

      Supprimer
  7. Je sais en quoi consiste le fameux choix, (ça a été beaucoup divulgué, on dirait) et je n'ai pas du tout envie de lire quelque chose d'aussi sombre, du moins pour le moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, il semblerait que ce choix n'est un secret pour personne.^^ Ceci dit, si j'avais estimé que je ne pourrais pas caser ce roman avant encore des années, je pense que j'aurais craqué et je serais allée voir sur wiki machin, comme dirait Keisha, histoire d'être fixée.:) Et j'aurais sûrement décidé que je ne lirais pas le livre finalement, à la lecture du résumé.^^

      Supprimer
  8. Bon, pavé, longueur, suspense trop calculé, obsession autour du sexe, morbide, tragique, ce n'est manifestement pas un roman pour moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien résumé les inconvénients mais ça ne se limite pas à ça quand même.;) Ceci dit, je ne pense pas que tu trouverais ton compte dans le roman. Dans le film, peut-être.

      Supprimer
  9. Un classique qu'il faut que je lise mais il n'est même pas dans ma PAL. JE crois qu'il est sur netflix, l'adaptation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah très bien ! Je pourrai le regarder quand l'envie m'en prendra alors.:)

      Supprimer
  10. Bonjour A_girl…, jamais lu mais j'ai vu le film avec Meryl Streep. Oui, c'est une histoire pesante et je ne suis pas près d'oublier quel était le choix de Sophie: épouvantable. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas oublier ce choix de si tôt non plus. Pas encore prête à me replonger dans cette histoire mais je pense que je finirai par céder à la curiosité du film.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^