mercredi 19 janvier 2022

ÉTÉ, QUELQUE PART, DES CADAVRES


ÉTÉ, QUELQUE PART, DES CADAVRES

traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Mathilde Colo

Je crois que c'est sur un groupe de lecture FB dédié à la littérature asiatique, et plus spécifiquement coréenne, que ce roman a attiré mon attention, grâce à, si je ne me trompe, ce billet sur Babelio
Les grandes lignes qui me l'ont rendu immédiatement irrésistible :
- Musun, 20 ans, se retrouve coincée pour l'été chez sa grand-mère dans un petit village paumé de la péninsule, sans Internet, ni réseau, ni cinéma, ni rien de moderne = été d'un mortel ennui en prévision (je m'en frottais les mains d'avance, la pauvre 😂).
- tout ça parce qu'elle a préféré faire la grasse mat' (identification immédiate 😂) et n'a donc pas entendu ses parents s'éclipser au petit matin.
- la voilà donc seule avec sa grand-mère, une vieille femme très matinale et active, qui n'a pas la langue dans sa poche et se fait un plaisir de harceler sa petite-fille au sujet de ses habitudes de vie = cohabitation difficile en perspective et choc des cultures entre ces deux générations (j'adore !).
- mais voilà, un jour, Musun retrouve un dessin qu'elle a réalisé 15 ans plus tôt et qui représente... une carte au trésor !!! Sa grand-mère lui rappelle alors qu'elle l'avait fait l'été... où quatre jeunes femmes avaient disparu... !!!

Un mystère à résoudre, une enquête qui s'amorce avec, en renfort, Apollon, un jeune voisin, héritier de la riche famille du village. L'été sera peut-être plus palpitant qu'il ne s'annonçait pour Musun.
La quatrième de couv conclut par :
"Une enquête sous le soleil. Le plus improbable trio de Corée. L'ado qui se levait tard, mémé et Apollon."
Voilà qui donne le ton et qui était très prometteur de drôlerie et d'originalité à travers une enquête atypique sans policiers en pleine Corée archi-rurale.

J'ai adoré ! Tout :
- le ton, quelque peu désinvolte, nature, brut, familier, tout cela de façon très assumée, et par conséquent, assez drôle, la franchise des propos, que ce soit de la part de la narratrice ou de la grand-mère (sacré personnage !).
- la narration qui sonne un peu comme certains mangas cocasses, ce que j'ai trouvé assez savoureux. 
- le style, qui ne se prétend pas littéraire, mais qui a du caractère.
- l'intrigue, plus complexe qu'elle n'y paraît au premier abord, à l'issue plus surprenante qu'on ne l'imaginerait, menée de main de maître. Je ne m'attendais vraiment pas à ce développement en partant d'une intrigue autour de disparues qui semblait assez classique (que nenni !).
- les personnages, tous hauts en couleur !
- la découverte de la vie de campagne coréenne. Ça change vraiment des romans se déroulant à Séoul ou dans les villes.

Un roman coréen bien dépaysant, au charme atypique, quelque peu déroutant mais de façon extrêmement plaisante, qui m'a fait passer un excellent moment de lecture ! J'aime ce genre de romans qui montrent d'autres facettes très surprenantes de la littérature coréenne et des Coréens, loin de l'image de gens bien rangés qu'on pourrait en avoir.

Quelques extraits :
"Je remarque une tache bleue à l'arrière de son cou gracile. À première vue, elle a la forme d'un coeur. Enfin, c'est sûrement parce que c'est lui que ça m'évoque cette forme. Sur la nuque d'un autre, ça pourrait ressembler plutôt à une paire de fesses."

"En se voyant à la télé, Mme Hong Gannan se plaint de paraître vieille et ridée. Mais à quoi elle s'attendait, à ressembler à une jeune femme ?"

"Apparemment, elle était d'une grande beauté, tous les journaux en parlent. Quand une fille est belle, même après sa mort elle a droit à un traitement de faveur, voilà le monde dans lequel on vit."

L'auteure
Park Yeon-seon est née à Séoul. Elle est écrivaine et scénariste. Été, quelque part, des cadavres est son premier roman.

18 commentaires:

  1. Maius ça m'a l'air très bien, dis donc! (j'aime bien tes parenthèses aussi). Rien à la bibli, pfff.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouuh ta super bibli perd des points là ! Eux qui ont tout d'habitude.;)

      Supprimer
  2. Voilà qui est bien tentant ! ;-) Je crois bien n'avoir jamais lu de polar coréen (mais des films policiers de là-bas, oui... et j'ai adoré)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, côté film, même hors polar, ils sont aussi très bons les Coréens !

      Supprimer
  3. Oh oui je souris encore en pensant a cette lecture....elle te colle encore un an apres.....vraiment plaisante et rafraichissante....peut-etre la periode actuelle qui aide a mieux l'apprecier....mais je garde, avec plaisir, mes bons souvenirs de lecture...et j'ai vraiment aime.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, ma lecture date d'octobre et j'en garde encore un souvenir tout frais. Je pense que cette lecture me collera encore longtemps moi aussi.:)

      Supprimer
  4. Un roman coréen qui semble vraiment divertissant et assez drôle, voilà qui pourrait me décider !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le premier roman coréen que je t'aurais recommandé car il est quand même assez atypique, pas le plus représentatif disons, c'est ce décalage qui m'a particulièrement plu, mais en deuxième roman, oui !;)

      Supprimer
  5. je n'aime pas du tout le titre mais beaucoup ce que tu en dis ! Il n'est malheureusement pas à ma bibli...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ce titre, j'ai eu du mal à m'y faire, à le comprendre même, mais bon, une fois ce cap passé, ça a été un vrai plaisir de lecture.:)

      Supprimer
  6. Merci pour la présentation, mais je préfère ne pas allonger ma PAL. J'ai encore commandé quelques bouquins et je me demande quand je les lirai !
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, et je ne suis d'ailleurs pas convaincue que tu y trouverais ton compte.;) Bon week-end.

      Supprimer
  7. C'est tout à fait pour moi, ça !
    (même si je suis plutôt une lève-tôt ;-) )

    RépondreSupprimer
  8. Même problème que Keisha : ma bibliothèque achète très peu de littérature coréenne... J'ai acheté un ou deux romans de Matin calme en poche cependant donc lecture et note de lecture sur mon blog dès que possible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Corée a vraiment le vent en poupe depuis quelque temps et cette toute jeune maison d'édition rencontre un succès assez fulgurant. Ta bibliothèque ne devrait pas tarder à proposer leurs ouvrages, enfin, je l'espère !

      Supprimer
  9. J'avais beaucoup aimé aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On tombe facilement sous le charme de cette histoire.:)

      Supprimer