mardi 24 juin 2008

ÎLE BOURBON 1730


ÎLE BOURBON 1730

Une BD qui m'a interpellée par son sujet, la flibuste, ayant un ami passionné par les pirates (ben ouais il en faut) qui a su m'intriguer à leur sujet (mais pour tout dire j'ai pas encore réussi à me plonger dans les quelques ouvrages qu'il m'a chaudement recommandés sur ce thème - des pavés...) (alors quand j'ai vu cette BD je me suis dit "Chouette - ça va être résumé en quelques pages avec des dessins en plus") - donc BD qui m'a interpelée par son sujet, la flibuste, et l'exotisme du lieu, l'île Bourbon, un des anciens noms de la Réunion (déjà, trouver des romans situés sur cette île, faut chercher, mais des BD, enfin, UNE BD, on se dit qu'on est tombé sur une perle là!) - donc séduite par son sujet, le lieu et aussi l'époque parce que j'aime bien les récits historiques en général.

J'ouvre les premières pages, et déjà là la séduction opère moins... Question de dessins... Alors je ne me la ramène pas pour commenter le style, vu que je ne suis pas une connaisseuse, mais en tant que lectrice lambda qui a un avis sur ce qu'elle lit, je me permets de dire que je n'ai vraiment pas aimé les dessins...

Sérieusement, si encore il y avait un peu de couleurs, comme sur la couverture, je suis sûre que la lecture de cette BD aurait été plus digeste pour moi, mais là, tout en noir et blanc, avec des humains représentés par des animaux inexpressifs que je peinais à différencier entre eux, j'ai vraiment eu du mal à rentrer dans l'histoire au début. Enfin, apparemment je suis encore la seule à pas savoir apprécier ces techniques au vu d'autres commentaires enthousiastes... pas grave, pas grave...

Je m'accroche quand même à l'histoire, tant bien que mal, et petit-à-petit, je finis par me mettre dans l'ambiance, sans trop de résistance. C'est que l'histoire, sans être passionnante (en ce qui me concerne), est tout de même intrigante et instructive sur une époque marquée par la fin de la grande épopée des pirates, amnistiés et reconvertis en colons de l'île pour la plupart. L'histoire tourne d'ailleurs autour de La Buse, dernier grand pirate de la région, dont l'arrestation suscite beaucoup de remouds auprès de la communauté des marrons (esclaves fugitifs) et des anciens pirates.

Pirates, esclaves, colons,... que des thèmes qui servent une trame bien tissée pour rendre hommage à une île rarement mise en scène comme ici. 
J'ai trouvé cependant que les notes explicatives en fin de BD se suffisaient à elle-mêmes pour ce qui est de l'aspect historique de la Réunion et de la flibuste, non pas que la BD en elle-même était de trop, mais... euh... vraiment pas coup de coeur quoi...

Merci tout de même à Goelen qui en parle dans sa section BD (un trésor cette section!), sans quoi je n'aurais peut-être pas croisé cette BD sur mon chemin!

Les auteurs
Lewis Trondheim, dessinateur, scénariste et éditeur français de bande dessinée, né en 1964.
Appollo, scénariste de bandes dessinées réunionnais né en 1969.

2 commentaires:

  1. Pour trouver des romans dont l'histoire se déroule à la Réunion, il y a livranoo.com et ocean-editions.fr pour les références. :) (je précise que je n'ai absolument aucun intérêt financier)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces liens. C'est vrai qu'il n'est pas évident de trouver des sites de référence pour des romans se déroulant spécifiquement sur cette île.:)

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...