dimanche 26 janvier 2014

PLUTO - TOMES 5 ET 6


PLUTO - TOMES 5 ET 6

Ou comment la persévérance paie, car si les deux tomes précédents m'avaient laissée un peu dans le flou et le désarroi quant à ce qui se tramait, l'intrigue semblant partir dans tous les sens, ces deux tomes m'ont rendu les choses plus limpides, et le puzzle commence à se former de façon plus claire.

Il faut dire que ces deux tomes sont plus centrés sur l'enquête à proprement parler, soit la recherche du responsable des meurtres commis jusqu'à présent, que l'inspecteur Gesicht entend lever le voile de l'affaire et démasquer Pluto, et quand l'inspecteur Gesicht s'y met, on ne rigole plus !

Pour resituer le contexte :
D'un côté, les robots les plus forts du monde se font massacrer un par un, ainsi que les ex-membres de la commission Bora, des scientifiques à l'origine de la création de ces robots, et intervenus en Perse (quelque chose comme ça).
De l'autre, on a Pluto, identifié comme le meurtrier, un certain Goji, derrière tous ces meurtres (mais qui est-il ?), la mention régulière de Bora, et d'autres personnages mêlés à cette histoire.
Et de l'autre encore, on a l'ordre anti-robots...

On commence à entrevoir la personnalité de Pluto, son histoire, qui nous conduit de la Perse à Amsterdam, et que j'ai trouvé particulièrement intéressante et touchante. Mais il reste des zones d'ombre, dont ce fameux Goji, et un nounours qui apparaît comme le méchant de l'histoire (sisi !).

Et ooOOooh totalement inattendu pour moi, ATTENTION SPOILER ! L'inspecteur Gesicht meurt !
Il ne reste plus qu'Epsilon parmi les robots les plus forts. Ça craint !

Je commence à être étrangement touchée par cette histoire. Le drame qui se dénoue ici ne me laisse pas indifférente, et pourtant c'est de la fiction pure, de la pure SF même, autour de robots. Mais le sort de ces robots me touche, bizarrement, leurs tourments, le fait qu'à cause de leurs créateurs, l'Homme, ils se retrouvent avec plein d'incertitudes et de questions existentielles. Très fort ! D'autant plus qu'évidemment, les hommes ne les voient que comme des robots. Il y a quelque chose de très frankensteinien que je trouve assez bouleversant dans ce récit.

Vivement la suite et fin donc ! Plus que deux tomes !^^

2 commentaires:

  1. Tu es sûre que "plus que deux tomes"? ^_^ ces séries manga sont terribles!
    J'ai lu les comm sur le bouquin précédent (à la bibli d'ailleurs, hum)(donc tentée)
    Je vérifie que c'est Les racines du ciel, alors?
    Pour le Irving, je l'ai déjà lu (à l'époque où je le lisais systématiquement. Maintenant Irving me tombe des mains)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que UN tome même, vu que je viens de finir le tome 7.^^
      Pour Les racines du ciel, c'est sûr à 100%, j'ai bien noté.:-) Quand à Irving, à l'époque il ne me tentait pas, du coup je ne l'ai jamais lu, et il ne me tente toujours pas vraiment mais bon, je voulais profiter de la LC pour enfin le lire et me faire une idée de son style.
      Et oui, lis Un employé modèle ! Rien que pour la scène du chat.^^

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^