dimanche 16 décembre 2012

LE DERNIER ÉTÉ DE MON ENFANCE


LE DERNIER ÉTÉ DE MON ENFANCE

Étrangement, j'ai été attirée par ce manga car il était présenté comme une adaptation libre des aventures de Tom Sawyer, et étrangement bis, je m'y suis parfois ennuyée car c'était vraiment une adaptation libre des aventures de Tom Sawyer... (des fois, il ne faut pas trop chercher ce qui se passe dans ma tête... ).

En fait, je n'ai jamais été vraiment fan de Tom Sawyer sauf en dessin animé (et c'était principalement pour les séquences où il faisait les 400 coups avec ses copains), et en plus, je n'aime pas tous ces récits nostalgiques de l'enfance (je repense à ma mauvaise expérience de Quartier lointain). C'est une thématique qui, bizarrement, me laisse froide, particulièrement quand le thème de la nostalgie est bien mis en avant (rien que le titre à la base me hérisse, en réalité...). 
Malgré tout, j'étais curieuse de cette adaptation et j'y avais espéré une certaine originalité. J'aime beaucoup les histoires revisitées, ou détournées, et en manga, surtout sur près de 400 pages, il semblait y avoir matière.


Quelque part, c'est réussi, je n'ai pas grand chose à redire sur le scénario qui a sa propre patte sans trahir l'esprit tomsawyeresque, celui de la liberté, de l'insouciance de l'enfance, des 400 coups, des aventures...

Cela dit, dès les premières pages, j'ai été soûlée par l'héroïne, Haru, censée être une jeune adulte et qui avait tout le comportement d'une gamine, de façon exagérée. Elle m'a vite été pénible. Ce qui justifie son retour dans ce village où se déroule l'histoire, c'est le décès de sa mère. Malheureusement, Haru est très mal perçue par les villageois, sa mère étant considérée comme une sorcière. Alors que son séjour ne devait durer que quelques jours, son destin croise celui d'un des gamins du village, Taro, et une certaine entente commence à les lier.

L'histoire reprend assez fidèlement la trame des aventures de Tom Sawyer, avec d'autres personnages certes mais on y a l'enterrement du chat pendant lequel Taro et Haru sont témoins d'un meurtre qu'ils vont décider de taire, et de là découlera toute une série d'aventures qui feront écho à celles du jeune héros de Mark Twain.


Ça se laisse lire mais je n'ai pas réussi à me laisser charmer...   
De plus, les petites parenthèses humoristiques que j'affectionne habituellement m'ont vite lassée également car je les trouvais un peu absurdes, lourdes, puérils, un peu style humour forcé, du coup ça n'a pas fonctionné sur moi.   

Lu dans le cadre de 

et intègre du coup le  

16 commentaires:

  1. Merci pour ta participation. Je n'ai jamais lu de manga. Le genre ne m'attire pas.
    Passe un bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a de différentes sortes, parmi lesquelles, d'excellentes, vraiment ! Tout dépend du public ciblé en fait. Si un jour la curiosité te prend, je te recommande tout particulièrement les mangas d'Osamu Tezuka, dont Ayako, L'arbre au soleil, ou La vie de Bouddha ! Bon dimanche.

      Supprimer
  2. Je ne peux rien dire, je n'ai ni vu ni lu Tom Sawyaer. Je préfère Mark Twain dans ses récits de voyage autour du monde, un peu spéciaux, tiens tiens, ça devrait te plaire (mets ton bouclier!)
    En revanche Quartier lointain, bon souvenir.
    Et je réalise que j'ai zappé le challenge, ayant oublié de relire Avril enchanté. Tant pis.
    Et Lolita, au fait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouuuh Lolita.... J'assume pleinement mon envie de ne pas le lire.
      Aaaah, récits de voyage, oui, ça me parlera certainement, surtout ceux de l'époque ! Mais j'aimais bien Mark Twain aussi dans ma série SF, celle de Philip José Farmer. Tiens, d'ailleurs, il faudrait que je m'y remette...

      Supprimer
    2. Tu as Le tour du monde d'un humoriste (Following the equator si tu veux le lire gratuitement?) et un autre titre Le voyage des innocents (Innocents abroad)

      Supprimer
    3. Les titres me parlent clairement ! Et ça y est, ils sont sur mon Kindle ! Petite faiblesse de mon bouclier anti-PAL, je vais devoir le recharger dans la nuit...

      Supprimer
  3. Lien noté pour le Dragon 2012.
    De Shin Takahashi, j'aime Larme ultime et Fragment (tu connais ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais de nom mais du coup, comme ce manga-ci ne m'a pas convaincue outre mesure, j'hésite à partir à la découverte des autres oeuvres de l'auteur.

      Supprimer
    2. Les thèmes sont différents. Larme ultime est aussi une série d'animation.

      Supprimer
    3. Mmmh... 7 tomes quand même ! Je viens de jeter un oeil sur le résumé, effectivement, ça a l'air intéressant, original, et plus tourné vers la réflexion. Je finis mes quelques séries manga en cours et je lui donne une deuxième chance à cet auteur.

      Supprimer
    4. Tu as pris une bonne décision

      Supprimer
    5. J'espère ne pas être déçue alors.

      Supprimer
  4. C'est drôle la semaine dernière je le feuilleté à la bibliothèque mais finalement je l'ai reposé. Ouf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça se trouve, tu apprécierais. J'ai vraiment ressenti que ce manga n'était pas fait pour moi, c'était vraiment personnel entre la thématique, le traitement de l'histoire, et moi, mais j'ai vu quelques avis plutôt enthousiastes sur cette lecture.

      Supprimer
  5. Gloups, ça n'a pas l'air très concluant ! Désolée de t'avoir donné le rôle du cobaye pour ce manga-là ! Je vais peut-être éviter, hein, du coup?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben je ne sais pas, peut-être que tu apprécierais toi. Les avis que j'ai pu lire en général étaient plutôt enthousiastes et positifs. Je n'étais peut-être pas en phase ce jour-là. Pas de regret de l'avoir lu en tout cas, je sais maintenant de quoi il retourne !

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^